• ◘ 205 ◘

    On a passé le temps et mon humeur s'est améliorée. Surtout parce que je les supplie de me laisser ouvrir mon enveloppe à quoi ils me répondent tous par un non catégorique. J'ignore ce qu'ils manigancent mais ils sont tous les trois d'accord et font bloc.

    Lowen est à nouveau au téléphone alors qu'on est tranquille pour attendre l'arrivée de Kay.

    ◘ 205 ◘

    Harvey et Clay sont sur le banc plus loin à rire entre eux, ça m'agace un peu mais on ne fait qu'attendre de toute façon.

    - Sérieux, y a quoi dans l'enveloppe? En plus c'est de la part de vous trois? Relancai-je à Giulia qui fait mine de jouer sur son téléphone.

    - Danika ! Me fait sursauter Kaylan que j'aperçois en me retournant.

    - J'arrive.

    ◘ 205 ◘

    -  On t'attendait, on a faim.

    - Je sais désolé. Mais je suis là maintenant, sourit-il.

    - T'es content d'avoir vu Betty?

    - Oui, je suis désolé d'avoir dû décaler mais au moins je me suis assuré de sa santé.

    - Je peux comprendre, haussai-je les épaules.

    - Vous voulez manger où?

     ◘ 205 ◘

    - Attends, posai-je ma main sur son torse, pas si vite.

    - Quoi? T'es fâchée? Je pensais que c'était réglé.

    - Tu n'y es pas. Je veux savoir si tu as un cadeau pour moi.

    - Pardon?

    - C'est mon anniversaire, donc je demande, ceux-là m'ont donné une enveloppe que je peux pas encore ouvrir, mes parents c'est demain, est-ce que j'en aurais un aujourd'hui ou tu n'as rien?

    - T'es une vraie fille, rit-il en m'attirant vers lui pour m'embrasser.

    ◘ 205 ◘

    Ok, je suis lâche, je le laisse faire parce que bon j'ai attendu qu'il arrive toute la journée quand même. Mais il s'interrompt et me regarde dans les yeux. Tu devrais trouver ce que tu cherches dans la poche intérieur de ma veste.

    - Sérieux? Dis-je en y glissant ma main pour y trouver une boîte. C'est quoi?

    - D'après la forme je dirais une machine à laver.

    ◘ 205 ◘

    - Que t'es bête, dis-je en ouvrant pour y découvrir un joli petit bracelet. Oh il est joli. Merci, l'embrassai-je à nouveau.

    Enfin quelque chose de positif à son sujet, il n'est pas complètement égoïste.


    votre commentaire
  • ◘ 206 ◘

    La soirée s'est déroulée étrangement bien, même Kaylan a fait des efforts avec mes amis mais j'ai changé le déroulement de la soirée. J'ai libéré Harvey et Clayton parce qu'ils voulaient clairement être seuls tous les deux et Lowen a passé son temps au téléphone de toute façon donc je l'ai renvoyé aussi, me laissant seule avec Kaylan.

    ◘ 206 ◘

    J'avais dans l'idée de lui parler un peu de son comportement et j'en ai l'occasion lorsque la tension monte un peu entre nous deux et que je le stoppe net.

    - Quoi? On est bien seuls ce soir non? Ne comprend pas Kaylan.

    - C'est vrai mais c'est pas une raison.

    - Bon là il va falloir que tu m'expliques, tu vas me repousser à chaque fois? Non parce que je veux bien être gentil mais je suis pas curé.

    ◘ 206 ◘

    - Moi j'aimerais bien comprendre c'est quoi ton problème, arrête de faire du forcing. J'ai pas envie d'être un numéro sur ton tableau de chasse.

    - Oh je vois, tu te fais désirer.

    - On va dire ça si tu veux.

    - Si je veux donc il y a autre chose. Accouche on est pas censé parler franchement tous les deux?

    - Fais marcher ton cerveau, soupirai-je. Tu comprends rien.

