• 305

    TMH

    - Cory est arrivé, lancai-je en me rapprochant des enfants. Beverley lève la tête tout comme Adam mais la seconde suivante ils se remettent à jouer tous les deux. Bevy, je pensais que vous étiez amis tous les deux.

    - Elle boude, m'informe Cory, parce que j'ai dit que je voulais la rencontrer, dit-il en pointant du doigt Tori.

    - Bevy, soupirai-je, arrête de faire ça.

    - Je fais ce que je veux.

    TMH

    Tori s'étant levée pour faire face à Cory, je ne peux pas m'empêcher de sourire.

    - Bonjour, sourit-elle.

    - Bonjour, Victoria c'est ça? Dit-il en lui parlant à elle, attendant que ce soit elle qui lui réponde.

    TMH

    - Tori, rétorque ma fille.

    - C'est bien Victoria mais comme elle le dit on l'appelle Tori, précisai-je.

    - C'est comme moi, je m'appelle Corentin mais j'ai horreur de ça, je préfère qu'on m'appelle Cory.

    - Cory, répéte-t-elle.

    TMH

    - Voilà, tu as déjà tout compris.

    - Comment tu prends le fait d'avoir une demi-soeur?

    - Je sais pas, je crois que je veux voir si je m'entends bien avec elle.

    - Tu pourras voir ça après, je vais aller la présenter à ton père d'abord, il ne l'a pas encore rencontré non plus.

    - Oui je sais, je vais attendre ici.


    3 commentaires
  • 306

    TMH

    - Bon je vais voir Kenzo, soyez sages.

    - On va rester là, lance Beverley sans même lever la tête.

    - Essayez de vous réconcilier tous les deux.

    - Ca va pas être facile, hausse les épaules Cory.

    TMH

    - Salut, lancai-je à Kenzo.

    - Salut, désolé j'aurai bien avancé mais l'herbe c'est pas pratique.

    - Oui c'est ce que Cory a dit, ce n'est pas grave, dis-je en posant Tori par terre.

    TMH

    - C'est toi mon papa? Lance Tori en se cramponnant à ma jambe.

    - Au moins tu rentres vite dans le sujet , souriai-je, oui lui c'est ton papa. Kenzo, voici donc Tori.

    - Je vais pas te manger tu sais, rit-il, je suis content d'enfin pouvoir te voir.

    - Tu veux qu'on aille ailleurs ? Proposai-je, là où y a pas d'herbe comme ça tu pourras faire sa connaissance tranquillement.

    TMH

    - Non on va rester ici, faudra m'aider si j'ai du mal par contre.

    - Pas de problème. Allons-y.

    - Tori, tu veux monter?? Propose-t-il à Tori qui regardait les roues la bouche grande ouverte.

    - C'est pour faire quoi?

    - Pour l'instant je peux pas marcher, c'est pour m'aider à me déplacer, sourit-il, mais j'espère bien ne plus en avoir besoin trop longtemps.

    Pendant qu'ils discutaient j'ai attrapé Tori pour l'installer sur son père, même si elle a eu l'air terrorisé au début elle a attrapé ma main pour que je marche près d'eux mais elle est restée bien assise le temps d'arriver près des autres.

     

    TMH

     

    => Et oui ça sent la fin :p


    19 commentaires
  • 307

    KENZO

    TMH

    Quelques semaines se sont écoulées depuis que j'ai fait la connaissance de ma fille, comme sa mère je dois l'apprivoiser, à ce jour elle vit encore avec Angel même si Katherine a trouvé un appartement elle ne veut pas brusquer les choses avec elle. Quand je ne m'occupe pas de Cory ou de sa soeur, je vois régulièrement Kathrine et cela commence à être difficile de ne pas lui dire ce que je ressens pour elle. Mais je ne veux pas la mettre au pied du mur avec tout ce qu'elle traverse en ce moment. Et donc pendant ce temps je travaille beaucoup sur ma rééducation et je dois bien reconnaître que ça porte enfin ses fruits.

