• ◘ 414 ◘

    - T'es rentrée toute seule? Lui demandai-je d'abord.

    - Oui, Alexander m'a déposé avant de retourner au restaurant.

    - Je pensais être seule comme la lumière était éteinte, j'ai pas pensé que tu pouvais être là tu m'as fait un peu peur.

    - Je suis désolée.

    ◘ 414 ◘

    - Pas grave, mais tu veux que je t'aide pour quelque chose?

    - J'ai une question j'espère que tu ne vas pas te fâcher.

    - Pose là ta question on verra après.

    - As-tu entendu parler de Damian dernièrement?

    ◘ 414 ◘

    - Pas du tout et je m'en porte pas plus mal. Ce fichu égoïste.

    - D'accord, soupire-t-elle d'un air triste.

    - Maman, pourquoi tu me reparles de lui?

    - Parce que les vieux souvenirs sont tenaces.

    - T'as toujours l'espoir qu'il vienne vers moi?  Franchement j'en doute. Et même s'il le fait je ne l'accepterai pas.

    - Dommage, me dépasse-t-elle.

    ◘ 414 ◘

    - Dommage? Mais maman ce mec ne me calcule même pas comment tu peux me dire ça ?

    - Je sais pas Danika, bref, as-tu pensé à quand tu irais voir Harvey?

    - Harvey, c'est vrai.

    - Tu devrais y aller avant la rentrée et voir comment ça se passe pour lui. Lucy serait aussi rassurée.

    - Je vais y penser, tu veux de l'aide pour descendre?

    ◘ 414 ◘

    - Non je me débrouille toute seule mais Danika je voulais te demander un service puisque tu es là. Je sais que tu es un peu en froid avec Alexander en ce moment mais j'ai son téléphone avec moi, tu pourrais lui ramener au restaurant ?

    Ok, soupirai-je. J'arrive. T'y retourne pas?

    - Je vais me reposer.

    - Je passe un appel et je vais faire ça.

    - Merci.

    ◘ 414 ◘

    - Salut. Décroche Harvey l'instant suivant. Je l'appelle car c'est vrai, je dois l'appeler.

    - Salut.

    - Quoi de beau? Me demande-t-il en baillant.

    - Je me demandais quand je pourrais venir te voir, enfin si tu veux bien me recevoir.

    -Je sais pas, faut qu'on regarde nos dispos.

    - Si ça te fait chier, dis-le levai-je les yeux au ciel.

    - N'importe quoi, on est juste très pris mais viens.

    ◘ 414 ◘

    - Je te dis quand je veux venir et tu me diras si c'est bon pour toi.

    - Ça me va. Tu vas bien sinon?

    - Oui, je suis rentrée hier chez moi.

    - Ah ouai? Pourquoi tu m'as rien dit?

    - Compliqué de savoir au téléphone avec nos horaires décalés mais bref je te tiens au courant, j'ai une course à faire pour ma mère.


    votre commentaire
  • ◘ 415 ◘

    Avec un ciel qui se couvre de plus en plus je me rends donc au restaurant pour amener le téléphone à Alexander, évidemment j'ai regardé si je pouvais en sortir quelque chose mais il est verrouillé. Dommage.

    ◘ 415 ◘

    Le temps s'est tellement couvert que c'est sous la pluie et en courant que je suis arrivée à destination. Je soupire d'avoir voulu venir à  pieds mais chose promise chose dûe, j'y vais.

    ◘ 415 ◘

    C'est en arrivant devant le bâtiment que je me dit que non en fait j'aurais pas dû aider ma mère, les éléments ont voulu me prévenir d'arrêter de rendre service, l'égoïste en sort.

    - Danika, interpelle-t-il.

    - Passe ton chemin je veux même pas t'entendre enfoiré.

     ◘ 415 ◘

    - Comment va ta mère? Elle avait pas l'air bien quand je l'ai croisé.

    - Vu que sa santé t'intéresse plus que ta progéniture, démerde toi. Je suis pas ton coursier.

