• ◘ 135 ◘

    Je me sens mal à l'aise parce que c'est exactement la situation que je redoutais. Le croiser, lui. Pourquoi faut-il que sa soeur vive dans ce quartier? Pourquoi j'ai autant de malchance?

    - Je suis là !! Lance le petit apparemment amusé par la situation. S'il sait qui je suis alors dans la tête d'un enfant de son âge, il va trouver ça drôle de nous faire nous rencontrer.

    - Arrête de te sauver comme ça , tu t'es déjà perdu une fois.

    - Mais je suis pas tout seul, regarde, sourit Yuichi pendant que lui apparaît.

    ◘ 135 ◘

    - Yuichi, soupire-t-il avant de poser les yeux sur moi et de retourner le regard vers le petit, on va devoir rentrer, il est déjà tard.

    - Mais tonton regarde y a Danika, j'avais déjà dit à maman que je l'avais vu l'autre jour. Tu te souviens?

    - Yuichi.

    - Oh ça va, j'arrive pas la peine de râler, soupire le petit en se tournant vers l'autre imbécile.

     ◘ 135 ◘

    Moi j'essaie de me contenir, je ne sais pas si je dois faire comme lui ou le confronter une bonne fois pour toute, comment peut-il agir comme ça? Devant un enfant il ne me dit même pas bonjour?Je veux lui demander pourquoi il m'ignore.

     - Si, évidement que je râle, tu te rends compte un peu que c'est dangereux de t'en aller comme ça?

    - Mais tonton, je connais tout le monde ici.

    - Et si tu tombais sur un méchant monsieur? Il faut que tu arrêtes de partir en courant si tu veux voir quelqu'un alors demande à la personne qui t'accompagne, c'est clair?

    - Oui tonton, je suis désolé tonton.

     ◘ 135 ◘

    C'est les poings serrés que je m'avance vers eux, me plaçant derrière Yuichi, c'est décidé je lui rentre dedans maintenant sinon je vais rager toute la soirée et j'en ai pas envie.

    ◘ 135 ◘

    - Yuichi, est-ce que tu peux nous laisser une minute? Demandai-je en essayant de ne pas être trop sèche pour ne pas lui faire peur.

    - Oui, je vais juste là, me sourit-il alors que lui ne réagi pas, il laisse le petit s'éloigner mais ne bouge pas, est-ce qu'il est prêt à m'entendre ou va-t-il juste m'ignorer?


    votre commentaire
  • ◘ 136 ◘

    - Quoi? Me regarde-t-il. J'imagine que tu veux me parler.

    - C'est que ça parle en plus.

    - J'ai pas le temps pour les gamineries, alors parle si tu as quelque chose à me dire.

    - Des gamineries? Je veux savoir pourquoi tu m'ignores, j'étais en train de parler avec lui, il m'a montré du doigt et tu m'as même pas dit bonjour. Toute ma vie j'ai supporté ton ignorance, j'aimerais savoir pourquoi maintenant.

    - Je n'ai rien à te dire donc je ne te parle pas, c'est tout, hausse-t-il les épaules.

    ◘ 136 ◘

    - Entre gens civilisés ça se fait, je sais même pas pourquoi, quand je pose des questions à maman elle change de sujet, les autres font pareils, j'ai aucune idée de pourquoi celui à cause de qui je porte ce nom m'ignore. Ils sont toujours en train de dire, ton père en parlant de toi mais ce n'est pas vrai. Un père regarde sa fille dans les yeux et lui parle, il ne détourne pas le regard, il ne l'ignore pas face à des gens.

    - Je ne suis pas ton père... Nolhann l'est.

    - Alors on est d'accord sur une chose, pourquoi dans ce cas je porte ton nom et pas le sien?

    - Parce que tu as mes gênes, tu te dois de porter le nom de la famille.

    - Connard. Je ne suis pas un objet sur lequel on écrit son nom.

    ◘ 136 ◘

    - Connard, oui, j'ai déjà utilisé ce mot aussi me concernant.

    Je fronce les sourcils d'incompréhension alors qu'il soupire.

    - Je n'ai jamais voulu d'enfant, ta mère est revenue avec toi, j'ai essayé j'ai pas réussi, basta.

    - Je suis pas une poupée, ça veut dire quoi t'as essayé? Tu t'es amusé un peu et quand t'as vu qu'il y avait des responsabilités derrière t'as pris la fuite? Connard. Tu t'es jamais dit que quand je serais grande je voudrais comprendre? Tout le monde noie le poisson quand ça te concerne, j'en ai vraiment marre. T'as quoi de si bien pour qu'ils se contentent tous de faire ce que tu veux? Moi je te trouve tellement minable. J'aimerais juste que rien ne me relie à toi et à cette putain de famille qui se mêle de tout, ce nom, j'aimerais tant en changer... Être libéré de toi qui voulait essayer.

    - Change d'identité dans ce cas, hausse-t-il les épaules, même ton prénom est relié à moi.

    - Pardon?

    - Demande à ta mère pourquoi tu t'appelles Danika.

    - Tonton !!! J'ai envie de faire pipi ! Nous interrompt Yuichi.

    - Je dois y aller.

    - Attends. Est-ce qu'au moins tu veux bien daigné me dire bonjour maintenant ?

    - Non, je ne t'ai jamais voulu dans ma vie, c'est toujours le cas. Je ne veux rien avoir à faire avec toi. Si tu n'étais pas là je n'aurais pas eu à abandonner ta mère, conclut-il en tournant les talons.

    ◘ 136 ◘

    - Tonton pourquoi elle vient pas chez maman avec nous?

    - Il est tard tu dois rentrer et prendre ton bain.

    - Hey !! L'interpelai-je avant qu'il ne s'éloigne. J'espère pour toi que tu vas être malheureux toute ta vie. Connard.

    - Tonton pourquoi elle est méchante Danika?

    - Allez viens on rentre.

    ◘ 136 ◘

    J'essaie de rester calme parce que je suis dans la rue mais j'ai qu'une envie à l'instant c'est de m'écrouler, j'ai tellement envie de pleurer. J'ai osé le confronter et au final il n'a fait que confirmer le fait qu'il se fout totalement de ma vie ou de ce que je suis. Et en plus que tout il dit que je suis à l'origine de la séparation entre lui et maman. Je suis censée faire quoi maintenant que j'ai entendu ça?


    votre commentaire
  • ◘ 137 ◘

    Je suis allée à la pharmacie et suis rentrée, en essayant de me changer les idées mais en vain, j'arrive devant la porte et prends une grande inspiration, je veux pas paraître faible devant lui, je peux pas me le permettre.

    J'ai envoyé un message à Julie en priant qu'elle connaisse la réponse. Demander à maman servirait à rien, je sais qu'elle ne me répondrait pas, je veux savoir pourquoi il a dit ça sur mon prénom. J'attends sa réponse maintenant.

     ◘ 137 ◘

    - Ah bah t'es plus sur la cuvette?

    - Nan ça va mieux là, je crois que j'ai vomi tout ce que j'avais dans l'estomac. T'as eu ce qu'il fallait?

    - Oui. Ils ont dit que si tu le prends tout de suite ça ira déjà mieux.

    - Je sais. Apporte.

    ◘ 137 ◘

    - Je suis pas ton chien.

    - Oula mords pas, excuse-moi, tu peux me le donner s'il te plaît?

    - Prends dans mon sac, je vais aller à la salle de bain.

    - C'est vrai que t'es pâle.

    - Tiens, lui balançai-je mon sac, sers-toi.

    ◘ 137 ◘

    Parler avec des phrases m'est totalement impossible, j'ai peur de me mettre à pleurer. D'ailleurs alors que je me relève pour me regarder dans le miroir je réalise qu'il est trop tard, une larme coule déjà.

    ◘ 137 ◘

    - Tu vas pas pleurer à cause de ce connard, me dis-je à moi-même alors que des souvenirs me viennent à en tête mais surtout celui qui me fait fondre en larmes, celui où j'ai demandé à maman pourquoi j'avais pas le même nom qu'eux. Le jour où j'ai su que Nolhann n'était pas mon père, le jour où j'ai su que celui que j'avais aperçu quelques fois était mon père... Mais aussi celui du jour où il m'a promis qu'il serait toujours là pour moi, qu'il est et sera mon père toute ma vie. Connard, reniflai-je. J'ai horreur de pleurer et surtout dans la salle de bain d'un gars qui me croit à l'opposé de ça mais j'arrive pas à m'en empêcher. Les larmes roulent sur mes joues sans mon consentement.


    votre commentaire
  • ◘ 138 ◘

    - Danika ! Toque à la porte Kaylan.

    - Laisse-moi deux minutes.

    - Ça va pas? Tu sais depuis combien de temps t'es là?

    - Deux secondes ! Criai-je alors que la porte s'ouvre.

    - Ma porte est cassée, au fait.

    - Fais chier, va-t-en.

    ◘ 138 ◘

    - J'avais bien entendu, qu'est-ce que t'as?

    - Rien !

    - Je savais que t'étais bizarre en rentrant. Dis-moi.

    - Occupe-toi de tes médocs, laisse-moi.

    - J'ai déjà pris ce que tu m'as ramené, maintenant je veux savoir qu'est-ce que t'as?

     ◘ 138 ◘

    - Je le savais, savoir qu'elle vivait à côté c'était risquer de tomber dessus je le savais, reniflai-je. Mais je suis trop conne, je suis venue te voir parce que t'es malade résultat c'est arrivé.

    - Arrête je pige rien.

    - Il était avec Yuichi. Ce connard.

    - Oh. quand tu parles du connard...

    - Oui lui.

    ◘ 138 ◘

    - T'es en colère après lui normalement alors pourquoi t'es dans cet état? Pose-t-il sa main sur ma tête.

    - Je sais même pas.

    - Qu'est-ce qu'il t'a dit?

    - Arrête de faire le gentil, repoussai-je sa main pour me relever alors que lui perd l'équilibre. Je peux pas me laisser aller plus que ça devant lui.

    ◘ 138 ◘

    - Faire le gentil? répète-t-il bêtement alors que je quitte la salle de bain en direction de la sortie, je me suis assez humiliée pour ce soir. De où il voit ce côté de moi lui?


    votre commentaire
  • ◘ 139 ◘

    En bas de chez lui je me suis rendue compte que j'avais laissé mon sac avec tout dedans j'ai marché en rond pendant un moment pour me calmer, je dois récupérer mes affaires pour rentrer mais pas tout de suite. Dans mes poches je n'ai que quelques pièces, je vais donc m'en servir pour boire un verre dans ce karaoké, quand j'aurais réussi à rassembler mon courage je retournerai le chercher.

    ◘ 139 ◘

    J'essaie de me commander un cocktail mais je me fais vite rembarrer, il voit que j'ai pas l'âge alors je soupire et accepte, pourtant ça m'aurait fait du bien, à moi qui vient de passer pour une débile à cause d'un connard.

     ◘ 139 ◘

    Je bois mon jus d'orange en me demandant quoi faire, ma conversation avec lui me trotte dans la tête, je voulais des réponses, j'en ai eu, elles sont douloureuses  mais bien là. Pourtant une autre persiste, pourquoi je porte toujours ce nom s'il n'en a rien à faire de moi? Est-ce qu'ils n'ont jamais pensé à faire ça?

    ◘ 139 ◘

    Le barman s'éclipse me laissant devant un bar vide mais la tête remplie. J'ignore comment ôter ce poids que je sens sur mon cœur, j'aime pas être dans cet état.

    - Si je meurs ça sera de ta faute, me fait sursauter Kaylan qui s'installe à côté moi.

    - Pourquoi t'es là?

    ◘ 139 ◘

    - T'as oublié tes affaires, je t'ai suivi et je t'ai regardé marcher dans tous les sens mais je pensais que tu reviendrais les chercher, puisque t'es pas venue, je suis là pour te dire de venir.

    - Idiot, t'es malade, tu devrais pas sortir.

    - Idiote. Je suis sorti pour te rattraper.

    ◘ 139 ◘

    - Pourquoi?

    - Parce que je m'inquiète, et non je fais pas genre, je m'inquiète vraiment.

    - Je pense que la maladie a attaqué ton cerveau.

    - Ça va déjà mieux si tu m'envoies des piques. On peut rentrer maintenant?Mon frère m'a dit de pas sortir de chez moi.

    - Ok, soupirai-je, je te remets au lit et je m'en vais, me levai-je.

     ◘ 139 ◘

    - Je pensais que ça serait plus difficile, fallait rester pour faire ça, lance-t-il alors qu'on repart.

    - J'ai pitié de toi, t'as vu ta tête?

    - Quoi ma tête?

    - Tu sens rien? T'es tout pâle.

    - Maintenant que tu le dis, passe-t-il son bras autour de mon cou.

    ◘ 139 ◘

    - Quoi?

    - Va falloir que tu m'aides à rentrer, j'ai plus de force dans les jambes.

    - Abruti, je serais remontée une fois mon calme retrouvé, fallait pas venir.

    - Fallait pas te sauver.


    votre commentaire