• ◘ 341 ◘

    - Comment tu sais que je suis là d'abord? T'es sérieux? J'ai plus douze ans! Papa !

    J'écoute essayant de comprendre ce qui se dit.

    - Tu m'emmerdes je vais pas rester enfermé dans une boîte parce que j'ai fait une erreur! J'ai changé, tu le sais ça. Non on a discuté. Et elle veut pas de votre boîte elle non plus.

    ◘ 341 ◘

     - On est grands papa, on est capable de discuter sans en venir aux mains, et si elle l'avait fait je l'aurai mérité de toute les façons.

    - Lucide, souriai-je.

    - Laisse-la tranquille, papa. Non, fais pas ça. Papa !

    - Qu'est-ce qu'il y a? Me retournai-je vers lui.

     ◘ 341 ◘

    - Il sait que je suis là.

    - Comment?

    - Tracker sur mon téléphone.

    - Abusé, soupirai-je en entendant le mien sonner.

    - Il t'appelle.

    ◘ 341 ◘

    - Allo, décrochai-je en soupirant.

    - Danika, qu'est-ce que tu fais ! Lance ma mère dans le téléphone.

    - Tiens c'est toi qui m'appelle je m'attendais à papa. Je bois un verre de lait actuellement.

    - Il est vraiment avec toi?

    - Oui, Rhys est là, et il a dormi ici on avait besoin de discuter vu que vous nous emmerdez tous les deux.

    - Ne me parle pas comme ça.

    - Je fais ce que je veux maman. Et pas la peine de nous espionner on est assez grands pour savoir quoi faire.

    - Danika, je...

    - Tu rien, je viens de me lever, on s'appelle plus tard, raccrochai-je.

     ◘ 341 ◘

    - T'es pire que moi, lance Rhys.

    - J'ai pas envie d'une leçon de morale si tôt dans la journée. Bon je vais me changer pour aller courir.

    - Je peux t'accompagner?

    - Si tu veux, mais me parle pas pendant que je cours.

    - Ok, on parlera quand on sera arrivé, il y a une chose dont je dois te parler.

    - Encore... Bon je vais me préparer.

    ◘ 341 ◘

     

    ◘ 341 ◘

    Photos: 70%

    Textes: 40%

    Retouches/Mise en page:

     

    Coucou les gens, comment allez vous? Je sais j'ai dit que j'irai plus vite pour la suite mais on a eu des imprévus du genre nouvelle voiture à gérer on a été de concessionnaire en concessionnaire, rdv banques tout ça du coup j'avais plus trop envie de jouer aux sims en rentrant, maintenant c'est terminé on a notre nouvelle titine je serais moins occupée dans la tête et donc plus libre de travailler su ma maj.

    Autrement, pour celles qui sont sur le discord j'ai mis en place une histoire de team, vous êtes invités à me dire dans laquelle vous voulez être, pour les autres qui ne sont pas encore avec nous, il est toujours possible de nous rejoindre pour vous tenir au courant. J'y parle facilement .


    16 commentaires
  • C'est blasé qu'on est rentré, je lui ai montré la chambre et la salle de bain avec des vêtements qu'il pourrait mettre et moi je suis montée sans oublier de bien fermer ma porte à clé, on est jamais trop prudents.

    Il est tôt quand je me réveille, comme souvent je me lève pour aller courir mais la marmotte que je suis réclame une sieste ensuite.

    ◘ 340 ◘

    Je ne m'attendais pas en descendant à trouver les lumières allumées et un Rhys affalé sur le canapé.

    - Salut, lance-t-il en baillant dans ma direction.

    - T'es déjà debout?

    - Ouai je me lève toujours très tôt. Et toi?

    - Je vais aller courir.

     ◘ 340 ◘

    - Ah tu cours?

    - Oui. Il y a pas de salle de sport, il a bien fallu que je m'adapte.

    - J'imagine, c'est un peu paumé ici.

    - Tranquille c'est le mot juste. Enfin j'étais tranquille.

    ◘ 340 ◘

    - Je vais pas m'éterniser, rassure-toi.

    - Maintenant que t'es là... d'ailleurs c'était quoi tes projets au juste?

    - De faire ta connaissance et de dissiper la rage.

    - Va y avoir du boulot à ce niveau, même si j'ai compris un peu, je suis toujours un peu en colère après toi.

    - Je sais.

    - Si tu le sais alors, continuai-je mon chemin jusqu'à la cuisine.

    ◘ 340 ◘

    - Tu sais que je m'attendais à prendre des coups hier?

    - Tu en veux? Parce que c'est faisable encore.

    - Ça va allez, merci.

