• ◘ 345 ◘

    - Tu devais pas y aller toi? Je vais lui donner l'adresse, reprend Alvaro avec un peu plus de sérieux.

    - Je vais pas tarder à y aller. En tout cas que ce soit pour vous ou pour quelqu'un d'autre on a un chaton à donner, ajoute-t-il.

    - Pas de soucis.

    - Tiens, c'est qui lui? Qui regarde par ici? Lance Alvaro.

     - Rhys. Il m'attend.

    - Un petit ami? Demande Terry.

    - Sûrement pas, c'est le fils de mon père.

    - Ton frère du coup, rit-il.

    - Non c'est mon beau-père en fait donc au pire demi-frère.

    - T'as l'air d'avoir une famille compliqué, soulève Alvaro.

    ◘ 345 ◘

    - Dani, qu'est-ce qu'on fait? Je dois y aller, je te ramène ou pas avec le taxi ? Lance Rhys.

    - Laisse tomber, vas-y. Je discute là.

    - Il pleut.

    - Je suis pas en sucre, file.

    - Ok à toute, hausse-t-il les épaules avant de se mettre à courir.

    ◘ 345 ◘

    - J'y vais aussi, à plus, lance Terry.

    - A plus.

     - Ce Rhys a raison, il pleut de plus en plus, et ta maison est loin.

    - Je sais, mais j'ai besoin de réfléchir hors de sa présence.

    - Ah. Un casse-pied?

    ◘ 345 ◘

    - Plus compliqué. Bon je vais aller trouver un endroit où traîner un peu au sec.

    - Je vis près d'ici, si tu veux.

    - Tu m'invites chez toi? Je veux pas de malentendu entre nous.

    - Y en a pas, il te faut un abri au sec pour réfléchir, rien de plus.

    - Ok. Mais allons-y vite. Tournai-je les talons.

    ◘ 345 ◘

    - T'es sacrément méfiante.

    - C'est peu de le dire, j'ai trop rencontré d'enfoirés dernièrement.

    - C'est pourquoi tu te méfies de tous, je peux pas te demander de me croire du coup, à toi de juger.

    - C'est ce que je fais. En attendant j'accepte ton abri le temps que la pluie se calme.

    - Ok, me dépasse-t-il, c'est par ici.


    votre commentaire
  • ◘ 346 ◘

    On a marché d'un pas rapide sans parler jusqu'à une maison un peu isolée. Lorsqu'il déverrouille la porte je me demande si j'ai là une bonne idée, je le connais à peine, qui me dit qu'il est honnête?

    - Je suis pas un serial killer, rit-il en jetant un regard par dessus son épaule.

    - Pourquoi tu dis ça?

    - Tu verrais ta tête, allez entre t'es déjà assez trempée, sourit-il.

    ◘ 346 ◘

    - Bon voilà c'est chez moi, installe-toi je vais me changer.

    - Ok.

    Je regarde autour de lui sceptique. Je ne sais plus si je lui ai demandé s'il vivait seul. J'ai oublié.

    - Ouai observe bien, je vais faire des rénovations à partir de la semaine prochaine, ça va changer.

    - Ah. Ok.

    Je l'ai regardé aller vers les escalier, et j'ai suivi son pas, pour aller vers la cuisine.

    ◘ 346 ◘

    Trempée je me vois pas m'asseoir dans le canapé du coup je me mets là où c'est facile à sécher.

    C'est étrange pour moi de voir quelqu'un être gentil comme ça, je n'arrive pas à savoir s'il a des arrières pensées. Peut-être que j'ai simplement plus l'habitude.

    ◘ 346 ◘

    Il redescend un peu après totalement changé.

    - J'ai pas été trop long? J'ai préféré prendre une douche pour me réchauffer.

    - Non j'étais perdue dans mes pensées.

    ◘ 346 ◘

    - D'ailleurs pourquoi tu t'es pas installée au salon?

    - Je suis trempée j'ai pitié de ton canapé.

    - Ah oui le pauvre, rit-il. Bon sinon je t'ai sorti des vêtements à moi, si tu le souhaites tu pourras prendre une douche et mettre tes vêtements au sèche-linge, si tu veux attendre un

    peu. J'ai mis des serviettes propres avec les vêtements, fais comme tu veux.

    ◘ 346 ◘

    - D'accord, donc je monte et après?

    - Tu peux pas te tromper il y a qu'une porte.

    - Ça te va de laisser une inconnue dans ta maison d'ailleurs? 

    - Bof t'as pas l'air d'une tueuse en série non plus, allez file, tu vas geler.

    - OK, merci.


    votre commentaire
  • ◘ 347 ◘

    A l'étage il est facile de se diriger vers la porte comme il l'a dit c'est tellement spacieux, j'ai une bonne idée de ce que je pourrais faire de cet espace si j'en avais autant, m'amusai-je à penser tout en entrant.

    ◘ 347 ◘

    Etrange que de se trouver dans une salle de bain inconnue, j'ai vraiment l'impression que tout est fait pour deux ici, j'espère ne pas déranger.

    ◘ 347 ◘

    Je trouve très vite ce qu'il a préparé pour moi, des serviettes et une tenue, exactement comme il me l'a dit. Je me fait pas prier pour me déshabiller et prendre une douche chaude, je commençais à avoir froid.

