• ◘ 454 ◘

    - Je me sens mal à l'aise dans la chambre de quelqu'un d'autre.

    - La chambre d'un autre gars, tu veux dire?

    - Oui.

    - Tu peux fermer la porte à clé si ça te rassure.

    - Et condamner salle de bain et toilettes? 

    - Sans soucis honnêtement je me relève pas la nuit. Et même si c'est le cas j'attendrai que tu te lèves.

    ◘ 454 ◘

    - Ok, j'insisterai pas tu me laisseras pas le choix.

    - C'est tout à fait ça. Je te laisse une minute? Je vais changer mes draps.

    - T'es pas obligé.

    - Ça va me prendre une minute, sourit-il avant de s'éclipser.

    ◘ 454 ◘

    Je me retrouve quelques minutes plus tard dans sa chambre, il ne cherche pas à parler et je l'en remercierai mais là j'ai envie d'aller dormir.

    - Tu as tout ce qui te faut? Entendis-je derrière la porte.

    ◘ 454 ◘

    - Oui impeccable. Et toi tu as pris ce qu'il fallait?

    - J'ai un oreiller et une couverture on est bon, rit-il, vas te coucher.

    - D'accord.

    ◘ 454 ◘

    - Alvaro ! Lancai-je déjà couchée.

    - Oui?

    - Tu penses quoi d'un gars qui persiste à dire qu'il a pas de copine alors que tu en as la preuve?

    - Quelle preuve?

    - Je l'ai vu.

    - Tu as vu quoi? Ils sont peut-être qu'amis.

    - Amis avec avantages alors, soupirai-je. Bonne nuit.

    ◘ 454 ◘

    - Bonne nuit, et te prends pas trop la tête.

    - Je vais essayer.

    ◘ 454 ◘

    ◘ 454 ◘

    Photos: 100%

    Textes: 100%

    Retouches: 80%

    ◘ 454 ◘


    5 commentaires
  • ◘ 455 ◘

    Lorsque je me réveille et sors de la chambre je trouve Alvaro déjà affairé en cuisine.

    - Bonjour, bien dormi? Me lance-t-il par dessus l'épaule.

    - Oui, et toi ?

    - Il est confortable mon canapé, sourit-il, j'ai bien dormi. Je prépare un petit déjeuner.

    - Je vais pas te déranger plus longtemps je vais rentrer.

    - Je crois pas, on mange et je te ramène ensuite.

    ◘ 455 ◘

    - Je peux rien dire contre j'imagine.

    - C'est ça. Tu sais quand tes parents rentrent au fait?

    - Non, quelques jours j'imagine.

    - Vite j'espère.

    - Pourquoi tu dis ça?

    ◘ 455 ◘

    - S'ils sont là il aura moins l'occasion de t'ennuyer.

    - Je sais j'ai hâte qu'ils rentrent pour ça aussi. Même s'il n'est pas ma seule préoccupation là.

    - Je sais mais c'est une grosse partie. En tout cas tu viens ici quand tu veux, à partir du moment où je suis dispo évidemment.

    - Évidemment. Mais je ne vais pas abuser de ton hospitalité, j'étais un peu perdue hier soir.

    - Arrête ton baratin, à moi tu la fais pas, t'avais pas envie d'être seule, surtout pas s'il devait rentrer. Y a pas de mal à demander de l'aide dans ces cas là.

    J'hausse simplement les épaules. Le pire c'est qu'il a raison.

    ◘ 455 ◘

    - J'espère que ça ira, je savais pas ce que tu prenais au petit déjeuner.

    - Ça ira. Merci. Perso je cuisine pas, je me fais les trucs de base.

    - Ta mère tient un restaurant, mais tu cuisines pas? S'étonne-t-il.

    - Justement, elle tient à cuisiner à la maison, tous les repas, quand veux-tu que je teste. Elle est tellement contente de pouvoir le faire même si elle n'y voit plus.

    ◘ 455 ◘

    - Je vois, d'ailleurs, je t'ai jamais demandé, c'est arrivé comment? C'est une maladie? Un accident?

    - Une maladie, en gros elle a perdu ses yeux peu à peu .

    - Oh mince.

    - Elle s'y est bien préparé, ne t'inquiète pas pour elle.

    - J'en doute pas.

     ◘ 455 ◘

    - J'espère qu'elle n'a pas autre chose, soufflai-je.

    - Autre chose?

    - Je verrais à son retour, il sera toujours tant d'en parler.

    - Comme tu voudras.


    votre commentaire
  • ◘ 456 ◘

    Après qu'il ait insisté, Alvaro m'a ramené et je suis entrée dans une maison déverrouillé, je prends une grande inspiration, je sais qu'il est là. Je veux pas du tout lui parler, il va falloir que je tienne le coup.

    ◘ 456 ◘

    - Hop Gaïa ! Viens manger ! Entendis-je la voix d'Alexander.

