• ◘ 444 ◘

    C'est totalement prête que je suis redescendue, mon casque sur les oreilles, sans musique mais il n'a pas à le savoir ça. Je l'ai déjà mis parce que je le savais en bas avec un café et que son air provocateur du jour m'énerve.

    ◘ 444 ◘

    J'ignore d'ailleurs s'il m'a entendu, il est occupé à vider le lave-vaisselle. Je me gifle mentalement de prendre le temps de le regarder. Je n'ai encore pas la réponse du pourquoi ses agissements m'agacent autant. Je pense que c'est parce que je sais qu'il cache quelque chose et tant que je saurai pas quoi ça va m'agacer.

    ◘ 444 ◘

    Je sais que je ne peux pas lui faire confiance, que c'est un enfoiré mais maintenant je veux savoir le fin mot de cette histoire. Ce qu'il cache et pourquoi il persiste à dire qu'il ne cache rien.

    ◘ 444 ◘

    Je suis partie de la maison en claquant la porte histoire qu'il entende que je suis sortie. Je vais devoir redoubler d'efforts s'il recommence à me parler. L'envoyer sur les roses, je ne vais plus le faire, l'éviter oui, mais s'il me parle je vais lui répondre et l'assomer de questions et de piques, j'aurai peut-être ces fichus réponses un jour.

    ◘ 444 ◘

    Partie si tôt j'arrive avant mon premier cours c'est donc à la bibliothèque que je me rends, je vais y faire quelques recherches pour passer le temps.


    votre commentaire
  • ◘ 445 ◘

    Old Town Road - Lil Nas ft Billy Ray Cyrus

    Musique sur les oreilles je sais que je serais tranquille ici, enfin normalement. Je vais dans la section où se trouvent les ordinateurs, je dois justement prendre un renseignement pour un cours de l'après-midi je vais m'occuper de ça.

    ◘ 445 ◘

    Parfois je me demande quand même si j'aurai pas dû venir vivre ici, sur le campus, et rentrer que de temps en temps à la maison. Mais partager une chambre avec une inconnue, je pense que ça aurait été pire que de vivre à la maison.

    ◘ 445 ◘

    Absorbée par ma recherche, je me rends compte en relevant la tête que la place à côté de moi à été prise par Farah, je la reconnais facilement maintenant, je l'ai déjà croisée plusieurs fois sur le campus, je l'esquive à chaque fois parce qu'elle m'aborde dès qu'elle me voit, c'est donc ce que je vais encore faire ici, je ferme ce que je faisais avant qu'elle ne me remarque.

    ◘ 445 ◘

    Et je ressors sans qu'elle ne me remarque, elle croit que je suis son amie, mais je m'en fiche de son existence c'est la coloc' de Lowen, la belle affaire.

    ◘ 445 ◘

    Je m'immobilise en sortant du bâtiment lorsque mon téléphone sonne m'annonçant un mail.

    Harvey m'envoie un mail. Un long mail.

    ◘ 445 ◘

    " Salut. Je ne t'appelle pas parce que ce que je m'apprête à te dire est compliqué j'ai peur de l'appel je dois bien l'avouer. Mais je crois qu'il est tant qu'on ouvre les yeux tous les deux. Depuis un moment on s'est éloigné, on a plus grand chose à se dire. Admets-le. J'ai appris par Lowen que tu ne l'avais pas vu récemment que tu ne parlais plus à personne, je trouve ça triste et je me sens terriblement mal de t'envoyer ce message mais mon retour prochain m'y oblige. On rentre tous les deux et j'aimerai que tu ne viennes pas quand je serais avec lui, tu ne le supportes pas et tu provoques exprès des disputes donc je préfère juste qu'on ne se voit pas. Je t'aime Danika mais je peux pas me couper en deux. Je rentre pour un moment, je viendrais te voir mais ne viens pas, il va vivre à la maison le temps que je suis là. A bientôt."

    Je suis un peu abasourdie par ce message. Harvey est en train de me dire adieu en douceur là ?!

    ◘ 445 ◘

    " Salut, merci tu viens de confirmer ce que je pensais, tu es un lâche. Tu ne veux pas te couper en deux mais tu le choisis lui. Parfait, fais lui confiance crois ce qu'il dit, je n'ai jamais voulu faire des histoires mais soit. J'ai compris le message, te fatigue même pas à venir me voir quand tu seras là, te voir me rappellera les années où je pensais que tu étais mon meilleur ami. Je ne te dirais pas à bientôt mais adieu. "

    ◘ 445 ◘

    J'ai éteins mon téléphone suite à ça, j'ai la gorge nouée par cet échange, oui je savais qu'on s'éloignait mais jamais je l'aurai cru capable de me tourner le dos. Je suis tellement secouée que je préfère aller directement à mes cours pour me changer les idées.


    votre commentaire
  •  ◘ 446 ◘

    Journée où j'ai senti mon corps se crisper j'ai donc décidé d'aller me faire masser avant de rentrer. Ils ont tous décidé de me rendre folle aujourd'hui.

    - Hey Léo ! Entendis-je quelqu'un appeler mon masseur.

    - Je suis avec une cliente là tu peux pas attendre?

    - Juste une seconde, je voulais savoir à quel restaurant on va ce soir, je veux réserver.

    Je suis contente d'entendre parler, ça me sort de mes pensées.

     ◘ 446 ◘

    - Oh, et bien je crois qu'on va aller où on va d'habitude, la chef n'est pas encore rentrée mais j'aime bien ses recettes.

    Je tique un peu, un chef pas encore rentré? On parlerai de maman que ça m'étonnerai pas, je suis dans le quartier après tout.

    - Vous parlez du chef Béatrice ? Lancai-je à tout hasard.

    - C'est ça mademoiselle, on adore ce restaurant d'ailleurs j'ai entendu des choses à son sujet.

    - David, plus tard les ragots, la jeune demoiselle veut se relaxer.

    - Désolé, grimace-t-il, je vous ennuie?

    Je secoue la tête, il faut qu'il parle ça m'aide à pas penser. Et s'il y a des ragots ça va m'amuser.

    - Vous la connaissez peut-être aussi jeune fille, il paraît qu'elle ne reviendra plus parce qu'elle est gravement malade, quelqu'un l'aurait aperçu à l'hôpital à plusieurs reprises.

    - David !

    - Ça va j'y vais, amusez-vous bien s'éclipse-t-il.

     ◘ 446 ◘

    - Je suis désolé, s'excuse le masseur, il est très excité par les ragots, on aime beaucoup ce restaurant.

    - Pas de problème, déglutis-je, j'en avais presque oublié la santé de maman. Je sais qu'il n'a pas dit la vérité mais je m’inquiète à présent de savoir comment elle va.

      ◘ 446 ◘

    Laissée seule quelques instants plus tard je me relève et retourne me changer, voilà mon état d'esprit vient de changer j'ai besoin d'autre chose pour me vider la tête.

     ◘ 446 ◘

    - Saleté de journée, grognai-je alors dehors. J'aurai mieux fait de rester couchée, il va m'arriver quoi après? Une cuvette va me tomber sur la tête* et je meurs?

     

    * Curieuse de savoir si parmi vous quelqu'un aura la référence sans l'aide de google ;)


    1 commentaire
  • ◘ 447 ◘

    Je rentre blasée à la maison, j'ai qu'une envie c'est d'aller me défouler en bas, soit en courant soit en frappant mais j'en ai besoin là. La détente par le massage n'était pas la solution en plus je suis tombée chez les pipelette et je m'inquiète à nouveau pour maman.

    ◘ 447 ◘

    Un miaulement me fait réaliser la présence de mon chat.

    - Tu fais quoi là toi? T'es dehors à cette heure-ci en principe.

    Il miaule à nouveau.

    ◘ 447 ◘

    - Ça va je suis là, tant que tu viens pas me parler et m'annoncer des horreurs aujourd'hui je veux bien m'occuper de toi.

    La tête qu'il fait m'amuse d'ordinaire, lorsque je lui parle comme ça mais aujourd'hui j'y arrive pas.

    ◘ 447 ◘

    - Désolée Yogi je vais monter me changer, mais je vais vérifier tes croquettes avant, soupirai-je en y allant. Par la même occasion je nourris Gaïa qui était couchée puis je vais jusqu'à ma chambre.

    ◘ 447 ◘

    Je réalise en haut que j'étais montée sans le croiser alors que la porte était déverrouillée, j'espère qu'il bosse dans sa chambre. Je veux pas le voi, ou je risque de craquer cette fois et pour de bon. Déjà que ça me démange les baffes.


    votre commentaire
  • ◘ 448 ◘

    Forgot to Laugh - Bridgit Mendler

    - Oh fais chier, grognai-je en entendant la musique dans les enceintes en bas ce qui m'annonce la présence en bas. A moins qu'il ait oublié d'éteindre et c'est ce que je vais vérifier.

    ◘ 448 ◘

    Un Alexander oui mais un Alexander endormi ce qui me va, je vais aller courir ça ne le réveillera pas, enfin normalement, du coup je l'entendrai pas et c'est tout ce que j’espérai.

    ◘ 448 ◘

    - Ok allez t'oublie tout, c'est que de la merde, grimpai-je sur le tapis que je vais vite configurer.

    ◘ 448 ◘

    J'écoute la musique et les larmes montent malgré moi.

    - D'où tu veux pleurer toi, soufflai-je à moi-même. C'est inutile et stupide.

    ◘ 448 ◘

    Je m'efforce de reprendre contenance en courant, ça devrait me calmer mais ça ne le fait pas, j'y arrive pas.

    - T'es là toi, me fait sursauter Alexander, ce qui provoque mon arrêt dans ma course.

    ◘ 448 ◘

    - T'as pas une chambre pour dormir toi?

    - J'étais épuisé après ma séance, baille-t-il. Il est tard?

    - Qu'est-ce que je m'en fiche, tournai-je déjà les talons.

    - J'ai des nouvelles de tes parents m'arrête-t-il dans ma lancée.

    - Quoi?

    -Ton père, il m'a appelé pour confirmer que j'étais rentré et m'informer qu'ils rentraient que dans quelques jours. Apparemment ton téléphone est éteint.

    ◘ 448 ◘

    - Il porte la poisse aujourd'hui.

    - Tu vas bien? Se redresse-t-il.

    - Qui ça intéresse?

    - Dani?

    - Me fais pas chier là, j'ai pas la foi, remontai-je aussi vite que mes pieds me le permettent.


    votre commentaire