    ◘ 347 ◘

    - Au moins je me sens à l'aise, riai-je devant la tenue une fois sortie de la douche. Il n'y a pas de doutes que c'est à lui, et j'ai pas vu dans la douche quoi que ce soit montrant l'existence d'une deuxième personne, finalement. Il doit se sentir à l'aise ici, j'apprécierai à sa place.

    ◘ 347 ◘

    - Pourquoi redécorer? Le rejoignai-je.

    - Mauvais souvenir...

    - Ah désolée. D'ailleurs je me disais que c'est grand pour une personne seule ici.

    - Ouais mais on était deux en fait, jusqu'à récemment.

    - Ok.

    Je vais m'installer à côté de lui sur un canapé qui se trouve près du feu allumé.


    votre commentaire
  • ◘ 348 ◘

    - Tu as l'air occupé sur ton téléphone, je peux rentrer et te ramener tes vêtements un peu plus tard, si tu préfères. Lui demandai-je en regardant la télé allumé où passent les infos.

    - Non non je suis pas occupé, je voudrais juste une réponse à un message et comme elle m'ignore je la harcèle un peu.

    - C'est mal de te demander pourquoi t'as l'air si remonté quand tu communiques avec les gens? Alors que là, c'est le contraire?

    - Pas avec les gens, avec elle en particulier, mon ex.

    - Ah d'accord, désolée c'est pas mon genre de poser des questions mais je te trouve un peu intriguant à proposer ton aide tout le temps comme ça.

    - Y a pas de mal.

    - Carol Limons qui s'entretenait tardivement avec Alexander Mayerson son petit ami. Phrase provenant de la télé et qui attire mon attention car ce nom m'est familier.

    ◘ 348 ◘

    - Pardon? Regardai-je hébétée la télé où il m'est facile de reconnaitre Alexander.

    - Qu'est-ce qu'il y a? Tu la connais? C'est la fille du juge Limons elle fait souvent parler d'elle à cause de ses bonnes actions.

    - Elle je la connais pas mais lui si.

    ◘ 348 ◘

    - Il paraît qu'il a pris une année sabbatique, c'est la première fois qu'il réapparaît depuis longtemps.

    - Il bosse pour ma mère, dis-je, abasourdie, ça sort d'où cette histoire.

    - Le hasard, sourit-il dans mon dos pendant que moi j'en reviens pas. Mais je recolle les morceaux, Carol, ce prénom je l'ai vu passer. 

    ◘ 348 ◘

    - Est-ce que ça t'est déjà arrivé d'être déçu au point d'en être dégouté? Demandai-je à Alvaro.

    - Je ne sais pas, qu'est-ce que tu essaies de dire?

    - Et bien tu vois ce mec? Il m'a déjà déçu, et bien là, il le fait une nouvelle fois, qui pousse tous ces gens à mentir au juste?

    ◘ 348 ◘

    -Je suis pas psy mais je sais que l'être humain peut être cruel, je suis désolé pour toi.

    - Ne le sois pas, l'être humain est un enfoiré de base, il n'y a rien d'autre à dire.

    - Que c'est triste de parler comme ça.  Voilà pourquoi tu as l'air si blasée, on a dû beaucoup te décevoir.

    - Bref, soupirai-je. Tu connais l'histoire entre ces deux là?

    ◘ 348 ◘

    - Ce qu'on en a entendu c'est que leurs deux familles sont très amis, qu'ils sortent ensemble depuis longtemps, que le mariage est prévu pour bientôt tout ça.

    - Mariage? C'est une blague?

    - Non, enfin c'est ce que la presse dit, après faut pas croire tout ce qu'on entend.

    - Attends on m'appelle, dis-je en sortant mon téléphone de ma poche. Oh et bien voyons, ça ne tarde pas.


    votre commentaire
  • ◘ 349 ◘

    - Et pourquoi tu m'appelles toi? Décrochai-je brusquement. Tu sais tu passes très bien à la télé.

    - Exactement pour ça que je t'appelle, j'avais peur que tu le vois.

    - Et que je découvre ton nouveau mensonge? T'as une copine. Une fiancée même. Alors que tu m'as dit l'opposé.

    - Je t'ai dit de pas me faire confiance.

    - Bravo, je te hais maintenant.

     ◘ 349 ◘

    -  Il faut que je te parle. Sérieusement.

    - Pour m'inventer des histoires? Je m'en fiche fais ta vie, je fais la mienne. Une déception de plus, ça changera pas ma vie.

    - Dani.

    - Alex, au revoir, raccrochai-je.

     ◘ 349 ◘

    - J'hallucine.

    - J'ai été un peu curieux mais c'est ce mec qui t'appelle?

    - Apparemment il cherche encore des excuses dis-je alors qu'un texto apparaît sur mon écran. Tiens y avait longtemps.

    - Je te sers un verre?

    - S'il te plaît, je réponds à ça et j'arrive.

    - Ça marche.

     ◘ 349 ◘

    C'est avec Giulia que je parle de cette affaire, c'est étrange tout de même.

    ◘ 349 ◘

    - Elle aime vraiment tout savoir, dis-je en terminant ma conversation avec elle.

    ◘ 349 ◘

    Giulia, j'ai tendance à l'oublier ces temps ci avec tous ces vautours qui traînent.

    - Hey Alvaro, t'as des potes qui te saoulent mais qui te manqueraient si tu ne les avais pas?

    - Et comment, c'est le principe des amis, rit-il alors que je le rejoins en cuisine.

    - Sans doute.


    votre commentaire