• ