• ◘ 375 ◘

    Je n'ai plus besoin d'être ici maintenant mais il pleut tellement fort qu'Alvaro m'a proposé d'attendre que ça passe, j'ai accepté car l'idée d'être trempée ne me plaît pas beaucoup. Et rentrer pour entendre blablater non plus.

    J'admets volontiers que j'aime sa conversation, il ne semble pas être trop compliqué et en avoir assez bavé pour ne pas chercher à faire la même chose.

    ◘ 375 ◘

    - Je viens de penser, dit-il alors que je me réchauffe devant sa cheminée, ce gars de tout à l'heure, il va pas te chercher?

    - Je ne pense pas, s'il le fait c'est qu'il est complètement idiot.

    - Je l'avais deviné mais je préfère demander, t'es remontée contre lui, non?

    - Je sais même plus, soupirai-je. Il raconte certaines choses mais je sais qu'il manque un morceau, je le sens. Et tant que je saurais pas je vais le garder en travers.

    - Je vois. Et bien bon courage.

    - Pas besoin , avec mon ras le bol, même pas besoin de courage.

    Il émet un rire avant de secouer la tête. Dommage, vraiment, que tu ne sois que de passage.

    - Pourquoi tu dis ça?

    ◘ 375 ◘

    - Tu vas me manquer, rit-il, j'aime beaucoup ta façon d'être, se lève-t-il.

    - Ah. Merci.

    - Allez viens, on a encore des choses à faire et la pluie s'est calmée.

    - Je te suis.

    ◘ 375 ◘

    Les choses faites pour mon téléphone on s'est arrêté boire un verre, je vais devoir rentrer voir ce qui se passe à la maison.

    - Tu es sûre que tu veux pas manger un morceau?

    - C'est mieux si je rentre, crois-moi, sinon ils risquent de pas repartir.

    - Tu n'aimes pas que tes parents soient là?

     ◘ 375 ◘

    - Le but était que je devais être seule pour réfléchir tout ça, ma solitude n'est plus à cause d'eux. Et j'ai une ou deux conversations à avoir avant qu'ils ne partent. Histoire qu'à mon retour j'ai plus tout ça en tête.

    - Je te ramène?

    - Pas la peine je vais me débrouiller.

    - Comme tu voudras. Et t'en fais pas je t'appellerai si je trouve le coupable.

    - Merci.


    votre commentaire
  • ◘ 376 ◘

    Je suis finalement rentrée pour vérifier qu'ils repartent bien et directement en ouvrant la porte je vois Alex qui joue avec mon chat, ça m'agace déjà.

    - Danika, enfin, soupire mon père, où étais-tu partie en laissant Alexander rentrer seul?

    - Où je veux, vous vous êtes invités, moi j'ai déjà des habitudes ici.

    - T'es partie avec le gars? Souligne Alex.

    - Alvaro, oui, et ? Haussai-je les épaules.

    ◘ 376 ◘

    - Rien, je soulignais juste le fait que tu étais avec un gars pendant que tes parents sont ici.

    - Tu cherches à te prendre une claque? Et arrête de jouer avec mon chat.

    - Danika, ce qu'il dit est vrai? Relève ma mère.

    ◘ 376 ◘

    - J'avais besoin d'un service qu'il pouvait me rendre. Et si c'est pour commencer à contrôler ce que je fais, repartez dans la seconde.

    - Danika, tu es ici pour faire le point, rien d'autre.

    - Maman, écoute moi bien, c'est encore ma vie, je suis bien assez grande pour la gérer, vous n'avez rien pu faire jusqu'à maintenant pour m'aider.

    - Tu es ingrate, intervient mon père.

    - Ingrate? Répétai-je en allant m'asseoir.

    ◘ 376 ◘

    - Nolhann, calme-toi un peu, secoue la tête ma mère.

    - J'en ai assez de sa façon de parler avec nous dès qu'elle a un problème.

    - Je vais préparer le déjeuner, s'incruste Alex.

    - Je viens, soupire ma mère. Laissons les parler un peu.

     ◘ 376 ◘

    - J'ai rien à dire.

    - Moi je veux te parler avant de repartir, me sourit doucement Rhys.

    -  Ah. Ok.

    - Attends moi Alex.


    votre commentaire
  • ◘ 377 ◘

    - Qu'est-ce qui se passe encore? Lancai-je à Rhys qui s'asseoit à côté de moi.

    - Je me demandais... Enfin tu répondras sans doute pas, mais quand même.

    - Accouche.

    - Tu pensais vraiment ce que tu as dit? Me concernant.

    - Tu as raison je ne répondrais pas, à toi de te faire ton idée.

    ◘ 377 ◘

    - En tout cas les enfants, il y a une chose que je n'ai pas encore dite. Je pense qu'il faut que je le fasse.

    - Quoi? Lance-t-on en le regardant.

    -  Je suis content que mes deux enfants se trouvent en face de moi en même temps.

    - Tes enfants, qui ne portent même pas ton nom, lance Rhys, ce qui m'intrigue.

    - Tu ne le portes pas? Demandai-je, je suis plus qu'étonnée d'entendre ça.

    ◘ 377 ◘

    - Non. J'ai le nom de mère puisqu'à la naissance il n'était pas là, tout ça.

    - C'est vrai, moi c'est le contraire je porte le nom de mon géniteur, à mon plus grand désarroi.

    - On est coincé avec un mauvais nom, soupire-t-il, j'aime ma mère, mais...

    - Je comprends, mais à part ça tu voulais me dire quoi?

    - Est-ce que tu me donnes l'autorisation de parler de toi comme ma petite sœur?

     ◘ 377 ◘

    - Pardon?

    - Je sais bien que c'est sorti de nulle part mais je crois que j'ai besoin de faire ça.

    - J'y vois rien contre, tant que j'ai besoin de rien faire.

    - Non, juste en cas où, ne nie pas.

    - Ça me va, et toi t'en penses quoi? Lancai-je à mon père qui nous à rejoint.

    ◘ 377 ◘

    - Je suis d'accord avec ça, puisque l'une des solutions est qu'on se fréquente de façon plus normale, alors ok, mais au moindre problème, Rhys, tu sais ce qu'il t'attend.

    - Je sais.

    - D'ailleurs j'ai une chose à parler avec toi en particulier.

    - Je vous laisse, me levai-je. Je serai dans ma chambre.


    votre commentaire
  • ◘ 378 ◘

    En fin de journée j'étais de nouveau seule, enfin. Leur visite n'a servie qu'à avoir la même discussion encore et encore pour qu'au final on en vienne à ce que j'avais dit. Évidemment.

    ◘ 378 ◘

    Je me détends donc avec un bon bain parce que je me sens pas trop dans mon assiette. J'en profite pour réfléchir à ce que j'allais faire pour le reste de mon séjour car j'ai dis que je rentrerai bientôt mais pas tout de suite.

    Si je dois être sérieuse, il faut que je me décide à ce que je veux faire de moi-même pour les années à venir.

    ◘ 378 ◘

    Ma détente est interrompue par la coupure d'électricité qui est causé, je suppose, par l'orage que j'entends depuis un petit moment déjà. Je ne suis pas très rassurée et m'échappe très vite de mon bain.

     ◘ 378 ◘

    C'est pas que j'ai peur de l'orage ou du noir mais les deux combinés, je dois l'avouer je préfère pas. Je m'enroule vite dans une serviette que je devine dans la pénombre et file dans ma chambre en faisant attention de ne pas marcher sur mon petit pot de colle.

    ◘ 378 ◘

    J'ai par habitude de parler à des gens dans ce cas alors je suis allée attraper mon téléphone mais devant mon répertoire, j'ignore qui appeler, il n'y a plus grand monde après le tri que j'ai dû faire. Pas sur le même fuseau horaire que mon meilleur ami, je réfléchi mon doigt sur son nom, est-ce que je peux l'appeler maintenant?  Il est tôt pour lui... Mais je sais qu'il me répond toujours malgré l'heure ce qui me fait céder et appuyer sur son nom.

    ◘ 378 ◘

    - Allo? Décroche la voix endormi d'Harvey.

    - Je te réveille?

    - Évidemment, baille-t-il, qu'est-ce qu'il y a?

    - J'ai plus de courant à cause de l'orage, je voulais te parler un peu.

    - Qui est-ce ? Entendis-je une autre voix derrière lui qui me fait soupirer, j'avais oublié. Raccroche, tu l'appelleras demain.

    - Mais attends.

    - Harvey, je te laisse, raccrochai-je très vite.

    ◘ 378 ◘

    Je regarde mon téléphone, blasée, même aussi loin l'autre m'empêche de lui parler. Je fini par m'éclairer de mon téléphone pour me changer et me glisser sous ma couette, j'ai beaucoup sursauté, j'ai mis du temps avant de trouver enfin le sommeil.


    votre commentaire
  • ◘ 379 ◘

    Un bruit répétitif que j'identifie être la sonnette de la porte résonne au travers de la maison et me réveille. Je soupire les yeux encore clos, je sais pas qui ose me sortir de mon sommeil mais il va m'entendre.

    ◘ 379 ◘

    Je m'extirpe du lit avec bien du mal je dois l'avouer, j'ai la tête un peu dans le coton. Mais je sors de la chambre en baillant, qui que soit le visiteur, il insiste.

    ◘ 379 ◘

    - Ça va ça va, j'arrive, râlai-je dans les escaliers, je devrais songer à la désactiver cette fichue sonnette. Alvaro? Réalisai-je en regardant la porte, qu'est-ce qu'il fait là ?

    ◘ 379 ◘

    - Salut, ouvris-je la porte.

    - Salut, je te réveille?

    - Carrément, t'es malade de venir si tôt chez moi?

    - As-tu regardé l'heure récemment?

    - Pas eu le temps, pourquoi?

    - Il est un peu plus de midi en fait, je m'inquiétais vu que tu répondais pas.

    - Entre, déjà, essayai-je de comprendre ce qu'il vient de me dire.

    ◘ 379 ◘

    - Mon tel doit être déchargé vu que j'ai eu une coupure de jus hier soir et que j'ai pas pu le brancher avant de m'endormir. Mais j'ai dormi si tard? Sérieusement?

    - Apparemment.

    - Je te laisse quelques minutes je vais m'habiller et brancher mon tel. J'arrive.

    Ok.


    votre commentaire