    - Dam' l'interpelle-t-on un peu plus loin.

    - J'arrive !

    ◘ 415 ◘

    - C'est ça dégage, connard.

    J'hallucine qu'il ose me parler pour me demander des nouvelles de maman, d'ailleurs comment il est au courant qu'elle se sentait pas bien aujourd'hui? Ça j'aimerai bien le savoir.

    - Ah t'es là débarque Alex.


    votre commentaire
  • ◘ 416 ◘

    - Ouai t'as de la chance que c'est ma mère qui me l'ai demandé, tiens, lui tendis-je son téléphone.

    - Ah cool merci, c'est vrai qu'elle l'avait avec elle parce que le sien n'avait plus de batterie.

    - M'en fiche, haussai-je les épaules, je prends ma douche à cause de toi, t'as vu ce qui tombe?

    - Ça va je sais, d'ailleurs j'allais bientôt repartir.

    ◘ 416 ◘

    - Tu me dis que je suis venue pour rien? Tu veux mourir ou quoi? Je te jure si je chope un rhume à cause de toi...

    - Je dois appeler quelqu'un avant de rentrer, j'en avais besoin. Mais à part ça comment va ta mère elle avait petite mine.

    - Elle a dit qu'elle allait se reposer quand je suis partie, j'aime pas la voir malade, soupirai-je.

    ◘ 416 ◘

    - C'est jamais sympa les gens malades. Bref, tu devrais rentrer, la pluie s'intensifie.

    - Oui je vais y aller.

    - Je t'appelle un taxi si tu veux.

    - Non c'est bon j'irai aussi vite en courant.

    - Comme tu voudras.

    ◘ 416 ◘

    - Toi rentre, si t'es malade tu pourras pas aider ma mère.

    - Je sais ce que j'ai à faire.

    - Parfait alors salut, je me casse.

    - Fais attention à la route quand même.

    ◘ 416 ◘

    J'ai détalé en courant, trempée de plus en plus à mesure que j'approche de la maison, en vrai j'aurai dû prendre un taxi mais j'avais pas envie qu'il le fasse pour moi. Et résultat j'ai froid.


    votre commentaire
  • ◘ 417 ◘

    J'aime pas faire ça mais je suis trempée en arrivant à la maison je me vois pas traverser la maison dans cet état et du coup je décide de prendre une douche rapide dans la petite salle d'eau ici. Maman étant la seule à la maison je vais pouvoir monter ensuite sans croiser personne.

    ◘ 417 ◘

    Je suis contente de ma journée, j'ai réussi à me libérer de plusieurs choses, me reste à aller voir Harvey avant la rentrée et je reprendrais ma vie ici telle que je la veux.  Je suis déterminée à ne plus me faire rouler dessus.

    Une fois la douche terminée, je me suis enroulée dans ma serviette et j'ai traversé la maison à la recherche de ma mère.

    ◘ 417 ◘

    Je l'ai retrouvée dans sa chambre endormie, j'espère qu'elle n'a pas grand chose, la pauvre. C'est à cause d'elle que je me sens freinée. Je ne peux pas lui tourner le dos aussi facilement qu'aux autres, parce que c'est ma mère et qu'elle ne mérite pas que je lui tourne le dos.

    ◘ 417 ◘

    Seulement je me demande si croiser l'autre égoïste était vraiment un hasard puisqu'elle m'en a parlé juste avant. L'avenir me le dira et en attendant j'hausse les épaules en me souvenant qu'Alex a dit qu'il tarderait pas à rentrer, je tourne donc les talons très vite.

    ◘ 417 ◘

    - Danika? Entendis-je en sortant.

    - Désolée je voulais pas te réveiller, je venais voir ce que tu faisais.

    - Je me repose. Tu pourras dire à ton père que j'ai déjà vu le médecin quand il rentrera pour pas qu'il s'inquiète?

    - D'accord, repose-toi bien.


    votre commentaire
  • ◘ 418 ◘

    - Bon je compte pas ressortir donc un bon vieux pantalon de pyjama, décrétai-je en allant prendre des sous vêtements que j'enfile dans la foulée.

