• ◘ 65 ◘

    - Ouai va, on t'attend, lui lance Lowen pendant que moi je cherche mes mots. C'est compliqué pour le coup, alors que c'est simple de le dire aux autres, j'appréhende de sa réaction à lui. Danika, crache le morceau.

    - Tu as remarqué qu'il fait tout ce que je te dis? Montrai-je Harvey.

    - Et donc?

    - J'ai gagné le pari, tu sais celui qui ferait de lui mon esclave pendant deux jours. On a fait ça il y a un moment.

    ◘ 65 ◘

    - Merde, soupire-t-il en s'accroupissant comme s'il avait reçu un coup.

    - Quoi merde?

    - Tu sors avec quelqu'un? Sérieusement?

    - Oui. C'est tout frais mais je préfère le dire pour qu'on soit clair.

    Il se met à rire ce qui pour le coup me fait m'accroupir aussi mais en lui tournant le dos, je sens qu'il se moque et j'aime pas ça.

    ◘ 65 ◘

    - Rigole pas.

    - Je t'imagine pas avec quelqu'un, se met-il à rire encore plus. Avec ton caractère il doit être fou.

    - Lowen !

    - J'y peux rien, se reprend-il, il ressemble à quoi, je le connais?

    ◘ 65 ◘

    - Je pense pas que tu l'aies déjà vu non.

    - Merde alors, et je vais le croiser à un moment donné? J'aimerais bien voir la tête qu'il a.

    - Sans doute oui c'est pourquoi je te le dis.

    - Putain j'hallucine et il s'appelle comment ce gars? Que j'ai pas l'air con ce jour-là.

    - Kaylan. Kaylan Strubs.

    A l'entente du nom il s'est assis l'air ahuri.

    ◘ 65 ◘

    - Grand brun yeux bleus qui traîne toujours avec Kwan?

    - Houla, t'es en train de me dire que tu les connais?

    - Ils sont potes avec Peter, je les ai déjà vu plusieurs fois.

    C'est moi qui me suis assise sur les fesses, abasourdie.

    ◘ 65 ◘

    - Peter? Ton pote que tu as dépanné hier?

    - Oui lui, tu sais qu'il va à la fac, il les connaît de là et ils sortent de temps en temps.

    - Le monde est si petit que ça? Sérieusement?

    - Du coup je vois très bien avec qui tu sors.

    - Comme ça c'est fait.

    - Par contre je comprends pas parce qu'il a un drôle de caractère, en fait il me fait penser à toi.

    ◘ 65 ◘

    - A moi?

    - Je te jure, vous avez les mêmes réactions par rapport à certaines choses.

    - Peut-être.

    - C'est peut-être pour ça d'ailleurs, vous vous comprenez sans doute.

    Je suis obligée de regarder le ciel pour arrêter de le fixer sinon je vais exploser de rire, il est en train d'inventer un truc, s'il savait que tout est faux...Il ferait moins le malin.

    ◘ 65 ◘

     

    Fuyuki: J'ia beaucoup aimé l'expression c'est plutôt pas mal trouvé là. Je pense qu'un petit sondage viendra bientôt parce qu'il y a déjà des préférences en ce début d'histoire :o

    MoonBlue: Mdr quand tu dis que tu restes bloqué sur l'image là, j'ai hâte de voir ta réaction après la maj qui arrive :o J'avoue qu'il est tôt là pour savoir si Kaylan va être plus par la suite, mais je note tu fais des infidélités pour lui, je note *sbaff*  En parlant de perso à introduire, je vous montre la tête de Peter dans la prochaine  :p

    Stephy: C'est vrai que la vue de Béa pose un peu plus de soucis maintenant :/

    Petit fantôme: Ah carrément, y a de la suspicion par ici.

    Sheei01: De bonnes questions que voilà par rapport à Béa, il va falloir patienter un peu pour savoir quel bout va devant ;) Bon courage s'il t'en reste des examens c'est pas des périodes cools :/ Je comprends les absences en cette période de l'année :o

     


    5 commentaires
  • Les jours qui suivent se déroulent de la même façon, je vais en cours, Kaylan vient me récupérer, on a même déposé Gigi et Harvey histoire d'en rajouter. Quand il me dépose on convient du moment où on se voit le lendemain. On ne parle pas beaucoup quand on est seuls sinon on se lance aussitôt des vacheries, il n'a pas reparlé de maman. Heureusement parce que l'ambiance à la maison est tendue, maman ne sort que pour aller travailler même à la maison elle est souvent dans sa chambre, je sais pas trop quoi faire alors j'attends que ça passe. Le principal pour le moment c'est qu'on arrive au week-end avec l'anniversaire d'Harvey et il va être tant de passer à l'étape suivante, on voit bien la folle grimacer quand elle nous voit ensemble mais elles ne sont pas encore venue me voir et je trouve ça très étrange c'est pourquoi on doit faire autre chose.

     ◘ 66 ◘

    On est vendredi maintenant, je suis censée avoir fini mes cours mais il en reste encore un à Harvey alors on passe cette heure de creux à bosser à la bibliothèque on partira quand ce sera l'heure de son cours. C'est ce qui est convenu avec Kaylan aussi. Il vient me chercher systématiquement apparemment ses horaires et les miennes sont assez compatibles. A se demander s'il suit vraiment des cours lui aussi.

    ◘ 66 ◘

    - Harvey tu déconnes, tu dois vraiment sortir sans moi ce soir? Demandai-je sans faire trop de bruit.

    - Mais oui j'ai rencard, mais toi aussi je suppose.

    - C'est pas une raison.

    - On se verra peut-être.

    - Peut-être.

    ◘ 66 ◘

    - Moi j'ai un truc mais je peux décommander, intervient Giulia.

    - Nan pas la peine, va faire cette soirée chez je sais pas qui.

    -Bridget. Mais t'es sûre? Je peux décommander.

    - Non, c'est bon, pas besoin de glu ce soir.

    ◘ 66 ◘

    - Toujours aussi aimable avec tes potes toi, me fait sursauter une voix que je ne m'attendais pas à entendre ici.

    Les quatre yeux en face de moi se fixent derrière moi mais j'ai pas besoin de me retourner je sais qu'ils sont là tous les deux.

    - Qu'est-ce qui se passe? Vous faites quoi ici à cette heure ci? Lancai-je en fermant le livre que je lisais.

    ◘ 66 ◘

    - Là tout de suite on est venu t'enlever, sourit Kwan en s'installant à côté de moi.

    - Quoi?

    - Je dois te remercier, je viens d'aller parler avec ton oncle.

    - Ah, donc il t'a répondu.

    - Oui, grâce à toi, donc tu viens avec nous, je paye un coup.

    - Quoi? Mais? Me tournai-je vais Kaylan.


    votre commentaire
  • ◘ 67 ◘

    - Il voulait pas attendre que je vienne te récupérer, mais t'as fini d'après ton oncle, tu viens? Se contente-t-il de sourire. Je comprends pas comment il fait pour jouer le jeu aussi bien, il sourit qu'en public

    - On devait se voir dans une heure.

    - Et bien on change nos plans, allez viens.

    - Mais je suis avec mes amis là, je peux pas partir comme ça.

    ◘ 67 ◘

    - Vas-y, ils sont venus à deux pour te récupérer, lance Harvey.

    - Mais...

    - Mais rien du tout, j'ai cours après de toute façon. Mais tu peux au moins nous présenter à celui-là.

    - Oh c'est vrai vous le connaissez pas encore, voici Kwan, l'ami de Kaylan. Kwan voilà Harvey et Giulia que t'avais déjà vu.

    Kwan les salue et ils le lui retournent.

    - Bon alors j'y vais, on s'appelle ? me levai-je.

    ◘ 67 ◘

    - Je te dis où je sors quand c'est décidé, baille Harvey. Et au pire on se verra pour mon anniv' demain.

    - Ça marche.

    - On se fait gronder en sortant parce qu'on fait trop de bruit mais on sort tout de même et je suis un peu agacée. On avait un plan et là ça change tout.

     ◘ 67 ◘

    - Fais pas la gueule, lance Kwan pour m'arrêter.

    - Je fais pas la gueule mais ça rime à quoi de changer les plans prévus? Ne m'en demandez pas trop sinon j'arrête tout.

    - Parle-moins fort! Cingle Kaylan.

    - Elles sont en bas, t'inquiète ça change rien à ce que vous aviez prévu, ajoute Kwan. Là c'est pas du jeu, je veux vraiment te remercier pour ton oncle.

    - Admettons.

    - Allez je veux vraiment te payer un verre pour te remercier.

    - Je dois allé récupérer mes affaires.

    - On t'attend en bas des escaliers, intervient Kaylan.

    ◘ 67 ◘

    - OK, soupirai-je en fermant les yeux.

    - Je les rouvre en réalisant un truc. Hey vous sortez de cours? C'est la première fois que vous avez un sac quand je vous vois.

    - Ouai on est venu directement, d'ailleurs j'ai pas ma voiture hausse les épaules Kaylan pour que je soupire à nouveau en les regardant descendre.


    votre commentaire
  • ◘ 68 ◘

    Ce sont vraiment des chieurs, oui il a payé un café, mais il faut quand même que je fasse la queue et évidemment je suis la dernière servie. C'est pas la galanterie qui les étouffe ces deux-là.

    En attendant je me demande si je vais réussir à jouer le jeu toute une soirée. C'est prévu depuis le début qu'on se fasse une sortie pour se montrer un peu plus, aujourd'hui est le jour J mais j'ai peur qu'il me tape sur le système au bout d'un moment, quand c'est la semaine je le supporte que le temps du trajet.

    ◘ 68 ◘

    - Vous auriez quand même pu m'attendre, sérieusement, soupirai-je en les rejoignant finalement. Leurs tasses sont déjà bien entamées.

    - On avait soif, hausse des épaules Kwan.

    - Je pense à ça, si t'as pas ta voiture, on fait comment pour rentrer?

    - T'inquiète pas, on va te ramener, soupire Kaylan, c'est dans le deal, je te ramène quand je suis avec toi.

    ◘ 68 ◘

    -  Comment vous vous en sortez d'ailleurs? Lance Kwan.

    - Comme il faut, je pense que j'ai vu de la fumée sortir des oreilles de Gladys, hier, rit Kaylan.

    - C'est pas assez, secouai-je la tête.

    - Pourquoi tu dis ça? Relève-t-il sceptique.

    ◘ 68 ◘

    - Parce que, dis-je avant de boire une gorgée.

    - Parce que quoi? Tu crois qu'on en fait pas assez? C'est pour ça qu'on sort ce soir, là où on sait qu'elle sera.

    - Attends Kay, vous faites quoi au juste pour être crédible tous les deux?

    - Les trucs de base, je l'enlace, on chuchote, enfin des petits trucs comme ça quoi.

    - Pourquoi tu penses que ça ne suffit pas toi? Me regarde Kwan.

    ◘ 68 ◘

    - Ça fait cinq jours et à part se trouver toujours où moi je suis, elle n'est pas venue me voir. C'est bizarre, ce sont les premières à me chercher des poux.

    - T'as une idée de pourquoi?

    - Je me demande parce qu'on voit que ça la dérange quand tu es là mais je sais pas si elle y croit. Elle vous connaît depuis longtemps. Elle a peut-être l'idée que c'est pas vraiment vrai en connaissant ton caractère.

    - C'est possible, hoche la tête Kwan, c'est pour ça que vous devez être plus crédible que jamais ce soir.

    - On sait ça, soupire Kaylan.

    - Jetons un œil au restaurant Boomerang à présent, entendis-je à la télé ce qui attire totalement mon attention car il s'agit du restaurant de maman.

    ◘ 68 ◘

    - Vous allez être surpris de ce que vous allez entendre si vous êtes des habitués de l'endroit, en effet nous apprenons que le chef de cet endroit est en train de perdre la vue. En effet Béatrice McLinston qui dirige l'établissement est atteinte d'une maladie qui a force lui fera perdre l'usage de ses yeux.

    - Quoi ?! M'exclamai-je en me levant brusquement pour m'approcher de l'écran.


    votre commentaire
  • ◘ 69 ◘

    - N'ayez crainte, continue la présentatrice, la nourriture est, et sera toujours aussi excellente, car visiblement elle s'y prépare depuis longtemps. Et nous savons qu'à l'heure actuelle elle n'y voit déjà plus grand chose.

    - C'est quoi son problème à cette folle de parler de ma mère, grognai-je alors que la présentatrice semble écouter quelque chose dans son oreillette.

    - C'est vrai, on me rappelle à l'instant que la famille à sans doute de quoi aider en cas de besoin car nous vous rappelons qu'il s'agit d'une famille très riche de la ville, en effet monsieur McLinston possède une grosse fortune.

    - Je vais la tuer, serrai-je les poings.

    ◘ 69 ◘

    - Il se passe quoi? arrive derrière moi Kwan. C'est qui?

    - Ils sont en train de dire que mon père est si riche qu'il pourrait trouver une aide pour ma mère qui devient aveugle, je vais les défoncer.

    - C'est tes parents? Ecarquille-t-il les yeux. Mais t'as pas le même nom.

    - Je sais, pas la peine de me le rappeler, j'ai le nom de mon géniteur.

     ◘ 69 ◘

    - Je confirme, intervient Kaylan, j'ai vu sa mère il y a quelques jours.

    - Merde alors, je suis perdu, t'as pas le même nom que ton oncle, ce qui est logique vu que ta mère est mariée mais t'as pas le même nom qu'eux non plus, comment tu veux qu'on s'y retrouve.

    - Je suis la première à le dire, soufflai-je, bref il va falloir que je rentre, je dois leur demander ce que c'est que ce délire.

    - Pour dire quoi? C'est fait maintenant.

    ◘ 69 ◘

    - Comme si j'avais pas déjà assez de lèche-cul... tout ceux qui feront le rapport entre eux et moi... Oh non ça va pas le faire. Allez je dois rentrer maintenant.

    - Tout doux on va y aller, baille Kaylan.

    - Oui calme-toi, ça sert à rien.

    - Me calmer? Tu rêves j'ai envie de frapper quelqu'un alors si vous voulez pas que ça tombe sur vous, ramenez-moi.

    ◘ 69 ◘

    Le reportage que j'avais arrêté d'écouter pour parler aux autres, continuait en parlant d'un autre restaurant.

    - Par contre, je me demande d'où ils tirent leurs infos, c'est un peu trop précis.

    - Des fouines, il suffit qu'ils aient eu vent d'un bruit et ils ont cherché pour trouver de quoi faire parler parce que crois-moi ça va parler d'un chef cuistot qui ne voit pas ce qu'il fait.

    - Fais chier, grognai-je.


    votre commentaire