• ◘ 15 ◘

    - Béa, tu peux la laisser y aller, intervient Nico.

    - Mais t'es venu lui rendre visite.

    - Et je l'ai vu, tu peux pas empêcher les jeunes de sortir, tu le sais bien.

    - Je sais, soupire ma mère. Mon coeur t'en penses quoi? Se tourne-t-elle vers mon père que je regarde du coup avec un petit regard désespérée.

    ◘ 15 ◘

    - Vas-y, déclare-t-il.

    - Vraiment?

    - Oui, mais tu ne rentres pas trop tard et tu restes dans le coin.

    - Promis.

    - D'ailleurs va aller où?

     ◘ 15 ◘

    - Je sais pas encore.

    - Assure-toi de manger.

    - Au pire il y aura sans doute des restes, hausse des épaules ma mère.

    - Je vous envoie un message, ça vous va?

    - Ça marche.

    ◘ 15 ◘

    J'ai déposé mes achats sur le comptoir, les ai remercié et suis sortie avant qu'ils ne changent d'avis. Je dois avouer qu' il ne sont pas du genre à m'empêcher de sortir en général car je ne le fais pas souvent.

    ◘ 15 ◘

    - Alors? Me demande Athénaïs lorsque je la rejoins.

    - C'est bon à condition qu'on reste en ville.

    - J'avais pas prévu de m'en éloigner aujourd'hui.

    - Donc on est bon.

    ◘ 15 ◘

    En se mettant en chemin elle m'annonce là où on allait et j'étais ravie je pourrais manger un morceau. C'était une soirée pas prévue mais je pense qu'elle va bien se passer et cela me permettra d'oublier qu'on a encore parlé de l'absent aujourd'hui.


    votre commentaire
  • ◘ 16 ◘

    - Tu peux me dire pourquoi on s'installe à une table de quatre? Demandai-je après qu'on ait commandé nos boissons. J'ai un étrange pressentiment depuis quelques minutes, elle a trop souvent regardé son téléphone.

    On était arrivé à cet endroit qui est fait pour les gens qui veulent se divertir sans boire d'alcool ou qui n'y ont pas le droit.

    - Oh je te l'ai pas dit? Je dois retrouvé les garçons.

    - Les garçons, répétai-je, t'es pas sérieuse? Tu sais que ça va pas bien se passer.

    ◘ 16 ◘

    - Si je t'avais dit qu'ils venaient, tu ne serais pas venue.

    - A raison, et tu sais pourquoi.

    - Allez cet endroit est assez grand pour vos caractères.

    - On verra, t'étonnes pas si je rentre plus vite que prévu du coup.

    - Ok ok normal.

    - Je pensais que t'étais toute seule ce soir à la façon dont tu m'en as parlé.

    ◘ 16 ◘

    - C'est Kwan que j'ai appelé quand tu étais chez toi, il m'a dit qu'ils étaient par là, du coup voilà.

    - Je savais bien. Et Tic ne viendra pas sans Tac j'imagine.

    - Comme tu peux l'imaginer. Allez tu t'entends pas si mal avec Kwan.

    - C'est pas lui qui me dérange et tu le sais parfaitement, oh bah tiens quand on parle du loup.

    ◘ 16 ◘

    - Hey salut les filles ! Lance Kwan en arrivant à table. C'est un des deux amis d'Athénaïs qui vont nous rejoindre, le moins pire des deux je dirais, il ne prend parti pour personne et regarde ce qui passe, comme Athénaïs en fait.

    - Salut, t'as déjà un verre? S'étonne mon amie.

    - Vous nous avez pas vu passer? Juste derrière toi en plus.

    - Salut, dis-je avant de regarder par dessus son épaule, et lève les yeux au ciel. Merde.

    ◘ 16 ◘

    - Commence pas il est pas encore avec nous, me reprend sans attendre Athénaïs.

    - Je comprends pas ce que vous avez vous deux à vous aboyer dessus comme ça, on dirait deux chiens, il a soupiré dès qu'il t'a vu lui aussi, hausse les épaules Kwan.