    Je lève les yeux au ciel en me servant un verre de lait et un portable résonne, le sien.

    ◘ 340 ◘

    - Salut, 'pa. L'entendis-je décrocher sans attendre.

    - 'pa ? Répétai-je bêtement.

    - Pourquoi tu m'appelles aussi tôt?  Comment tu sais ça toi? Je t'avais dit que si tu faisais traîner j'allais pas en rester là. Non.


    votre commentaire
  • ◘ 339 ◘

    C'est ainsi que dès le repas servi il a commencé à m'expliquer qu'il a eu de mauvaises fréquentations, qu'il a en voulu à son père de pas être là, mais après avoir appris la vérité il s'est un peu calmé. Il admet aussi faire encore quelques mauvais choix. Aujourd'hui il n'a plus les mêmes habitudes ni les mêmes fréquentations, mais ils ont peur qu'il rechute c'est pourquoi ils le tiennent à l'écart de moi, comme si j'étais en porcelaine. C'est une attitude qui l'agace c'est pourquoi il a fait tout ce raffut sans penser aux conséquences.

    ◘ 339 ◘

    - Alors du coup, concluai-je, ils veulent pas te croire parce que t'as fait ça, mais t'as fait ça parce qu'ils veulent pas te croire, c'est le serpent qui se mord la queue.

    - Je sais, c'est pourquoi j'ai décrété que je devais passer par toi, afin de casser cette boucle infernale.

    - Tu te rends compte des débilités que tu peux faire? T'es plus vieux que moi et même moi je sais que c'est des conneries.

    - On fait tous des erreurs.

    - C'est vrai. Mais je vais pas pouvoir tout oublier. Là il me faut encore du self-contrôle pour pas te mettre deux claques.

    ◘ 339 ◘

    - T'es fâchée contre moi encore?

    - En restant seule ici je me suis dit que oui tout a commencé à cause de toi, mais les enfoirés c'est ceux qui m'ont marché dessus, pas toi.

    - Désolé pour ça.

    - Grâce à toi je me méfie de tout le monde.

    - Arrête tout le monde ne te veut pas de mal non plus.

    ◘ 339 ◘

    - Mais beaucoup me mentent, mes parents ont abusé du mensonge dernièrement. Toi aussi par le biais d'Alexander.

    - Alex, visiblement, t'es blessée à cause de lui.

    - Je préfère pas parler de lui avec toi, ça va mal finir.

    - D'accord, je suis venu apaiser les choses pas rallumer un feu, sourit-il.

    - Arrête de sourire, le verre va finir retourner sur ta tête.

    - Je sais.

    ◘ 339 ◘

    Le dîner s'est terminé sur une conclusion, on va mettre derrière nous tout le passé et voir ce que nous réserve la vie à partir de maintenant. Je sens qu'il a un bon fond mais je vais quand même rester sur mes réserves, de toute façon je n'arriverai pas à faire confiance pleinement pour l'instant. Tout ça est trop bizarre.

    - D'ailleurs tu avais pas d'affaires avec toi, t'es venu comment, lui demandai-je alors qu'on sort du restaurant.

     ◘ 339 ◘

    - J'ai trouvé un hôtel dans la ville à côté, va falloir que j'y aille d'ailleurs, baille-t-il.

    - T'es au courant qu'il y a de la place dans la maison? Pourquoi t'as pas essayé d'abord?

    - Je pensais pas que tu serais si ouverte à la discussion pour être honnête. Je pensais me prendre une tarte*.

    ◘ 339 ◘

    - C'est vrai qu'en arrivant ici j'étais en colère, prête à exploser mais je me suis calmée et j'ai pris plusieurs décisions. La première c'est de déranger mes parents, donc si tu veux tu peux dormir à la maison, en plus t'as l'air crevé. Il y a des vêtements neufs tu pourras t'en servir, c'est pour ton père après tout.

    - J'ai l'impression que tu veux me garder à l’œil.

    - Accepte ou non la proposition, baillai-je, moi je suis fatiguée, donc je rentre.

     

    * Une claque ;)


    votre commentaire
  • ◘ 338 ◘

    J'hausse les épaules je ne suis pas certaine de ça, j'ai besoin de plus y penser. En allant examiner mon frigo que je découvre vide, je réalise que j'ai oublié de faire les courses.

    Ma décision de manger dehors ne traîne pas, j'ai l'habitude maintenant.

    ◘ 338 ◘

    Pourtant à peine quelques pas dans la rue fait je me stoppe, je me demande si je vois bien cette personne qui se tient devant moi. Quel culot faut-il pour débarquer ici?

