• ◘ 258 ◘

    S'il y a bien une non deux personnes que je veux voir maintenant c'est les deux pestes qui me font une réputation de merde. Je sais exactement où les trouver si elles sont fidèles à leurs habitudes.

    ◘ 258 ◘

    Après m'être renseignée je savais où les trouver et je fonce donc directement sans hésiter car il faut que je leur dire ce que je pense à ces garces.

    ◘ 258 ◘

    - Hey regarde Lydie, le vent nous apporte les ordures. Lance Gladys.

    - Quand tu verras du vent dans un bâtiment sale débile appelle moi.

    - On dirait qu'elle sort les dents, rit Lydie. Qu'est-ce que tu veux?

    - Vous faire fermer vos claper à merde une bonne fois pour toute.

    ◘ 258 ◘

    - Comme si tu nous faisais peur.

    - Vous devriez.

    - Et qu'est-ce qu'on a encore fait? Fait l'innocente Gladys.

    - Vous répandez des rumeurs sur mon compte, d'habitude je m'en fiche mais là, c'était pas le moment.

    Elles arrêtent de courir pour venir se planter devant moi.

    ◘ 258 ◘

    - Hey c'est vrai t'as quelqu'un de crevé dans ta famille, cingle Lydie d'un air amusé.

    - Ferme-là ou je t'en colle une.

    - T'as pas le cran.

    - Tu devrais pas me chercher, sinon tu vas me trouver.

    - On fait que dire la vérité sinon, reprend Gladys, chez toi c'est un défilé, un coup l'un un coup l'autre.

    - Donc ça vient bien de vous, dis-je en les poussant de toutes mes forces pour qu'elles tombent.

    ◘ 258 ◘

    - Hey !! Crient-elles en même temps.

    - Fermez-là, écoutez moi bien toutes les deux, ceci est mon dernier avertissement, si jamais vous continuez à raconter n'importe quoi parce que vous êtes jalouses alors je vous défonce, est-ce bien clair?

    - T'es complètement folle.

    - Oui je viens d'enterrer mon grand-père et j'ai deux pétasses devant moi donc oui je suis folle.

    - On devrait te faire enfermer.

    ◘ 258 ◘

    - Bonne idée mais seulement si vous venez avec moi parce que vous êtes plus folles que moi. Bref sur ce, je vais vous laisser, rappelez-vous, si j'entends un seul bruit, un murmure de médisant sur moi ou même mes amis je vous refait la face version picasso, est-ce bien clair? Terminai-je en tournant les talons, maintenant je peux aller me détendre.

     

    ◘ 258 ◘

    Bon je vous l'accorde ma maj de reprise est pas très gaie mais bon c'est pas un bon timing et je voulais faire une MAJ juste pour ça donc c'est pour ça qu'elle n'est pas super mega longue...adieu Byron :(

     

    Rappel pour ceux qui ont raté l'info: J'ai créé un Discord pour nous si ça vous intéresse .

    DISCORD (Et mon pseudo dessus c'est YukiChan)

     

    ◘ 258 ◘

    Photos: 10%

    Textes: 10%

    Retouches/Mise en page:


    8 commentaires
  • ◘ 257 ◘

    J'ai traversé la route en me rendant compte de la stupidité de ce que j'avais dit. Il faudra que je fasse attention avec ce sujet quand je lui parle, même si je sais pas grand chose, je sais qu'il a déjà perdu des proches.

    ◘ 257 ◘

    Je toque à la porte pour aussitôt entendre une voix assez lointaine me permettant d'entrer, j'hausse les épaules en ouvrant la porte. J'ai besoin de demander un service à la pipelette pot de colle même si je viens juste de la voir.

    ◘ 257 ◘

    Je vais directement à mon but n'ayant croisé personne.

    - Hey t'es là? Toquai-je à la porte de la chambre.

    - Yup vas-y fais comme chez toi.

    - C'est vite dit ça. Mais j'ai pas vu ta mère alors que je l'ai entendu, elle est où?

    - Derrière la maison sûrement.

    - Ah ok.

    ◘ 257 ◘

    - Qu'est-ce que tu fais ici? T'as pas du monde qui arrive chez toi?