    Je réalise ainsi avoir tout laissé sur le sol en bas, je devrais aller récupérer avant que quelqu'un ne s'en aperçoive.

    A peine ai-je eu le temps d’agrafer le haut que ma porte de chambre s'ouvre sur un Alex à l'air agacé.

    ◘ 418 ◘

    - On t'a jamais appris à toquer? Soupirai-je en allant vers ma penderie. Ça devient une habitude.

    - Et toi ? Depuis quand tu fouilles dans mes affaires?

    - Depuis que je vis sous le même toit qu'un menteur, soufflai-je.

    - Arrête de dire que je suis un menteur.

    ◘ 418 ◘

    - Je ne fais que dire la vérité, haussai-je les épaules. Tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux mais je le sens, y a quelque chose que tu ne dis pas et j'arrive pas me l'ôter de la tête.

    - On dirait plutôt une obsédée.  J'ai pas besoin d'une groupie.

    - T'as pas bientôt fini ? Tu rentreras plus dans tes chaussures. En plus celui qui entre dans la chambre d'une fille sans s'annoncer alors qu'elle pratiquement à poil c'est toi là, ouvris-je la porte de mon placard. Et deux fois en deux jours, on se demande qui est l'obsédé.

    - Rien à faire de ce que tu dis, j'ai remarqué tout de suite qu'on avait touché à mes affaires, j'ai pas réfléchi et je suis venu là.

    ◘ 418 ◘

    - De toute façon j'ai rien trouvé, tu sais si tu me disais tout de suite ce que tu caches, je pourrais me débarrasser pour de bon de toi.

    - Tu sais quoi? Tu me fatigues. Je te dois rien. J'ai vraiment fait l'erreur de ma vie en sympathisant avec toi mais surtout coucher avec toi c'était le pompon, dit-il alors que j'encaisse tout en m'habillant.

    ◘ 418 ◘

    - Merci pour l'erreur, sortis-je du placard en resserrant mon pantalon, j'avais compris tu t'en sers comme une excuse à chaque fois. Mais tu as raison, je perds mon temps à essayer de comprendre pourquoi j'ai cette sensation que tu me caches un autre truc à part Rhys, va te faire voir. Au final ceci est la dernière discussion que nous avons en dehors de ma mère ou pour la maison.  Celle qui est fatiguée de .... me retins-je de dire  pour reprendre ma phrase ensuite.. Celle qui est fatiguée ici c'est moi. J'ai besoin d'avoir l'esprit tranquille alors ok plus jamais je ne poserai de question ni ne fouillerai dans tes affaires parce que cette fois-ci j'en ai ma claque, je pensais qu'il restait quelque chose que j'aurai pu sauver, qu'il y avait une explication qui faisait que t'étais un enfoiré 50%  du temps mais j'abandonne.

    ◘ 418 ◘

    - Bien. C'est ce qu'on aurait dû faire depuis le début, s'en tenir au minimum.

    - Ça t'aurai éviter de coucher avec moi et faire la plus grosse erreur de ta vie c'est bon j'ai compris, , grognai-je les poings serré, tu peux virer de ma chambre maintenant c'est un espace privé.

    - D'abord comment va ta mère.

    ◘ 418 ◘

    - Elle dort. Tu as ton information, casse-toi, soupirai-je. Sinon tu vas te prendre la claque que j'ai envie de distribuer depuis tout à l'heure.

    - J'y vais, tourne-t-il les talons.

    - Pauvre con.

    - Merci, je sais mais tâche de ne pas l'oublier, déclare-t-il en sortant de la chambre.

     

    Je sais pas pourquoi il souffle autant le chaud et le froid, pourquoi j'ai tant envie de savoir ce qui se trame. En tout cas dans les mois à venir je devrais me blinder et m'en tenir à ce que j'ai dit, je n'ai pas le choix, servir de paillasson n'est pas mon objectif de vie.

    ◘ 418 ◘


    9 commentaires