    ◘ 338 ◘

    - Salut, lance-t-il ce qui remet en place la voix et le personnage.

    - Rhys, t'es sérieux, tu débarques comme ça?

    - J'hésitais à venir toquer quand je t'ai vu sortir, hausse-t-il les épaules.

    - Qu'est-ce que tu veux?

    - Je suis venu te parler face à face.

    ◘ 338 ◘

    - Et ils sont au courant les vieux que tu fais ça?

    - Ils font des cachoteries? Et bien moi aussi.

    - T'es bizarre comme mec, mais comment t'as su l'adresse si c'est pas eux qui te l'ont donné?

    - Alex, sourit-il.

    - Le vendu, haussai-je la tête.

    - T'es en colère après lui à ce que je vois.

    - Déçue plutôt. Celui qui m'agace le plus pour le moment mon cher, c'est toi.

    ◘ 338 ◘

    - Je sais, j'ai un peu merdé, mais j'ai des explications.

    - Foireuses?

    - Si être un alcoolique est une bonne excuse, voilà la mienne.

    - Pardon?

    - Ils ne veulent pas que je te fréquente parce que j'avais de mauvaises habitudes, depuis j'ai arrêté mais quand on a une étiquette... C'est dur de l'enlever.

    ◘ 338 ◘

    - Pourquoi j'ai jamais entendu parler de ça?

    - Parce qu'ils ne veulent pas répandre la nouvelle, un ado alcoolique ça fait tâche, mais je le fais de moi-même. Ils pensent que j'aurai une mauvais influence sur toi si je suis près de toi, mais ils ont pas tout compris, ils m'incitent à faire le con avec cette attitude.

    - Ok, soupirai-je mais à cause de toi on me traite comme un paillasson tu t'en rends compte ou pas?

    - J'ai pas réfléchi aux conséquences je suis désolé.

    - Écoute j'allais manger tu viens avec moi? Tu vas tout me raconter hors de question que j'ai encore une seule question à ton sujet à la fin de la soirée.

    - Ok.


    votre commentaire
  • ◘ 337 ◘

    Après avoir passé la journée à l'extérieur, je rentre et me décide à appeler Lowen qui m'a déjà appelé plusieurs fois mais à qui je ne voulais pas répondre sans y avoir pensé bien comme il faut, même si ma décision était prise.

    - Enfin, décroche-t-il.

    - J'étais occupée.

    - Menteuse, je sais que tu filtres. T'as décidé de pas venir c'est ça?

    ◘ 337 ◘

    - C'est vrai et tu viens de me prouver que j'avais raison, tu me connais un peu trop bien, je peux pas vivre dans la même maison que toi, Lowen.

    - Je savais que ça finirait comme ça. C'est pour ça que je t'ai devancé.

    - Comment ça?

    - On attendait ta confirmation mais du coup on a notre locataire.

    - A quoi ça sert de me le demander dans ce cas?

    ◘ 337 ◘

    - Je voulais que ça soit toi mais quand j'ai vu le temps que tu prenais pour te décider j'ai compris.

    - Je vois. Du coup qui prend ma place?

    - C'est une fille, elle s'appelle Farrah.

    - Ok. Ben je la rencontrerai à l'occasion.

    - Attends je t'envoie sa photo.

    - Ok, le passai-je en haut-parleur pour regarder ce qu'il vient de m'envoyer.

    ◘ 337 ◘

    - Elle a l'air cool.

    - Elle l'est, je pense que tu t'entendras bien avec elle.

    - On verra ça à mon retour.

    - D'ailleurs tu rentres quand?

    - Aucune idée, je suis bien ici pour le moment je me gère toute seule et j'y prends goût.

    ◘ 337 ◘

    - Tu arrives à décompresser?

    - Complètement, je sais quoi faire quand j'ai de nouveau les nerfs.

    - Ah oui? Tu fais quoi?

    - Je vais m'en prendre à une mère de famille qui néglige sa fille.

    - Toi? Rit-il.

    - Ouai je sais c'est bizarre mais c'est comme ça. Bon allez je te laisse, je dois vérifier quelque chose.

    - Ok, à plus.

    - A plus.

     ◘ 337 ◘

    J'ai réalisé deux choses avec cet appel que j'avais repoussé pour rien.

    D'une je suis facilement remplaçable et devinable par Lowen et de deux, c'est ça, c'est pas vraiment le contact avec la mère qui me soulage quand je suis agacée mais celui de la petite. Je suis pourtant pas habituée à aller vers les enfants plus grand mais les tous petits ne me dérangent pas, après tout ce sont les seuls qui ne manipulent pas.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires