• ◘ 285 ◘

    - Je veux pas t'entendre dire que tu avais raison, grognai-je plantée devant lui.

    - Raison? Ne comprend-il pas. Il se passe quoi?

    - Kaylan, soupirai-je, j'ai entendu une conversation hier de lui au téléphone avec quelqu'un...

    - Et? C'est un connard qui va voir ailleurs je parie?

    ◘ 285 ◘

    - En essayant d'avoir l'air détaché je soupire et enchaîne, non juste un connard de manipulateur...encore.

    - Manipulateur?

    - De ce que j'ai entendu il voulait me demander de l'argent à un moment donné. Quand j'aurai eu totalement confiance en lui sans doute.

    - Connard, tu l'as affronté quand t'as entendu ça?

    - Non. Pas encore. J'ai pas envie d'entendre ses conneries.

    ◘ 285 ◘

    - Je le savais qu'il était louche, grogne-t-il.

    - Bon ça va j'ai compris, tu connais pas toute la vérité.

    - Parce qu'il y a plus?

    - Au début on sortant pas vraiment ensemble, haussai-je les épaules, on voulait embêter quelqu'un puis on s'est lancé dedans... J'aurais pas dû...

    - Classique, tu te dis pas que c'est un piège depuis le début ?

    - Depuis le début? Répétai-je bêtement parce que j'y avais pas pensé.

    ◘ 285 ◘

    - Oui tu me dis que vous avez fait semblant pendant un moment avant de sortir vraiment ensemble si j'ai tout compris mais si c'est un manipulateur, as-tu pensé que c'était peut-être déjà un piège avant? Que son but justement c'était de sortir avec toi?

    - C'est pas possible, secouai-je la tête, j'avais compris que Kwan ne savait pas mais rien que de penser que je me suis faite avoir par la soeur de l'autre je peux pas l'imaginer.

    - Danika?  Ça va?

    ◘ 285 ◘

    - Tu viens de me mettre un doute de merde dans la tête, si c'est depuis le début je suis vraiment stupide d'avoir voulu aider cette fois.

    - Donc ce n'est pas toi qui a eu l'idée, je croyais que tu aidais personne?

    - Je voulais me venger donc j'ai marché dans le jeu.

    - Tu devrais éclaircir ce point, j'ai un truc à faire, dis à Peter que j'arrive, se met-il à courir.


    votre commentaire
  • ◘ 286 ◘

    Je le regarde partir en courant les poings serrés j'ai mon idée d'où il va et je ne peux que soupirer, il ne saura pas où le trouver.

    - Danika? M'interpelle-t-on pour me sortir de mes pensées.

    Peter se tient en haut des marches et le regarde s'éloigner.

    - Il va où?

    ◘ 286 ◘

    - Il m'a dit de te dire qu'il arrivait.

    - Tu lui as dit quoi?

    - Oh laisse tomber, haussai-je les épaules.

    - Si tu veux mais il a pas l'air content.

    - J'imagine.

    ◘ 286 ◘

    - Au fait il te l'a dit qu'on emménageait juste après la fin des cours?

    - Non. Je savais pas.

    - Bizarre il te rattrapait pour ça.

    - Je lui ai pas laissé le temps en fait. C'est parfait, je pourrais visiter?

    - Evidemment, rit-il, Lowen te fera la primeur des locaux.

     ◘ 286 ◘

    - Peter je peux te poser une question?

    - A quel sujet?

    - Kaylan tu le connais bien?

    - Comme un pote de soirée, pourquoi?

    - Juste comme ça.

    - Par contre je sais une chose, il quitte son appartement dans le mois, mais j'imagine que tu le sais déjà.

    ◘ 286 ◘

    - Comment tu sais ça toi?

    - On cherchait un logement je te rappelle, et le sien est arrivé sous nos yeux, j'ai reconnu l'adresse et le nom à contacter pour la visite.

    - D'accord.

    - Tu veux boire un café? En attendant qu'il revienne.

    - Non mais tu pourrais me prêter ton téléphone? J'ai oublié le mien à la maison.

    - Oui pas de soucis.

    J'ai envie tout à coup d'appeler mon meilleur ami c'est donc ce que je fait, j'ai de la chance Peter a le numéro.


    votre commentaire
  • ◘ 287 ◘

    J'ai demandé à Harvey de me rejoindre pour lui expliquer la situation sinon Lowen risque de le lui raconter mais je préfère que ça vienne de moi.

    Je ne lui ai encore rien dit, il est arrivé depuis quelques minutes et a déjà attrapé le ballon, je le regarde et cherche quoi dire pour ne pas me faire plaindre.

    ◘ 287 ◘

    - Allez accouche il se passe quoi? Tu me réquisitionnes avec un tel qui n'est pas le tien, et de toute urgence en plus. Alors il se passe quoi?

    - Kaylan est un connard, soupirai-je.

    - Pardon?

    - C'est un connard, il avait un but en sortant avec moi c'est tout.

    - T'es sûre?

    - Je l'ai entendu de sa bouche.

    - Attends explique.

    ◘ 287 ◘

    - J'ai entendu une conversation téléphonique qu'il avait et ça laissait vraiment pas de doute, il cherchait à profiter de mon argent, il voulait gagner ma confiance avant.

    - Merde alors.

    - Comme tu dis.

    - Et comment tu vas?

    - Bien.

    ◘ 287 ◘

    - Non en vrai tu vas comment?

    - Je suis saoulée, blessée, en colère, blasée, triste et encore plein d'émotions différentes là.

    - Ok, je vois la marmite va exploser.

    - J'essaye que non mais je sens que de le voir en face ça va pas aider.


    votre commentaire
  • ◘ 288 ◘

    - Je ne sais pas quoi dire.

    - Y a rien à dire, je me suis fait encore avoir, c'est une habitude.

    - Parle pas comme ça.

    - Si je parle comme ça parce que c'est la vérité, haussai-je les épaules.

    ◘ 288 ◘

    - Arrête, parle avec lui avant d'affirmer ça en plus, tu as peut-être mal compris.

    - Non j'ai pas mal compris.

    - Et donc tu lui as parlé depuis?

    - Juste laissé un message sur son répondeur. Pour qu'il arrête de me saouler.

    - N'utilise pas ça pour t'isoler encore plus.

    ◘ 288 ◘

    - J'hallucine, me levai-je. Je voulais pas me faire plaindre mais là on dirait que t'en a carrément rien à faire en fait.

    - N'importe quoi mais je sais comment tu es.

    - Et tu veux que je fasse confiance aux gens comment? Chaque fois c'est un couteau de plus dans le dos.

    ◘ 288 ◘

    - Je suis là pour toi moi, m'enlace-t-il.

    - Plus pour longtemps, je te rappelle que tu pars bientôt.

    - Mais ça ce ne sont que des kilomètres je pourrais plus faire ça, mais t'écouter et parler avec toi, je pourrais toujours le faire.

    - Des mots, résultat je vais quand même me retrouver sans une seule personne de confiance ici.

    - Parle pas comme ça.

    ◘ 288 ◘

    - Que veux-tu que je te dise? Je vais démolir Rhys le jour ou je le trouve c'est moi qui te le dis.

    - Pourquoi Rhys?

    - C'est depuis qu'il a parlé de nous que je suis entourée d'enfoirés. Je vais pas laisser passer ça comme ça.

    Il resserre ses bras autour de moi, ça fait du bien je dois l'admettre.


    votre commentaire
  • ◘ 289 ◘

    Après avoir passé un peu de temps avec Harvey il ne me restait plus qu'une chose pour tourner la page et c'est d'aller affronter le diable, c'est pourquoi je me suis rendue dans son quartier, je n'ai pas mon téléphone donc j'ignore s'il m'a appelé ou s'il est passé à la maison, je vais là en pensant qu'il sera chez lui.

    ◘ 289 ◘

    Avant que j'arrive à son immeuble je peux le voir, au loin, dans une grande discussion visiblement, parfait, qu'on reste dehors, au moins il risquera pas sa vie.

     ◘ 289 ◘

    En m'approchant je remarque que c'est avec Kwan qu'il discute et ça semble orageux, je n'entends pas encore mais j'espère que c'est à mon sujet, comme ça je saurais s'il était vraiment blanc dans l'histoire.

     ◘ 289 ◘

    - J'espère que je ne dérange pas ces messieurs, dis-je avec le plus d'assurance possible.

    - Danika, grimace aussitôt Kwan.

    - Tu réponds pas à mes appels mais tu viens? S'étonne Kaylan.

    - Oui je me dis que les poubelles faut les sortir soi-même.

    - Je me disais la même chose, hausse les épaules Kwan.

    - Tu m'expliques? Lancai-je à ce dernier.

     ◘ 289 ◘

    - J'ai surpris Lowen et Kaylan en train de se disputer à ton sujet et j'ai compris l'essentiel, on m'a pris pour un con moi aussi.

    - Kwan arrête de te la jouer comme ça, faut que je t'explique.

    - Déjà il faut qu'il m'explique pourquoi il m'a pris pour son jouet, grognai-je.

    - Exact, elle d'abord moi ensuite.

    - Je t'appelle tout à l'heure, soupire Kaylan.

    - Je t'appelle quand j'aurai décidé de te parler, pas avant.

    - Ok, hausse des épaules Kaylan.

    - A plus Kwan, dis-je en gardant mon calme.

    ◘ 289 ◘

    - Et toi ne souris pas comme ça, grognai-je une fois qu'on est seuls.

    - Je vais pas pleurer, je me suis fait prendre, tant pis pour moi.

    - C'est tout ce que t'as à dire?

    - Si j'ai tout compris tu as entendu ma conversation au téléphone? Et bien que veux-tu que je dise. Tu sais déjà tout.

    - Enfoiré.

    - Ce n'est pas un secret, je le suis et le serais toujours, tu ne devrais pas être aussi naïve.


    votre commentaire