• 05

    Take My Hand

    - Bonjour Bevy, lui souriai-je aussitôt.

    - Bonjour maman, bonjour Adam.

    - Bonyour Beley.

    - On va au parc? Mais papa il va vouloir? S'inquiète-t-elle.

    - Oui, je lui en ai parlé hier soir.

    - T'es sure? Je veux pas qu'il soit fâché.

    Take My Hand

    - Il le sait, la rassurai-je même si au fond, je sais qu'il peut bien changer d'avis, où se mettre en colère quand on rentrera.

    - Tant mieux, soupire-t-elle, soulagée.

    - Allez puisque tu es réveillée, descends, je vais servir le petit déjeuner j'ai préparé des pancakes ce matin.

    -  Miam, trépigne-t-elle en se levant pour sortir de la chambre rapidement moi à ses talons.

    Take My Hand

    Je la regarde descendre les escaliers, soupirant intérieurement. Elle commence à avoir peur de son père tout comme il me terrorise, mais je n'y peux rien, que les enfants soient là où pas s'il est en colère, je ne peux pas le maîtriser... Mais tant que je resiste pas il s'en prendra pas à mes enfants, c'est tout ce que je veux. Tout ce pourquoi je vis aujourd'hui, la sauvegarde de mes enfants. Jamais je les laisserai livrés à leur père, jamais.

    Take My Hand

    - Bevy, j'installe ton frère tu le surveilles? Je vais à  la cuisine.

    - Oui maman.... Maman? Hesite-t-elle.

    - Oui qu'est-ce qu'il y a ?

    - Il est où papa?

    - Dans la salle de bain, il se prépare. Il travaille aujourd'hui.

    - Ah oui c'est vrai.


    4 commentaires
  • 06

     

    Take My Hand

    - Tu devrais arrêter de lui donner un biberon le matin, il est assez grand pour manger autre chose, me lance Cole en arrivant derrière moi alors que je tendais le biberon à Adam.

    - Cole, déglutis-je, une remarque pareil si tôt ne me dit rien qui vaille, le petit déjeuner est servi.

    - Ne m'ignore pas quand je te parle, cingle-t-il.

    - D'accord, j'essaierai demain, ce matin il est trop tard, cédai-je de toute façon il ne me laissera pas le choix.

    - Parfait, conclut-il en allant s'asseoir à table.

    Take My Hand

    - Bon je me souviens, tu m'as dis que vous alliez tous les trois au parc, mais soyez rentrés quand je rentrerai ce midi.

    - Je sais oui, et le déjeuner sera prêt.

    - Si c'est le cas alors très bien je n'y vois aucun inconvénient.

    - Merci, dis-je pour qu'il se décide à manger, sans chercher une faille.

    Take My Hand

    - Beverley, mange proprement, dis-je à ma fille qui venait de faire tomber un morceau sur son pyjama.

    - Pardon, dit-elle, penaude.

    - Je sais que tu ne l'as pas fait exprès mais fais attention.

    - Je n'élève pas des cochons, gronde Cole.

    - Excuse-moi papa, je le ferais plus.

    - Laisse-la, c'était un accident, intervins-je.

    Take My Hand

    Le regard noir de Cole me glaca le sang, je ne sais pas pourquoi il est devenu si dur, il y a dix ans, quand je l'ai connu, il était tout le contraire de ce que j'ai découvert depuis notre mariage... Oh oui bien différent c'était trop pour être vrai d'ailleurs, je l'ai compris bien trop tard, et ma naîveté de l'époque me frappe si violemment que chaque coup qu'il me donne quand l'envie lui prend.

    Take My Hand

    Take My Hand

     


    23 commentaires
  • 07

    KENZO

     

    Take My Hand

    - Qu'est-ce que tu fiches ici à cette heure-ci? Levai-je les yeux au ciel après que mon meilleur ami n'ait fait son entrée.

    - Bonjour Kenny chéri, moi aussi je suis heureux de toi voir, rit-il.

    - Roh en plus t'es venu avec tes vannes à deux balles, soupirai-je.

    - Et oui, et je compte bien de les faire manger toute la journée.

    - Hein?? Nan mais t'es pas sérieux Owie? J'ai pas besoin de baby sitter, je l'ai déjà dis à Irina.

    - Tu fais ce que tu veux avec la demi-portion, moi je campe ici que tu le veuilles ou non.

    Take My Hand

    - Je vais pas pouvoir t'en empêcher, grimacai-je, et bien pour la peine appelle ma garce d'ex femme si elle est en ville elle doit me ramener Cory, c'est notre accord.

    - Je l'ai déjà appelé, sourit Owaren, dès qu'Irina m'a dit qu'elle était en ville.

    - C'est pour ça que vous avez été si longs et?

    - Tu auras ton fils dans l'après-midi.

    - Enfin...soupirai-je.

    Take My Hand

    - Je devrais aller le chercher pour te l'amener, elle veut pas venir ici.

    - Je m'en fiche, tant qu'il vient un peu voir son père.

    - C'est ce que je lui ai dit. Que même si elle avait pas le temps, Cory doit passer du temps avec toi, comme vous l'aviez décidé.

    - Merci Owie, je sais pas ce que je ferais sans toi.

    - Tu croupirais au fond de ton trou, oui je sais je suis trop bon, ajoute-t-il avec son éternel ton enjoué.

    Owaren et moi nous connaissons depuis le bac à sable, c'est mon meilleur ami et l'un des seuls qui n'ait pas déserté après mon accident.

    Take My Hand

    - Je suis contente, tu n'as pas vu Cory depuis longtemps.

    - Deux mois, ça me paraît une éternité, soufflai-je.

    - Ca dérange si je reste aussi avec vous?? Lance-t-elle tout à coup, je connais ma soeur et sait bien que du haut de ses vingt ans, elle a autre chose à faire que tenir compagnie à son frère même si c'est l'occasion de voir son neveu. Non je sais que sa motivation est un grand rouquin qui lui plait un peu trop à mon gout. Même si je sais que de son côté à lui, il n'y a rien du tout.

    - Va donc faire ta belle, lâchai-je, t'es habillée pour sortir, donc sors.

    - Bah c'est sympa, bougonne-t-elle.

    Take My Hand

    - Moi non plus je veux pas que tu restes, tu vas me coller tout la journée, et non merci, intervient mon meilleur ami.

    - J'osai pas le dire, on sait tous les trois pourquoi tu voulais rester, dis-je finalement.

    - Vous êtes chiants et médisants, je veux juste voir Cory.

    - Mais oui biensûr, rétorquai-je, blasé. 


    2 commentaires
  • 08

    Take My Hand

    - Désolée, j'ai un message, lance ma soeur en attrapant son portable qu'elle tenait sous sa main depuis tout à l'heure.

    - Déjà? Et bien. Dis-je en secouant la tête, une évidence, elle est bien trop prise.

    - Tu pourrais faire un effort quand tu rends visite à Kenzo, gronde Owaren.

    - Ca va désolée, j'y peux rien qu'on m'envoie un texto alors que je suis ici.

    Take My Hand

    - Et tu oses me dire après ça que t'as pas de petit copain,laisse moi rire.

    - Même si j'en avais un, tu crois vraiment que je te le présenterai? Tu fais la gueule pratiquement tout le temps.

    -...

    - Tu vois tu sais pas quoi dire.

    Take My Hand

    - Bon et bien puisque vous voulez pas de moi, dit-elle en répondant visiblement au message, je vais vous laisser.

    - Déjà... C'était bien la peine, soupirai-je.

    - Désolée frérot mais de toute façon t'as Owaren pour te tenir compagnie et puis tu verras Cory aussi, tout ce que je voulais c'est que tu sois pas tout seul aujourd'hui et ce sera bien le cas, ça me suffit.

    Take My Hand

    - Au revoir, concluai-je.

    - Hé, tu boudes? Tu voulais pas que je vienne au départ.

    - Je constate que, comme toujours, tu pars pour aller ailleurs alors que tu m'as saoulé pour t'incruster, si je pouvais je te botterai le cul.

    - Je peux le faire pour toi, intervient Owie, un sourire aux lèvres.

    - Ca te ferait bien trop plaisir, lui dis-je, blasé, allez dégage vieille frangine décrépie.


    2 commentaires
  • 09

    Take My Hand

    - Allez, fais pas la gueule t'es pas un monstre, et puis je repasse tout à l'heure comme ça je verrais Cory.

    - Comme tu veux, de toute façon, c'est un vrai moulin ici.

    - Parce que tu le vaux bien, sourit-elle.

    - Arrête de lui cirer les pompes et casse-toi, soupire Owie.

    Take My Hand

    Elle dépose un petit bisou sur ma tempte, et moi je commence à sentir une douleur dans ma tête, que je vais devoir canaliser le temps qu'elle parte, elle a pas besoin de me voir plus mal encore.

    Take My Hand

    - A tout à l'heure et déride toi.

    - Va-t-en, cinglai-je.

    - Que.... écarquille-t-elle les yeux.

    - On a compris, tu t'en vas, tu re plus tard, donc ciao.

    Take My Hand

    - Ca va j'y vais, abdique-t-elle pour mon plus grand plaisir. Je la regarde partir et refermer la porte derrière elle, jusqu'à entendre le claquement de la porte d'entrée.

    - Tu y es allé un peu fort là, elle va rien comprendre, hausse les épaules mon meilleur ami.


    3 commentaires