    - Justement j'ai pas trop envie de les voir tous autant qu'ils sont.

    - Ah. Ok.

    - J'ai besoin de ton aide.

    - A moi?

    - Oui toi qui sait tout et qui dit tout, faut que tu me dises si j'ai rêvé, il était là. En retrait mais là.

    - De qui tu parles?

    - Tu sais bien de qui je parle fais pas l’innocente.

    ◘ 257 ◘

    - Damian? Oui, il était là. Confirme-t-elle. Je pensais que tu ne l'avais pas vu.

    - Un connard ne passe pas inaperçu, et de toute façon je savais qu'il serait là, ne serait-ce que pour soutenir ma grand-mère.

    - Tu es restée calme.

    - Par respect pour mon grand-père.

    - Certes.

    ◘ 257 ◘

    - Bref sinon je voudrais que tu ne dises pas où je vais, j'ai besoin de prendre l'air.

    - Qui veux-tu qui me demande?

    - Tous ceux qui savent que tu sais toujours où je suis. Sérieusement, j'ai pas envie qu'on vienne me chercher.

    - Tu vas chercher les ennuis?

    - Juste le calme.

    - D'accord. Promis je dirais rien, mais t'absente pas trop longtemps ou ils vont paniquer.

    - Juste quelques heures.

    - Ok, je tiens ma langue juste pour toi, mais avec tout le monde?

    - Oui tout le monde même Harvey.

    - D'accord. Mais tu vas où du coup?

    - Vérifier quelque chose.


    votre commentaire
  • Quelques jours ont passés pendant lesquels il a fallut que j'aide un maximum surtout en étant présente. Mais aujourd'hui ont eu lieu les funérailles de mon grand-père, j'ai du mal à comprendre encore comment on peut mourir aussi vite. Lors de la cérémonie j'ai entendu qu'il y aurait une petite réunion à la maison avant que tout le monde reparte chez soi et soyons honnête j'ai aucune envie d'être entouré d'autant de faux culs. J'essaie donc de m'échapper à peine sommes nous arrivés à la maison.

    ◘ 256 ◘

    - De quoi tu parles ? Non tu ne peux pas partir proteste très vite mon père.

    - Et pourquoi pas? Je viens de les voir et pour la plupart ils ont pleurer comme des bébés, j'en peux plus.

    - Danika, tu es si insensible, soupire ma mère.

    - Non réaliste, il est mort, c'est triste mais c'est comme ça.

    ◘ 256 ◘

    - Et si on te laisse partir tu comptes aller où?

    - Prendre l'air.

    - Est-ce que tu es sûre de vouloir tourner ta page aussi vite?  Semble sceptique maman.

    - Oui, faut aller de l'avant et apparemment ça te dérange pas de mettre les choses de côté quand tu n'en veux plus, quelqu'un pourra en attester.

    - Tu vas pas oser remettre sur le tapis Rhys un jour pareil quand même, lève les yeux au ciel papa.

    ◘ 256 ◘

    - Tu vois tu sais de quoi je parle.

    - Tu es méchante, soupire ma mère. Chaque chose en son temps.

    - Vous prenez toujours votre temps je sais, et ça m'agace un peu.

    - Excusez-moi, nous interrompt Alexander en rentrant à son tour.

    ◘ 256 ◘

    - Qu'est-ce qui se passe? S'étonne mon père.

    - Voilà vos visiteurs, je les ai vus se garer, je pense qu'on devrait aller préparer.

    - C'est vrai, acquiesce maman,  je devais terminer les petites choses, tu viens m'aider?

    - Je vous rejoins, lance-t-il alors qu'ils tournent déjà le dos tous les deux.

    - Et moi alors? Persistai-je.

    - Va-t-en si tu veux, fille ingrate, soupire maman.

    ◘ 256 ◘

    - Hypocrite, me lance Alexander une fois qu'on est seuls.

    - Pardon?

    - Tu veux pas affronter toute leur tristesse c'est pour ça que tu veux pas rester.

    - Tu aimerais ça toi? Que des gens qu'il n'a pas vu depuis dix ans raconte des histoires comme s'ils s'étaient vu la veille? Moi ça me fait vomir. Et moi aussi je l'ai perdu tu peux pas savoir.