    ◘ 206 ◘

    Il fronce les sourcils , visiblement en train d'essayer de comprendre ce qui se passe. J'y ai pensé un moment ce soir, et je pense que je vais devoir lui mettre le nez dedans car la subtilité n'est pas son fort.

    - Alors tu piges?

    - A vrai dire je vois bien une chose qui pourrait l'expliquer mais je serais très surpris.

    - Va au bout de ton idée, on va voir.

    - Est-ce que ce serait une première pour toi à ce niveau?

    ◘ 206 ◘

    - Il t'en faut du temps pour comprendre les choses.

    - Oh. Je pensais pas, grimace-t-il. On a toujours foncé sans hésiter avant je pouvais pas me douter.

    - S'embrasser c'est une chose mais dans ce domaine il va me falloir y venir de moi-même, dis-je alors qu'un grand bruit se fait entendre en haut.

    - Quelqu'un ? S'étonne Kaylan.

    - Il est peut-être rentré, je vais allé voir, je reviens, me levai-je.


    votre commentaire
  • ◘ 207 ◘

    Je suis montée en espérant que c'est bien Alexander qui vient de rentrer car j'aurai l'air moins maline si c'était pas lui.

    - Hey c'est toi qui fait ce bruit? Cherchai-je. Les portes sont ouverts donc il est facile de voir où il n'est pas.

    - Là, entendis-je avec un grognement, ça m'indique sa direction.

    ◘ 207 ◘

    - Hey ça va pas? M'inquiétai-je en le voyant à genou se tenant le ventre.

    - Non je fais les poussières, grogne-t-il.

    Je comprends que c'est sa chute que j'ai entendu il a dû tomber lourdement.

    - T'es sorti, c'est pas l'alcool?

    - Je bois pas.

    ◘ 207 ◘

    - J'aurai dû m'en douter, soupirai-je en m'agenouillant à côté de lui. C'est le bide?

    - J'ai dû avaler un truc de travers, je sais pas, je vais crever.

    - Je peux t'aider?

    - T'es pas avec tes potes?

    - Ils sont repartis. T'as vu l'heure ?

    - C'est vrai.

    ◘ 207 ◘

    - On doit avoir quelque chose pour te soulager dans la pharmacie, tu peux au moins te redresser? Je pense que t'es trop lourd pour moi.

    - Une minute, je vais me traîner au canapé.

    - Il se passe quoi? Nous fait sursauter Kaylan.

    - Il est malade, l'informai-je.

    ◘ 207 ◘

    - Je peux faire quelque chose?

    - Non je vais lui trouver un truc dans la pharmacie ça doit être une indigestion ou quelque chose du style.

    - Je vais vous laisser alors, je vais rentrer.

    - Comme ça?

    ◘ 207 ◘

    - Ouai, il est tard. On s'appellera demain. Et t'en fais pas pour ce dont on parlait, j'ai saisi le message.

    - Tant mieux. Je te raccompagne à la porte.

    - Et lui?

    - Va jusqu'au canapé, toi, lancai-je à Alexander qui se roule sur le dos.

    - Ouai j'arrive.


    votre commentaire
  • ◘ 208 ◘

    Je reviens vers le salon après avoir raccompagné Kaylan à la porte et lui avoir dit au revoir et je constate que le malade a réussi à se hisser sur le canapé.

    - T'as pas l'air bien.

    - Je crois que je vais vomir.

    - Attends d'être à la salle de bain au moins.

    - Je vais essayer.

    ◘ 208 ◘

    - On va monter je vais te chercher ce qu'il faut dans la pharmacie et toi tu vas t'allonger.

    - N'importe quoi qui fera taire la douleur. Mon estomac m'insulte à l'heure qu'il est.

    - T'en fais pas, je sais qu'on a de tout ici. Tu as besoin d'aide pour monter?

    - Je vais me tenir, ça devrait aller, se lève-t-il.

     ◘ 208 ◘

    Je regarde par dessus mon épaule pour le voir tituber en avançant, je sais pas ce qu'il a mais il est dans un sale état. J'ai attendu qu'il monte sans encombre avant d'aller à la salle de bain pour chercher de quoi calmer sa douleur à l'estomac.

    ◘ 208 ◘

    Après avoir trouvé et avoir pris un verre d'eau j'entre sans frapper dans sa chambre.

    - T'as quelque chose?

    - Oui oui, essaie de te redresser un peu.

    - Tout ce que tu veux tant ça se calme.

    ◘ 208 ◘

    - Qu'est-ce que c'est?

    - Je t'ai dit qu'on avait des tonnes de médicaments ici, t'as l'air de penser que c'est un truc que t'as mangé je t'apporte ce qui me semble approprié.

    - Ok, essayons, ça peut pas être pire de toute façon, dit-il en attrapant le verre d'eau pour avaler sans rechigner.

    ◘ 208 ◘

    Je lui ai demandé de se pousser pour me faire une petite place, je me sens assez inquiète de le voir dans cet état lui qui est toujours stoïque.

    - Tu devais sortir ce soir, pourquoi être revenu ici?

    - J'avais déjà ramené mon pote à son hôtel quand j'ai commencé à me sentir mal alors je suis revenu direct.

    - Pote? Hôtel?

    - Va pas te faire des idées hein c'est juste un pote qui est en ville, je suis pas gay.

    - J'ai rien dit.

    ◘ 208 ◘

    - Je peux te poser une question?

    - Je vais pas réussir à t'en empêcher.

    - Pourquoi t'as l'air d'un plouc la journée? Quand tu sors t'es totalement différent.

    - Pourquoi tu es cassante avec tout le monde si t'es capable d'être gentille et à l'écoute des autres?

    - Ok, un point partout, soupirai-je, alors qu'il transpire.

    - Tu devrais virer ta veste, t'auras moins chaud.

    - Pas le courage.

    - Je vais t'aider, dis-je en l'aidant à s'asseoir.


    votre commentaire
  • ◘ 209 ◘

    Je me suis relevée et détournée quand il a ôté son T-shirt.

    - Tu traînes avec des gars toute la journée, c'est pas ça qui va te choquer, lance-t-il.

    - On a grandi ensemble. C'est pas pareil.

    - T'en fais pas j'enlève pas le bas, je suis trop fatigué pour ça, je sais pas ce que j'ai pris là mais d'un coup je suis claquée.

    - Dors dans ce cas.

    ◘ 209 ◘

    - J'ai fais fuir ton copain au fait, j'en suis désolé.

    - Pas moi. Il allait rentrer de toute façon.

    - D'ailleurs je suis surpris. Je m'attendais à voir la maison agitée.

    - J'ai changé les plans. Ils sont repartis depuis un petit moment.

    ◘ 209 ◘

    - Tes parents sont partis pour rien.

    - Non. Maman en avait besoin. Elle n'a pas l'air bien.

    - C'est vrai, grimace-t-il, elle est fatiguée.

    - Tu vois, d'ailleurs toi, couche-toi, je vais rester un petit moment pour être sûre que la fièvre monte pas.

    - T'es pas obligée.

    - C'est mon côté saint-bernard, couche-toi.

    ◘ 209 ◘

    Il s'était endormi assez vite sans protester et moi je jouais avec mon téléphone quand je me suis souvenue d'aller vérifier mes mails et j'avais effectivement une réponse qui m'attendait.

    "C'est vrai. L'anonymat c'est surfait. D'accord je te donne mon prénom et tu pourras vite voir l'effet qu'il fait sur tes vieux. Je m'appelle Rhys. Si tu te demandes ce que je fais en te contactant, alors c'est que je t'intrigue, parfait, c'est voulu, sors nous de cette impasse Danika."

    ◘ 209 ◘

    - Il est de plus en plus étrange celui-là et c'est quoi ce prénom, Rhys, ça existe? Me fis-je la réflexion avant de lui répondre.

    "Parfait, je vais te sortir du trou dans lequel tu te terres parce que moi aussi je veux savoir à qui je dois le fait qu'on me prenne pour une bouffonne. Et bien Rhys si c'est ton vrai nom, je vais te trouver, comme ça tu m'expliqueras face à face."


    votre commentaire