• 165

    TMH

    - Ca fait déjà quelques fois que je vous croise ici, est-ce que tout va bien? Vous avez l'air triste.

    -  Oui ça va, je suis juste pensive.

    - Je préfère ça, ce n'est pas bon pour le bébé de se faire du soucis. Vous en êtes à combien?

    - Cinq mois, j'espère qu'aujourd'hui qu'il sera bien positionné pour savoir ce que c'est. Et vous?

    TMH

    - Sept, ce sera un petit garçon.

    - Vous avez l'air ravi, son père doit l'être aussi.

    - On a rompu avant que je sache que j'étais enceinte, je suis seule à attendre ce petit monstre et ça me va.

    - Vous me faites penser à ma meilleure amie, le père de sa fille est mort alors qu'elle était enceinte, elle s'est toujours sentie capable de l'élever, contrairement à moi.

    - Faut pas parler comme ça, quand on est devant le fait, on a plus le choix, au fait, vous avez déjà des enfants..euh..

    TMH

    - Katherine, oui j'ai une fille elle a trois ans.

    - Moi c'est Lena, comment s'appelle-t-elle? Je sais je pose beaucoup de questions, désolée.

    - Beverley, ça me dérange pas et d'ailleurs puisque vous savez, une idée du prénom?

    - Oui, Thomas.

     TMH

    - Lena, déglutis-je en sortant de mes pensées. Je me souviens avec précision où et quand je l'avais rencontré et ça me serrait le coeur.

    - Tu l'as connait alors? Me dévisage Brennan.

    - Je l'ai connu oui.


    2 commentaires
  • 166

    TMH

    - Ca fait longtemps, sourit-elle en venant vers nous.

    - C'est vrai oui, acquiescai-je, j'ai d'ailleurs mis quelques minutes à me souvenir, avouai-je.

    -Tu n'es pas la seule, bonjour, ajoute-t-elle en direction de Brennan.

    - Bonjour, rétorque-t-il, intrigué.

    TMH

    - J'ai souvent pensé à toi, je trouvais dommage de ne jamais nous être revu depuis, je pense qu'on s'entendait bien à cette époque.

    - Oui,dis-je, la gorge nouée, elle ne tarderai sans doute pas à poser la question que je redoute.

    - Elle dévisagea Brennan un instant en froncant les sourcils, excusez-moi, on ne s'est pas déjà rencontré?

    - Vous étiez la kiné de ma soeur, on s'est croisé là-bas.

    - Ah je vois.

    TMH

    - Si j'avais su que tu venais dans ce parc, j'y serai venue plus tôt, reprend-elle à mon égard.

    - J'habite dans la rue, je viens régulièrement, l'informai-je, c'est vrai que je ne t'ai jamais croisé.

    - Non, je ne vis pas ici, j'ai pris quelques congés et j'étais venue dans le quartier dans l'espoir de rendre visite à un ami, mais je me suis ravisée, je suis donc venue emmener mon fils jouer ici.

    - Maman ! Nous interrompt Beverley en nous rejoignant en compagnie de Tiffany.

    TMH

    - Qu'est-ce qui se passe? Lui demandai-je, étonnée.

    - Désolée de déranger, mais je vais devoir y aller, je dois rencontre des jeunes pour une colloc' tu te souviens? Intervient Tiffany.

    - Oh oui je me souviens.

    - Je t'appelle plus tard, sourit-elle en tournant les talons.

    - Moi je vais jouer là-bas, Adam veut pas venir avec moi, hausse les épaules Beverley.

    - D'accord.

    TMH

    - C'est ta fille aînée non? Elle doit avoir six ans aujourd'hui, peut-être sept, je me souviens plus exactement.

    - Beverley oui , elle a six ans et demi. Et toi c'est le petit que tu attendais à l'époque? Supposai-je.

    - Thomas, oui, d'ailleurs, hésite-t-elle, si je comprends et vu la ressemble ce petit là-bas est le tien aussi non?

    - Oui, Adam.

    - Il semble plus jeune...


    3 commentaires
  • 167

    TMH

    - Je vois où tu veux en venir, l'interrompis-je en essayant de montrer aucune émotion, j'ai perdu le bébé que j'attendais à l'époque.

    - Je...Je suis navrée, comment est-ce arrivé? La dernière fois que nous nous sommes vu tu en étais à six mois.

    - J'ai eu un accident, dis-je puis que c'était la version officielle. J'en étais à sept mois, ils n'ont pas réussi à la sauver, concluai-je, la gorge serrée.

    TMH

    - J...Je suis vraiment désolée, j'ai le don de mettre les pieds dans le plat.

    - Ce n'est pas ta faute.

    J'essayai de ne pas laisser les larmes qui m'étaient monté aux yeux se mettre à couler, Brennan me regardait d'un air inquisiteur alors que Lena semblait ne plus savoir où se mettre.

    TMH

    - Maman ! Viens briser le silence le petit Thomas en s'agrippant à sa mère.

    - Thomas, le gronde-t-elle, je t'ai déjà dis de ne pas interrompre les grands quand ils discutent.

    - Mais viens jouer avec moi !! La supplie-t-il en la tirant par la main.

    - Pourquoi tu n'essaierais pas d'aller jouer avec Adam au toboggan? Proposai-je.

    TMH

    - Je peux?? Semble-t-il hésiter.

    - Il est timide quand il ne connaît pas, justifie Lena.

    - Je connais ça, oui va donc jouer avec lui il sera content.

    - Merci ! Sourit-il avant d'aller rejoindre mon fils. Je le regardai quand ils furent vote à côte si j'avais eu ma fille, elle aurait son âge.

    TMH

    - Il a l'air gentil, dis-je en détournant pourtant le regard, j'étais tout à coup mal à l'aise.

    - Il l'est oui, j'ai eu de la chance.

    - Je vous laisse discuter, mon téléphone vibre, lance Brennan en cédant sa place à Lena pour aller décrocher un peu plus loin. J'avais pas de doute, c'était un appel de Cole.


    2 commentaires
  • 168

    KENZO

    TMH

    - Oh mais que je suis conne, je me dégoute.

    - Bon tu vas te calmer et m'expliquer ce qui se passe?? Tentai-je alors qu'elle ne cesse de geindre.

    - Tu vas me détester , Kenzo ne me déteste pas.

    - Arrête de dire ça, et dis-moi pourquoi tu te mets dans cet état bon sang, commencai-je  à être agacé.

    - Je...je...argh... soupire-t-elle en se laissant glisser le long du mur.

    TMH

    - Et pourquoi tu pleures maintenant? Je suis complètement perdu, qu'es-ce qui se passe?

    - Ok, je vais tout te dire mais tu ne m'interrompt pas et tu ne m'engueule pas.

    - D'accord, mais commence parce que je vais finir par m'énerver là.

    - Ok, dit-elle en ravalant sa salive ce qui ne me disait rien qui vaille. En fait, avec Owie, on a eu une sorte de liaison, lâche-t-elle cherchant une réponse dans mon regard, mais j'étais tellement surpris que je ne réagissais pas. Le petit jeu qu'il jouait quand on se croisait en ta présence c'était pour pas que tu t'en doutes, parce qu'on savait que tu n'apprécierai pas. Mais il m'a laissé tomber un peu avant le retour de cette Bérénice. Mais j'étais pas prête à le laisser partir, alors j'ai cherché un moyen pour le récupérer, il y a eu l'arrivée de sa fille. Il est revenu vers moi, mais juste pour des histoires de coucherie j'ai accepté et ça m'a donné une idée...

    TMH

    - C'est bon, l'interrompis-je sèchement, j'ai compris, tu t'es dis qu'un bébé le ferai revenir alors toi qui a tellement de problèmes avec les contraceptifs, tu es vite tombée enceinte c'est bien ça ? Dis-je en détournant les yeux. Qu'un plan aussi bas soit sorti de la tête de ma soeur, je n'en revenai pas.

    - C'est ça, je suis enceinte, mais je me rends compte que c'était stupide de lui faire ça alors qu'il vient d'apprendre qu'il avait une fille et qu'il doit s'en occuper, j'ai été égoïste.

    - Oui égoïste et ça ne te ressemble pourtant pas, qu'est-ce qui t'a pris bon sang ! La foudroyai-je du regard.

    TMH

    - Excuse-moi, pardon, je suis désolée sanglote-t-elle en attrapant mes mains, je me suis si minable d'avoir fait ça.

    - C'est pas à moi que tu dois demander pardon Irina, même si votre mensonge est un peu stupide, je vais pas vous en vouloir pour ça. J'imagine que tu lui as encore rien dit pour ta grossesse?

    - Non j'ai pas trouvé le courage.

    - Et bien va le trouver et explique-lui, ou tu peux l'attendre de toute façon il ne va plus tarder. Je finissais ma phrase en relevant ma tête et je me figeai.


    3 commentaires
  • 169

     TMH

    - T...Tu étais là...bafouillai-je de surprise en découvrant mon meilleur ami le visage défait.

    - Oui, et oui j'ai tout entendu, je pensais rentrer tôt pour préparer le dîner et te remercier de nous héberger et quand je suis arrivé la porte n'étais pas complètement fermée et j'ai entendu la voix d'Irina alors on est entré sans faire de bruit, c'était pas honnête je sais mais ce que j'ai entendu m'a laissé sans voix. Je sentais ma soeur se crisper sans que ses sanglots ne se calment, et je remarquai ensuite la petite agrippée à la jambe de son père se demandant sans doute ce qui se passait.

    TMH

    - Excuse-moi Ken de ne t'avoir rien dit pour mon aventure avec elle.

    - Ca va Owie, je crois que c'est pas ce qui est important à cet instant on règlera ça plus tard.

    - Tu as raison, soupire-t-il en regardant ma soeur toujours recroquevillée serrant ma main comme si sa vie en dépendait. Irina, tu as dit la vérité?

    TMH

    - Allez Irina, insistai-je devant son mutisme, il est temps de montrer que tu n'es pas cette garce que tu as voulu être.

    - J...Je suis désolée, souffle-t-elle, dans un sanglot.

    - Redresse-toi bon sang, fais lui face ! Continuai-je en enlevant ma main d'entre les siennes pour la redresser par les épaules.

    - Irina ! Gronde Owie, tu n'es plus une gamine assume tes actes bordel !

    TMH

    - J...Je ne voulais pas que ça se passe comme ça, déglutit-elle en reniflant.

    - Tu croyais quoi? Que j'aurai apprécié que tu me fasses un gosse dans le dos? Après ce qui vient de m'arriver, tu crois vraiment ça??

    -...

    - Je suis le père d'une gosse que je connais à peine, je sais pas comment et quand je vais lui annoncer que sa mère l'a abandonné et toi tu me fais un coup pareil, mais bordel, dans quel monde vis-tu Irina? Dans quel monde?

    TMH

    - Tu as raison, dit-elle en se levant lentement toujours en me regardant, j'ai eu tort, je vous demande pardon, je suis égoïste et je sers à rien. J'ai même menti à Vick, avec lui aussi je suis une putain de garce. Pardon, je suis vraiment désolée.

    - Arrête de dire n'importe quoi, tentai-je de la calmer.


    2 commentaires