    - Certes, hausse-t-il les épaules, c'est pas comme si j'avais déjà enterré des gens, avance-t-il en me laissant seule.


    votre commentaire
  • OST Goblin - And I'm here - Kim Kyung Hee

    Il est déjà très tard quand j'arrive à la maison et j'ai exclu toute demande d'aide, j'ai vraiment besoin d'être seule. J'en ai profité pour descendre me défouler sur le punching-ball.

    ◘ 255 ◘

    Je me suis posée finalement pour écouter de la musique et repenser à mon grand-père jusqu'à la triste arrivée d'un appel que je décroche sur mes écouteurs pour ne pas avoir à me relever.

    ◘ 255 ◘

    - Allo?

    - Tu ne dormais pas? Lance mon père.

    - Non.

    - Tu es seule?

    - Oui. Pourquoi?

    - J’espérais qu'il y ait quelqu'un avec toi.

    - Accouche.

    - Je voulais te prévenir qu'il est parti.

    - Déjà?

    - Oui, heureusement Julie est arrivée un peu avant elle a pu lui dire adieu.

    - Il devait l'attendre, c'était la seule à ne pas être venue.

    - C'est ce qu'on dit ici. Tu veux que je rentre?

    - Non reste avec maman.

    ◘ 255 ◘

    - Je ne veux pas que tu restes seule.

    - Je peux rester toute seule et c'est d'ailleurs ce dont j'ai envie, revenez demain quand vous aurez fini de pleurer.

    - Danika...

    - Bon courage papa, je te laisse. Raccrochai-je. J'avais la gorge nouée je pouvais pas me mettre à pleurer à son oreille.

    ◘ 255 ◘

    C'est évidemment ce que je fais une fois seule et sans personne pour regarder, je laisse sortir ma peine une bonne fois pour toute. Et j'ignore chaque appel ou message qu'on m'envoie ensuite parce que pour les paroles réconfortantes je passe mon tour.

    ◘ 255 ◘

    Il va me falloir être sans émotions dans les jours à venir c'est donc sans me retenir que je pleure à l'abri des regards.


    votre commentaire
  • ◘ 254 ◘

    - Alexander m'a dit que tu voulais pas rejoindre tout le monde? Lance ma mère après m'avoir rejointe.

    - Non, on sait qu'il va mourir, je lui ai dit au revoir, je veux pas d'une veillée macabre, c'est stupide.

    - Danika, tu es ingrate, ton grand-père t'aime de tout son cœur.

    - Et je l'aime aussi, seulement je vais faire quoi de plus? Il y a trop de monde ici déjà on va se faire jeter dehors.

    ◘ 254 ◘

    - Je ne comprends pas pourquoi tu es comme ça.

    - Parce que le mauvais karma me fatigue dernièrement.

    - C'est vrai qu'on traverse une période difficile.

    - D'ailleurs, Julie va pouvoir venir le voir?

    - Elle arrive oui, elle devra y retourner aussitôt que possible, elle restera chez ta grand-mère pendant ce temps.

    ◘ 254 ◘

    - Elle doit être triste, son bébé ne rencontrera jamais son grand-père.

    - C'est vrai mais ainsi va la vie, on lui parlera de lui.

    - D'accord. Bref pour en revenir à moi, je vais rentrer.

    - Tu me laisses pas le choix j'ai l'impression.

    - Tout à fait.

    - Et bien rentre, soupire-t-elle. Alexander va te ramener.

     ◘ 254 ◘

    - Pas la peine, me levai-je.

    - Tu vas  rentrer comment?

    - Seule et tranquille, vous rentrerez pas je suppose.

    - Non on t'appellera.

    - D'accord, je reste avec mon téléphone.

    - Ok, fais attention à toi.

     ◘ 254 ◘

    - Toujours, m'éloignai-je, je vais prévenir quelqu'un qui vienne t'aider.

    - Merci.

    C'est ce que j'ai fait, j'ai croisé Ben qui est allé la rejoindre aussitôt et je suis repassée voir mon grand-père tant qu'il a encore des couleurs parce que je sais d'avance que je ne le reverrais plus jamais de cette façon.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires