• ◘ 170 ◘

    C'est après avoir passé du temps avec Giulia tout en étant abasourdie par le seul message me demandant où je suis que je rentre finalement à la maison, je suis épuisée. Mais un calme bien étrange m'accueille à l'opposé de quand je suis partie. Même Jonas n'est pas devant la télé sur la console, c'est très surprenant.

    ◘ 170 ◘

    Avant de monter je pars vérifier au bureau, il y a de fortes chances qu'ils y soient. Sinon ils seront en haut car la porte n'était pas verrouillée, ils sont là quoi qu'il arrive.

    Je sais que j'ai raison à la seconde où j'ouvre la première porte, je viens d'entendre une sonnerie de téléphone, celle de maman.

    ◘ 170 ◘

    - Oui voilà, j'aimerais quelqu'un au plus tôt, entendis-je maman.

    - Elle cherche quelqu'un pour le restaurant? Supposai-je pour moi-même.

    - A plein temps oui, au début surtout. Oui oui on a une chambre il n'y a pas de soucis, non il n'y a pas d'enfants, ma fille aura bientôt dix-huit ans.

    Voulant comprendre je toque à la porte. Je ne pige pas tout ce qui se passe.

    - Qui est-ce ? Me demande papa.

    - Danika, je viens de rentrer.

    - Viens une minute.

    ◘ 170 ◘

    J'entre dans le bureau pour une scène que je vois souvent, papa à son bureau, maman sur la chaise.

    Il me fait d'ailleurs signe de garder le silence tant qu'elle est au téléphone, ce que je fais puis il se met sérieusement à l'écoute de ce qui se dit encore.

    - Oui ça serait parfait, attendez.

    - Tu peux être à la maison directement en rentrant demain? Me demande-t-elle.

    - S'il le faut, haussai-je les épaules un peu perdue.

    - Oui, donc demain fin de journée ce sera bien. Merci, au revoir.

    ◘ 170 ◘

    - Pourquoi je dois être là demain? Demandai-je très vite. Il se passe quoi?

    - Et bien on a discuté un moment et pour faciliter les choses, j'ai fait une demande pour avoir une aide, pour me conduire ou m'aider dans les tâches quotidiennes, ce sera plus simple.

    - Une aide? Tu as dit que t'en voudrais jamais.

    - Oui, c'est  vrai, je me suis préparée à la perte de mes yeux mais je peux pas vous demander à toi où à ton père d'être toujours ici.

    ◘ 170 ◘

    - Donc, reprend mon père, cette aide viendra vivre avec nous surtout au début, le temps que ta mère réalise bien tout ça. Ensuite on verra.

    - Quand?

    - Justement, ils m'envoient quelqu'un demain pour voir si ça va me convenir, et je préfère que tu sois là aussi.

    - Tant qu'on m'embête pas, soupirai-je alors que mon téléphone vibre dans ma poche.


    votre commentaire
  • ◘ 171 ◘

    - Tu parles à qui, me demande papa.

    - Kaylan, haussai-je les épaules. D'ailleurs, à propos il se passe quoi avec Julie?

    - Deux choses dont tu dois te douter, lance maman alors que j'attends le message de Kaylan, je vois qu'il écrit.

    ◘ 171 ◘

    - J'ai un doute, elle serait pas enceinte par hasard? L'accroc au café qui n'en boit plus, elle est toujours à plat alors qu'elle aime les talons, elle voulait absolument te parler en face... assez d'indice dans ce sens.

    - C'est ça, soupire maman, elle est enceinte.

    - Mais c'est pas le problème, elle est grande elle fait ce qu'elle veut, le problème c'est qu'elle a besoin d'aller dans un centre si elle veut que le bébé soit en bonne santé, m'explique mon père. Réplique à laquelle je fronce les sourcils je ne comprends pas en lisant le message envoyé par Kaylan.

    - Oui elle arrête tout ce qui est mauvais mais elle a plus de mal avec l'alcool, les deux ont tendance à boire. Alors elle a décidé de se reprendre sinon elle pourrait pas le garder.

    - J'hallucine totalement, j'avais rien remarqué, dis-je en rangeant le téléphone sans répondre.

    - C'est normal ils savent y faire.

    ◘ 171 ◘

    - Et donc? Il va se passer quoi maintenant?

    - Demain on va les emmener tous les deux car le plus tôt c'est le mieux, en espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard pour son bébé.

    - Elle fait sa vie avec un débile, fallait s'en douter que ça tourne comme ça.

    - Dani !

    - Quoi? Vous savez que c'est de sa faute à lui si elle est comme ça.

    - La vraie Julie cherche à refaire surface en ce moment, alors tais-toi, cingle maman. Je sais qu'elle aime pas qu'on critique sa petite soeur mais c'est la vérité depuis qu'il est avec lui elle fait n'importe quoi.

    ◘ 171 ◘

    - Pourquoi je me fais engueuler?

    - C'est pas toi Dani, mais ta mère a du mal avec la situation, tu peux comprendre.

    - J'ai beaucoup de choses à comprendre dites-moi. Je dois comprendre que j'ai un connard de géniteur. Je dois comprendre que j'ai un grand-père possessif. Je dois comprendre qu'un ou une inconnue va vivre chez nous. Et je dois comprendre que mon meilleur ami se barre pour une durée indéterminée... youpi...tralala.

    - Oh. Réagis maman.

    - Quoi oh? Me fais pas croire que Lucy t'en as pas parlé, vous vous dites tout.

    ◘ 171 ◘

    - C'est vrai qu'il en était question, j'ignorais qu'il avait pris sa décision.

    - Et bien sache qu'il l'a prise, il me l'a dit tout à l'heure. Vous me faites chier tous à prendre des décisions pour me mettre devant le fait accompli. C'est quoi le prochain? Tu vas m'annoncer que je vais avoir un petit frère? Non mais on sait jamais avec vous.

    - Hey parle autrement, râle papa.

    - Non je parle pas autrement, ras le cul de faire la fille si compréhensive. Non je comprends pas tout non. Je comprends un peu Harvey et je vais l'y encourager mais pour le reste vous me faites chier, m'en parler aurait été trop compliqué? Si c'est un pervers je déménage vous êtes prévenus, lâchai-je en attrapant mon téléphone qui annonce un appel.


    votre commentaire
  • ◘ 172 ◘

    - Toi, tais-toi ! cinglai-je dans le téléphone avant qu'il ne puisse parler.

    - Danika, calme-toi, désolée mais tout s'est décidé rapidement, tente de me calmer maman.

    - Je monte, tournai-je les talons en collant le téléphone à mon oreille.

    ◘ 172 ◘

    - Je t'écoute, grognai-je.

    - Pourquoi tant de haine?

    - Je viens d'exploser et t'appelle pile à ce moment, tu me fais chier aussi toi tiens.

    - Hey, dis-moi pourquoi t'es en colère au lieu de grogner.

    ◘ 172 ◘

    - Ok, on était pas censé discuter aujourd'hui?

    - Ben si mais tu t'es barrée.

    - Et toi t'es venu avec Kwan. Non mais t'es sérieux? Comment tu veux qu'on discute avec lui dans les parages? Il a pas besoin de savoir ce qui se passe.

    - J'ai merdé.

    - La preuve, vous m'avez laissé en plan sur un banc. Si c'était pour faire ça fallait pas venir. Sérieusement je me demande combien de temps il y a eu avant que vous vous rendiez compte que je suis partie, en plus juste un message jusqu'à maintenant, t'étais pas affolé.

    - Ok, j'ai vraiment merdé. Tu me laisses l'occasion de me rattraper?

    ◘ 172 ◘

    - Demain.

    - Que veux tu que je fasse?

    - Tu viens, seul, à la sortie du lycée et on parlera de ce qu'on fait.

     - Ok. Mais relax c'est pas la fin du monde. Aujourd'hui, demain, quelle importance?

    - On se le demande.Raccrochai-je sans le laisser répondre. J'ai pas envie de parler avec lui, il montre qu'il a vraiment un côté petit con un jour où je suis pas d'humeur. Fais chier.