    TMH

    Maintenant je peux bouger mes jambes de mieux en mieux pas seulement les orteils, mais il faut encore attendre pour que je me tienne debout. Mais chaque instant m'est profitable puisqu'en étant assis à soupirer de l'absence de Cory parti chez sa mère pour le week-end je dorce un peu pour exercer une tension et en prendre l'habitude, ressentir la douleur de tous ces efforts ne me fait même plus grimacer.

    TMH

    Récemment j'ai eu des nouvelles de ma soeur qui m'a annoncer qu'elle poursuivrait ses études à l'étranger et qu'elle ne savait pas quand elle rentrerait. Dommage elle ne sera sans doute pas ici quand je pourrais enfin me tenir sur mes pieds.

    La sonnerie de mon téléphone me sorti de me penser.

    TMH

    - Oh merde, soufflai-je en le constatant au sol près du lit. Pas le temps de chipoter, sachant à qui est attribuée cette sonnerie, je ne veux pas manquer son appel. C'est pourquoi je me glisse par terre pour ramper jusqu'à lui, mais avec beaucoup plus de facilité puisque je peux un peu m'aider de mes jambes.

     


    2 commentaires
  • 308

    TMH

    - Allo?? Dis-je enfin en me redressant.

    - Bonjour Kenzo, c'est moi, je te dérange pas? T'as l'air essouflé.

    - Bonjour Kat', non tu me déranges pas, j'ai juste galérer pour attraper le téléphone, riai-je.

    - Ah, d'accord, tu as quelque chose de prévu aujourd'hui?

    - Pas du tout.

    TMH

    - Je sais que Cory est chez sa mère, et moi j'ai déposé les enfants chez Angel il a proposé de me les garder, je me demandais si je pouvais passer.

    - Evidemment, tu es toujours la bienvenue, tu le sais bien.

    - Je me disais que tu avais peut-être de la visite.

    - Même si ça avait été le cas, tu n'aurais pas dérangé. Et puis Owaren est sorti avec Lou, tu sais bien ils sont partis à la mer. Mis à part lui j'ai pas grand monde en visiteurs. Enfin si il y a Lena, mais bon elle ne vient pas aujourd'hui.

    - Ca je sais, je viens de la croiser, bon et bien dans ce cas je serais là bientôt, je ne suis pas loin de chez toi.

    - Je t'attends. Ah et entre sans frapper, je sais que tu arrives.

    - D'accord.

    TMH

    Soudainement de bonne humeur, je basule sur le ventre le sourire aux lèvres. Voir Katherine seul à seule est assez rare, il y a presque toujours au moins un enfant avec nous. Peut-être devrais-je saisir l'occasion pour lui dire, au risque de me prendre une veste, mais au moins je serais fixé.

    TMH

    - Bon, je devrais peut-être retourner m'asseoir pour éviter de passer pour un idiot, soupirai-je en m'asseyant d'abord avant de m'étirer de la tête aux pieds, ce qui a, pour mon plus grand malheur, provoqué une crampe, ce qui a tendance à me laisser sur place pendant quelques minutes.


    3 commentaires
  • 309

    KATHERINE

    TMH

    J'étais à peine à quelques mètres de la maison quand j'ai appelé Kenzo, c'est donc quelques minutes plus tard que j'entre dans la maison.

    - Kenzo, j'entre ! Dis-je à voix haute pour me faire entendre, mais seul le silence me répond. J'avance en regardant dans chaque pièce, il n'a pas dû m'entendre.

    TMH

    - Kenzo ! T'es où??

    - Dans ma chambre !! Entendis-je enfin.

    - J'arrive!

    - Oui viens je suis un peu coincé là !

    TMH

    - Qu'est-ce qui t'arrive?? Demandai-je rapidement en entrant dans la chambre.

    - Une crampe, j'ai pas encore réussi à la faire passer.

    - Ah mince, comment c'est arrivé??

    - En m'étirant, c'est régulier depuis que je force sur les exercices.

    TMH

    - Tu forces peut-être un peu trop.

    - Non non je ralentirai pas j'endurerai autant de crampe qu'il faudra, je veux me tenir sur mes pieds très vite.

    - Ca va je la connais la chanson, souriai-je.

    - En tout cas ravi de te voir.


    3 commentaires