• ◘ 50 ◘

    Je suis rentrée à la maison grâce aux clés de secours cachées dans un des nains, c'est totalement désert par ici.  Je profite donc d'être encore toute seule pour réfléchir à ma journée et me demander comme j'en suis arrivée là, j'ai fini avec un petit copain, fictif évidemment mais qui sera réel pour les autres. En pus de ça il a fallu que ça tombe sur cette tête d'âne.

    - Je peux entrer? Entendis-je derrière la porte.

    - Oui !

     ◘ 50 ◘

    - Qu'est-ce qui t'as pris de partir comme ça tout à l'heure? Lance mon père.

    - J'avais pas envie de rester, c'est tout.

    - J'aime pas que tu agisses comme ça, tu es très égoïste.

    - Moi? Qui est-ce qui parle de l'autre taré alors que je suis là et que je veux pas en entendre parler? C'est pas moi à ce que je sache.

    - Dani, soupire-t-il, c'était une conversation banale, tu n'aurais pas dû réagir comme ça, tu es trop sur les nerfs dernièrement.

     ◘ 50 ◘

    - Et alors?

    - Tu fatigues ta mère et c'est pas le moment Dani.

    - Pas le moment? Relevai-je.

    - Je dois te parler de quelque chose, soupire-t-il en s'asseyant sur mon lit.

    ◘ 50 ◘

    - J'aime pas le ton que tu prends là, papa.

    - Tu as remarqué quelque chose avec maman dernièrement?

    - J'aurai dû?

    - Elle le cache bien, j'ai rien vu non plus.

    - Elle cache quoi? Tu me fais peur là.

    ◘ 50 ◘

    - Sa vision a encore beaucoup diminué, elle a eu un contrôle où j'avais pas pu aller tu te souviens?

    - Oui.

    - Elle m'a pas parlé de ce qui avait été dit, enfin juste vaguement, j'ai pensé que c'était étrange alors pour en savoir plus j'ai été voir son médecin et il me l'a expliqué, je pense qu'elle ne doit pratiquement plus rien voir à l'heure qu'il est.

    - Quoi? Mais j'ai rien remarqué.

    - Elle joue très bien le jeu. Je lui en ai parlé tout à l'heure et elle a avoué que c'était vrai.

    ◘ 50 ◘

    - Papa, je peux faire quelque chose ?

    - Ne lui fais pas remarquer, elle ne sait pas que je t'en parle, elle pense que je te gronde pour tout à l'heure.

    - D'accord mais pourquoi tu me l'as dit?

    - Parce que tu lui aurais fait la réflexion un jour où elle sera moins méfiante au moins tu sais et tu ne lui diras rien, elle finira par te le dire, il faut attendre.

    - Oui, merci de me l'avoir dit, j'espère qu'elle est pas trop triste.

    - Tu sais comment est ta mère, attendons qu'elle veuille bien parler d'elle même.

    - D'accord.

    - En attendant, je voudrais que tu m'expliques ce qui se passe en ce moment, tu prends la mouche dès qu'on parle des Griffins. Et je ne parle pas que de Damian.

    - Vous me faites rire à faire comme si vous saviez pas, réfléchissez à la fin.

    - Nolhann ! Nous interrompt maman. Tu peux venir une minute?

    - On en reparlera, se relève-t-il en soupirant.

    - Ou pas, laissai-je échapper alors qu'il sort de ma chambre.

    ◘ 50 ◘

    Giu: T'as dû la réfléchir longtemps ton hypothèse je peux pas te dire si c'est juste ou pas du tout, faudra patienter pour savoir mais je vois que ça travaille dans le ciboulot ;)

    Petit fantôme: Personne la comprend et ça l'énerve d'autant plus xD  Ah Danika je m'amuse beaucoup avec son côté tranchant et son côté gentil, elle a les deux faces ce qui devraient vous faire penser à quelqu'un d'autre au bout d'un moment ^^ T'en fais pas on va le voir on va pas faire que parler de lui Damian xD au grand désarroi de Danika elle le rencontrera à nouveau. J'ai l'impression que ça vous titille entre Lowen et Dani, c'est marrant. //
    Ah ah Damian ou Nolhann le fautif de la non adoption, bonne question *sbaff*

    MoonBlue: Oui Giuilia elle est toujours ou presque toute colorée, c'est amusant ;) Tu verras au fur et à mesure, y en a qui la tolère d'autres qui l'acceptent et d'autres qui s'en fiche totalement x'D

    Tu penses à quoi quand tu dis que je cache quelque chose derrière ?

    Mdrr le coup de la chemise je l'ai un peu fait exprès, t'es la seule à le soulever mdrr j'ai trouvé ça drôle de leur mettre la même chemise. C'est clair pour vous apparemment qu'il y aura quelque chose avec l'un ou l'autre, on en est qu'au début, j'ai hâte de voir les réactions par la suite.

    // Si c'est vraiment ça, Damian est vrai pire qu'égoïste xD

    Stephy: Ou aucun des deux mdr  Oh les deux pestes racontent un peu tout et n'importe quoi malheureusement.

    Kriss: Bon retour ;)  C'est ça elle est totalement incomprise. Que vous vous posiez la question de pourquoi Nolhann ne l'a pas adopté c'est normal c'est le but, j'ai hâte de voir vos idées à ce sujet .

    Satan de mon coeur: Grave :p


    8 commentaires
  • Juste avant d'aller me coucher, il fallait que j'exécute ma promesse faite le matin même si c'est à contre cœur je compose le numéro et soupire en attendant qu'on décroche.

    ◘ 51 ◘

    - Danika? Décroche la voix si peu entendu de Gwenaël Griffins. Celui qui j'ai déjà appelé grand-père.

    - C'est moi.

    - On pensait que tu n'appellerais plus.

    - J'étais occupée. Vous plaignez pas je rappelle en fin de compte.

    - Tu nous évites, mais merci de rappeler.

    - J'ai promis à maman.

     ◘ 51 ◘

    - Pourquoi tu es comme ça ta grand-mère se fait un sang d'encre pour toi.

    - Et vous pourquoi vous arrêtez pas de faire ça?

    - Tu es comme ça depuis le jour où tu l'as croisé ici, tu ne veux plus venir et tu nous évites quand on t'appelle, on ne peut rien faire pour ça Danika. Il sait qu'on est pas d'accord avec lui et qu'on lui en veut mais il reste notre fils quoi qu'il fasse.

    - J'en peux plus d'entendre parler de lui, si tu continues je raccroche et je rappelle plus.

    - Très bien, attends j'appelle ta grand-mère, ne quitte pas.

    Elle est venue et ils m'ont posé plein de questions sur ce que je faisais au lycée, ce que je devenais.

     

    ◘ 51 ◘

    - Le point information est-il fini? Je dois me coucher j'ai cours demain.

    - Merci de nous avoir rappelé, pense à nous tenir informé de temps en temps.

    - D'accord. Mais pas la peine de me harceler.

    - Promis.

    Ils m'ont dit au revoir et ont raccroché.

    ◘ 51 ◘

     

    Je regarde mon téléphone se mettre en veille en soupirant, pourquoi je continue à craquer dès que j'entends leurs voix? Je sais qu'ils ne veulent que prendre de mes nouvelles mais c'est coincé, depuis ce jour-là tout est coincé.

    ◘ 51 ◘

    Avant d'aller au lit je suis ressortie de ma chambre pour aller dans celle de mes parents, je dois prévenir maman que j'ai appelé elle sera contente.


    votre commentaire
  • ◘ 52 ◘

    - Maman? Entrai-je par la porte ouverte.

    - Qu'est-ce qu'il y a ? Tu n'es pas encore couchée?

    - Je vais y aller, mais maman pourquoi t'es assise là ?

    - Je réfléchis, soupire-t-elle.

    - A quoi?

    - A ce que j'ai fait de travers.

    ◘ 52 ◘

    - De travers?

    - Avec toi ma fille, je sens qu'il y a quelque chose qui m'échappe.

    - C'est comme dire que tu as raté un éléphant dans un couloir ça maman.

    - Pourquoi tu ne me dis pas ce qui se passe?

    - Je te l'ai dit, je suis contrariée d'entendre toujours parler d'eux. C'est fatiguant.

    - Je suis désolée que cette situation te fatigue mais c'est ainsi.

     - Laisse tomber, et puis de toute façon j'ai téléphoné alors arrête de t'inquiéter pour ça.

    ◘ 52 ◘

    - Vraiment ?

    - Je suis venue te le dire, oui j'ai appelé et j'ai même répondu à leur milliard de questions, t'es contente?

    - Assez, merci.

    - Me remercie pas maman je l'ai fait à contre cœur, mais dis moi ce que je peux faire pour toi, t'as pas l'air dans ton assiette.

    - Tu chanterais pour ta mère? J'aime bien entendre ta voix.

    - Maman...

    - S'il te plaît.

    ◘ 52 ◘

    J'ai soupiré mais je me suis exécuté j'ai compris il y a longtemps maintenant qu'à part la lumière, les bruits autour d'elle la rassure, et m'entendre chanter semble une de ces chose qu'elle aime. Et parce que je suis inquiète à son sujet je vais juste l'écouter et le faire, j'ai peur qu'elle ne perde la vue pour de bon dans les jours à venir, même si elle est préparée ça changera pas mal de choses entre voir un peu et pas du tout.

    ◘ 52 ◘

    - C'est bon merci, je vais me coucher, se lève-t-elle.