    La seule question qui me vient à l'esprit c'est de savoir s'il vient de rentrer ou s'il est rentré dans la soirée.

    - Te voilà toi? Me lance-t-il alors que je traverse la pièce jusqu'aux escaliers sans même jeter un regard vers lui.

    ◘ 456 ◘

    - Tes parents ont téléphonés.

    Je m'arrête sans lui répondre.

    - Ils ont essayé d'appeler mais tu n'as pas décroché.

    Je pense alors à mon téléphone que j'ai éteins hier.

    - Je leur ai dit que t'étais partie courir et que tu les rappellerai. Vu que j'avais aucune idée où tu étais. Mais au vu de celui qui t'a ramené, tu as découché.

    Je reprends ma montée et vais directement dans ma chambre.

    ◘ 456 ◘

    - Et je suis encore en pyjama d'hier, connard. Grognai-je en claquant la porte de ma chambre.

    - Appelle tes parents !

    - Je fais encore ce que je veux, soupirai-je. Pour qu'il n'entende pas.

    - Quoi?

    ◘ 456 ◘

    - Ok, donc tu m'ignores. C'est à cause d'hier? Je t'ai dit que tu te faisais un film, j'étais chez des potes. Et je suis désolé de t'avoir laissé en plan, c'était urgent.

    Je l'ignore et file prendre ma douche. Je ne réagirais plus à ses mots tant qu’il ne fera que mentir de façon si flagrante.


    votre commentaire
  • ◘ 457 ◘

    J'ai traîné toute la journée dans ma chambre après avoir parlé à mes parents, j'ai baratiné dans le sens d'Alex et c'est passé. Apparemment ils rentrent dans deux jours. Enfin.

    Je descends pour me chercher de quoi grignoter, depuis chez Alvaro je n'ai rien mangé et mon estomac réclame son dû.

    ◘ 457 ◘

    Je vais me chercher un bol de céréales tandis que l'autre crétin est au téléphone, il chuchote presque, je n'entends rien. Mais on dirait qu'il écoute plus qu'il ne parle.

    ◘ 457 ◘

    - Arrête ! Crie-t-il soudain alors que je fais mine de l'ignorer . Mes oreilles sont quand même tout à coup très attentives. Sûrement pas !

    Et il reprend plus bas, je n'entends à nouveau plus. Discussion animée apparemment.

    ◘ 457 ◘

    - C'est bon stop j'ai mal au crâne à t'entendre plaider depuis tout à l'heure. Je sais déjà tout ça. Allez stop je te rappelle plus tard.

    ◘ 457 ◘

    Je me retiens de rire en mordant ma cuillère, qui que soit la personne avec qui il était, ça ne s'est pas très bien passé et ça m'amuse vraiment beaucoup parce qu'il en est saoulé.

    ◘ 457 ◘

    - Tes parents rentrent dans deux jours, je sais pas si tu sais, passe-t-il derrière moi. Mais je suppose que oui si tu les as rappelé.

    J'hausse les épaules en continuant mes céréales.

    - J'ai mal au crâne c'est où déjà? Tu peux au moins répondre à ça? J'ai la tête au bord de l'explosion.

    - Dans l'armoire à pharmacie d'en haut, lancai-je dans un soupir. Ce sera les seuls mots qui sortiront de ma bouche dans sa direction les deux jours qui ont suivi. Je l'ai évité et ignoré autant que possible.


    votre commentaire
  • ◘ 458 ◘

    Et voilà donc qu'en rentrant de mon cour je les vois tous assis au salon. Ils sont rentrés comme indiqué.

    - Tu es enfin rentrée, lance ma mère.

    - J'avais un cours, je suis rentrée directement ensuite, vous êtes là depuis longtemps?

    - Vingt minutes, annonce mon père.

    ◘ 458 ◘

    - Est-ce qu'elle va bien avec ses gamins? Lancai-je.

    - Oui, elle apprend, sourit ma mère.

    Ils viendront sans doute dans quelques temps tu pourras les voir comme ça.

    - Je suis pas pressée.

    ◘ 458 ◘

    - Et vous parliez de quoi avant mon arrivée?

    - Je demandais à Alexander s'il avait pu passer au restaurant.

    - Tu reprendras quand d'ailleurs?

    - Demain, j'ai trop hâte.

    - Si vite? S'exclame Alex.

    ◘ 458 ◘

    - Oui ça me manque, j'ai pas cuisiné chez Julie, je voulais qu'elle apprenne.

    - Ok.

    - Tu seras dispo dis-moi?

    - Oui pas de soucis mais j'aimerai vous parlez de quelque chose en privé.

    ◘ 458 ◘

    - En privé? D'accord. Si ça peut attendre que je parle avec Danika.

    - Oui oui ce n'est pas urgent, sourit-il.

    - Bien.

    - Je vous laisse discuter je vais passer un appel dans ma chambre.

    - Oui va.


    votre commentaire