    ◘ 172 ◘

    Je suis montée en soupirant, je m'agace moi-même. Cette journée est digne des montagnes russes, mais j'ai compris en parlant à mes parents, ça vient d'Harvey. Je peux dire tout ce que je veux, faire croire ce que je veux. Il va me manquer ce fichu blond. Il est comme mon ombre depuis toujours.


    votre commentaire
  • ◘ 173 ◘

    J'ai consulté mes mails, mes messages, d'éventuelles choses que j'aurais besoin de voir en arrivant sur ma chambre. J'ai vraiment besoin de me remettre à plat. Je fais et dis n'importe quoi dernièrement.

    ◘ 173 ◘

    J'en profite sur ma tablette pour aller faire un tour dans nos archives communes, quelques photos parmi tant d'autres que nous avons de nous deux. C'est bien simple dès qu'ils ont emménagé ici, on était toujours collés l'un avec l'autre, soit chez l'un, soit chez l'autre.

    Quand je pense que je vais devoir faire sans lui pendant un moment je sais pas trop comment je vais gérer.

    ◘ 173 ◘

    Je me laisse finalement tombée sur le lit, blasée. Je sais qu'il est déterminé, j'ai pas l'intention de lui dire qu'il me manquera et tout ça, je vais juste avaler la pilule comme il faut et profiter avec lui jusqu'à ce qu'il parte et au diable son copain si agaçant, j'ai la priorité.

    ◘ 173 ◘

    Roulée en boule, je réfléchis à tout ce que j'ai appris aujourd'hui. Une chose dont je suis convaincue, je vais devoir aller voir Gwen et lui demander des comptes. En quoi il se prend le droit de m'imposer son nom? Si mon géniteur n'en a rien à faire de moi, tant pis pour eux, je veux rien à voir à faire avec eux moi non plus.

    ◘ 173 ◘

    Mais avant lui, une conversation avec Kaylan s'impose et à l'heure qu'il est je sais toujours pas ce qu'on est censé faire. Je ne sais pas si je suis vraiment attirée par lui ou si c'est de jouer ce jeu dangereux qui me fait le penser. Je crois que je vais devoir entendre son opinion avant de donner le mien.


    votre commentaire
  • ◘ 174 ◘

    Au lycée aujourd'hui, Harvey a enfin parlé librement de ses projets ce qui est une première et je comprends son engouement. Il n'y a rien à faire, il sait ce qu'il veut. Par contre une remarque pendant cette journée c'est l'absence de Gladys, je n'ai reçu aucune pique d'aucune sorte même de l'autre décoloré qui m'a juste ignoré.

    ◘ 174 ◘

    J'ai parlé de l'idée de ma mère de faire venir son aide à la maison, et ça soulève quelques questions réelles qu'Harvey met sur le tapis.

    - Mais en fait c'est un ou une aide?

    - J'en sais rien, je verrais ça tout à l'heure et je vous tiens au jus.

    - J'aimerais bien venir mais j'ai des trucs prévus.

    - Moi pareil, grogne Giulia.

    ◘ 174 ◘

    - Paniquez pas, je vous raconte en soirée. J'espère juste que ça changera rien pour moi. Fille ou gars, je m'en fiche tant que c'est une aide pour ma mère.

    - T'as raison. Ah mais au fait Julie elle est partie? Parce que si quelqu'un arrive...

    - Ah oui je vous ai pas raconté, ils sont partis ce matin. Bon quelque chose d'évident m'a été annoncé.

    - Quoi donc?

    - Elle est enceinte du schtroumpf mais y a pas que ça.

    ◘ 174 ◘

    - Tu me raconteras tout à l'heure, je vais devoir y aller, m'interrompt Harvey.

    - Pourquoi? Ah. Compris en suivant son regard. Il est là lui.

    - On a des trucs à prévoir, désolé les filles je vous abandonne le premier aujourd'hui.

    - Lâcheur.

    ◘ 174 ◘

    - Arrête, Kaylan vient bien te chercher lui.

    - Mais celui-ci ne vient même pas nous dire bonjour, je vous signale.

    - D'accord, rit Harvey, je lui en touche deux mots mais arrête d'être comme ça.

    - C'est plus fort que moi.

    ◘ 174 ◘

    - On en a parlé hier, fais un effort.

    - Mais oui, soupirai-je. Allez va, il t'attend, on s'appelle ce soir de toute façon.

    - T'as intérêt. Je veux savoir moi.

    - Oui allez file.


    votre commentaire