    J'ai clairement entendu sa voix quand elle a parlé elle est nouée de larmes.

    - Tu veux que j'appelle papa?

    - Non, il va monter il finissait quelque chose pour le travail.

    ◘ 52 ◘

    - Maman, l'attrapai-je par le cou.

    - Qu'est-ce qu'il y a?

    - Tu peux me demander de chanter autant que tu veux pour toi.

    - Merci ma chérie mais là tu devrais aller au lit, tu as cours demain.

    - J'y vais, bonne nuit, l'embrassai-je sur la joue.

    - Bonne nuit.


    votre commentaire
  • ◘ 53 ◘

    En me réveillant j'ai trouvé la maison déserte avec à côté de mon petit déjeuner préparé, un mot me prévenant qu'ils étaient tous les deux partis travailler. Ce n'est pas la première fois que papa l'emmène de bonne heure donc je me suis préparée et au moment où je descendais les escaliers pour partir la sonnette de l'entrée s'est fait entendre, c'est que je l'aurais presque oubliée, elle. J'ai pensé au pétrin dans lequel je vais me lancer avec l'autre depuis que je suis réveillée.

    ◘ 53 ◘

    Giulia est toujours là qu'on l'attende ou pas, c'est donc elle qui attend devant la porte que je sorte, c'est toujours elle.

    J'étais fatiguée qu'elle me suive toujours partout mais maintenant je suis blasée. Je sais qu'il y a des choses que je ne lui dirais pas mais que je dirais à Harvey parce qu'elle ne sait pas tenir sa langue, et je vais me servir de ça ce matin pour mettre en route notre plan.

    ◘ 53 ◘

    - A quoi tu penses si intensément? Lui demandai-je après avoir refermé la porte.

    - A pourquoi je suis pas venue plus tôt profiter du petit déjeuner.

    - Tu serais venue pour rien maman est partie tôt au travail, ils étaient déjà partis quand je me suis réveillée.

    - Erf, j'ai rien manqué au final.

    - Tout à fait.

    ◘ 53 ◘

    - T'étais fâchée hier?

    - Occupée, tu as bien vu que j'étais avec des amis.

    - Que je connais pas, enfin si je me suis rappelée en rentrant mais la fille c'est pas la sœur de l'autre folle?

    - C'est ça, sa jumelle, t'en auras mis un temps.

    - J'ai dû la croisé deux fois à l'époque, faut pas trop en demander.

    - Certes.

    ◘ 53 ◘

    - Je savais pas par contre que vous vous fréquentiez.

    - A l'occasion elle va pas en cours par ici.

    - Et les gars qui étaient avec vous ? Eux par contre c'est du jamais vu.

    - Des amis, je te l'ai dit.

    - Pourquoi tu as l'air d'avoir deux mondes? Un que je connais et un que je connais pas.


    votre commentaire
  • ◘ 54 ◘

    - Allez ramène tes fesses on va rater le bus.

    - J'arrive mais réponds-moi quand même.

    - Que veux-tu que je te dise?  C'est comme ça, tu as aussi des amis que je connais pas et c'est bien comme ça. Tout le monde ou presque à deux mondes au moins.

    - Oui mais là c'est parce que tu ne veux pas les rencontrer.

    ◘ 54 ◘

    - Je suis pas intéressée, je les croise quand tu fais ton anniversaire c'est déjà bien assez.

    - Si je te connaissais pas je penserais que tu n'aimes pas mes amis.

    - J'ai pas d'avis sur eux, ils ne m'intéressent pas, et c'est très bien qu'on fasse des trucs chacun de notre côté aussi.

    - Dans deux minutes tu vas me dire que j'abuse à coller.

    ◘ 54 ◘

    - Pas la peine de le dire tu le sais mais tu peux pas t'en empêcher. C'est bien pour ça qu'on t'appelle pot de colle.

    - Pourquoi tu me supportes? Je voudrais bien savoir.

    - Je sais pas, c'est comme ça, et arrête de poser des questions c'est saoulant dès le matin.

    - Ok ok j'arrête.

    ◘ 54 ◘

    - En arrivant j'aurais un truc à dire, repris-je.

    - Tu peux pas me le dire maintenant?

    - Non je vais t'en parler en même temps qu'à Harvey ça m'évitera de me répéter.

    - J'aime pas quand tu fais ça.

    - Il y a rien de grave, juste un sujet à aborder.

    ◘ 54 ◘

    - Merde le bus est là, passe-t-elle devant moi pendant que je referme le portail.

    - Déjà?

    - Oui regarde, dépêche si on le rate on va galérer.

    - C'est bon on y va, cours !

    Harvey n'est pas avec nous pour le trajet ce matin parce qu'il commence avant nous, on a nos habitudes, je sais où on le trouvera en arrivant.


    votre commentaire