    - Merci pour la comparaison, grimacai-je.


    votre commentaire
  • ◘ 17 ◘

    - Salut Athé ! Lance Kaylan en arrivant à notre table.

    - Salut.

    - T'étais obligé de venir avec elle? Sérieusement?

    - Elle, elle t'emmerde, grognai-je.

    - Deux chiens je vous dis, rit Kwan.

    Kaylan a une personnalité qui m'agace vraiment, je n'arrive pas à le cerner. De plus dès qu'il me voit il me lance des piques alors évidemment j'en fait autant, j'ai l'impression de jouer au ping pong parfois à force de se renvoyer la balle.

    ◘ 17 ◘

    - De toute façon j'ai prévu ma soirée avec vous en même temps qu'avec elle donc c'est ensemble et puis c'est tout, on va vous donner des os à ronger pour que ça aille mieux s'il faut, soupire Athénaïs.

    - Heureusement que c'est grand ici parce que voir sa face de rat toute la soirée ça m'aurait saoulé, intervins-je.

    - Hey ! D'où je suis un rat?

    - Oh ! Molo !

    ◘ 17 ◘

    - Ok j'arrête si elle me laisse boire mon verre sans ouvrir la bouche, déclare Kaylan.

    J'avale mon verre en lui donnant un coup de pied dans le tibia.

    - Aïe !! Hey ! D'où tu me frappes toi.

    - Tu lui as dit de se taire, rit Kwan .

    - Oh sérieux faut te faire piquer.

    ◘ 17 ◘

    - Kay, bois et tais-toi, j'ai un truc à demander puisqu'on tombe sur elle, reprend Kwan.

    - A moi? M'étonnai-je.

    - Ouai, tu vas bien au même lycée que sa frangine?

    - Exact, et ?

    - Et il y a un prof à qui je voudrais parler mais il ne répond pas à mes mails, tu pourrais lui faire passer le mot?

    - Tu m'as pris pour un pigeon voyageur?

    - Je te demande juste de lui faire passer un message, s'il-te-plaît, c'est pour ma formation.

    ◘ 17 ◘

    - Et c'est qui ce prof à qui il faudrait que je passe un message? Dans l'optique ou j'accepterais.

    - Un prof de dessin, Benjamin Starks, tu vois lequel?

    - T'es sérieux? Soupirai-je, blasée.

    - Bah quoi je me trompe sur le nom? Kay c'était pas ça le nom?

    - Si c'était ça, pourquoi tu réagis comme ça tête d'âne?

    - Ta gueule toi, je me pose un petite question, selon la réponse que tu vas donner, peut-être que je t'aiderais. Faut voir.


    votre commentaire
  • ◘ 18 ◘

    - Tu tournes pas autour d'habitude, soit tu dis oui, soit tu dis non, s'étonne Athénaïs.

    - Oui et bien cette fois c'est différent. D'ailleurs je te pose une question à toi en première, est-ce que tu leur as dit?

    - Dis quoi?

    - La raison pourquoi j'ai envie de tarter ta frangine dès qu'elle passe, car je n'ai pas souvenir qu'on en ai parlé depuis notre rencontre il y a quelques semaines.

    - Non, ils savent juste que tu t'entends pas avec elle alors tu peux y aller, pose ta question.

    - Kwan, sais-tu qui je suis par rapport à ce prof ou est-ce que c'est le total hasard qui te fait m'en parler?

    ◘ 18 ◘

    - De quoi elle parle? S'étonne Kaylan.

    - J'en sais rien, soupire Kwan, mais je crois que j'aurais pas dû demander, ça à l'air de t'ennuyer.

    - Je vais te dire pourquoi je tourne autour du pot, dis-je pour qu'il relève la tête.

    - Il y a une histoire Kwan, écoute, l'encourage Athé.

    ◘ 18 ◘

    - Le prof dont tu as parlé est le frère de ma mère, c'est mon oncle, dis-je en haussant des épaules. Tu vas me dire il y a rien de drôle à ça sauf que depuis que je suis dans ce lycée on passe par moi pour l'atteindre à chaque fois.

    - J'étais pas au courant, écarquille-t-il les yeux.

    - On dirait et bien tu le sais maintenant. On a pas le même nom pourtant c'est la vérité.

    ◘ 18 ◘

    - Je parie qu'elle en a bien profité, lance Kaylan en direction d'Athé.

    - T'as deviné. Gladys a profité des connaissances de Danika pendant plusieurs mois avant qu'elle ne se vende elle-même si j'ai suivi toute l'histoire.

    - Elle apprendra jamais, soupire Kaylan comme si c'était déjà arrivé avant.

    - Je comprends pas là, intervins-je.

    ◘ 18 ◘

    - T'es pas la première victime de Gladys, pourquoi tu crois que je la déteste autant? Lance Athénaïs.

    - A qui s'en est-elle pris? Tu m'en as jamais parlé, m'étonnai-je.

    - A ces deux-là, et pourtant on était plus jeune encore.

    - Je comprends pas. Faut m'expliquer.

    ◘ 18 ◘

    - Tu nous a raconté ton histoire alors on va te dire la nôtre, lance Kwan en regardant Kaylan pour qu'il hausse les épaules. On a deux ans de plus que vous, t'es au courant de ça.

    - Oui.

    - On se connaît tous les quatre depuis longtemps on vivait des maisons voisines etcétéra on va pas faire dans le détail, un jour Gladys nous a fait un si gros mensonge que lui s'est fait renversé, montre-t-il Kaylan, et mes parents ont failli m'envoyer en pension à cause d'elle.

    Je restais bouche bée, j'ignorais cette histoire. Je savais que ces trois là se connaissent depuis longtemps car je l'ai su quand je les ai rencontré et d'ailleurs c'est les seuls avec qui Athénais communique de façon normale.

    - On rentrera peut-être un jour dans les détails mais sache qu'on ne profitera jamais de personne, donc je comprends que tu ne veuilles plus intervenir, ne t'inquiète pas je vais me débrouiller tout seul.

    - Ok, mais j'ai pas dit non, s'il faut juste lui passer un message je vais le faire.

    - T'es sérieuse?

    - Quelques mots ne vont pas me tuer.

    - Demande-lui juste de répondre à mon mail, Kwan Cho. C'est tout qu'il soit d'accord avec le contenu ou non j'ai besoin d'une réponse.

    - Ok.

    - Merci.

    Je ne sais pas si je vais regretter ou non mais Kwan n'a pas l'air diabolique de ce que je le connais alors autant essayer.


    votre commentaire
  • ◘ 19 ◘

    Un peu plus tard et parce que selon Kwan on aboie trop fort il a été décidé qu'on joue à la console pour évacuer la rage, c'est donc ce qu'on fait tous les quatre au moins on a pas besoin de parler à part pour râler en cas de perte ou se vanter quand on gagne.

    Je dois l'admettre, j'aime bien rétaler la grande gueule de Kaylan, parce qu'il a l'air d'être un mauvais perdre et qu'il grogne facilement.

    ◘ 19 ◘

    - Et yes ! J'ai encore gagné !

    - Abusé, soupire Kwan t'as trop de chance.

    - De l'entraînement, haussai-je les épaules. C'est vrai je m'entraîne contre Harvey depuis toujours c'est facile de battre n'importe qui à ce jeu.

    - C'est trop facile comme ça, je suggère une mise pour le prochain perdant lance Athénaïs.

     ◘ 19 ◘

    - Fais gaffe à ce que tu vas dire toi, râle Kaylan, c'est moi qui perd.

    - Justement, mais promis j'adapterais le gage selon qui perd, ça vous va?

    - Non ! Proteste Kwan, tout le monde pareil ou ça marche pas.

    - Ok dans ce cas, semble-t-elle réfléchir alors qu'on relance déjà une partie.

    ◘ 19 ◘

    - A quoi tu penses? L'incitai-je à parler.

    - Il y a un karaoké derrière nous, celui qui perd chante une chanson complète et je veux pas te protestation.

    Je réfléchis à ce gage en me rappelant que j'ai pas perdu encore jusqu'à maintenant et donc j'hausse les épaules, je suis presque sûre de ne pas devoir y passer.


    votre commentaire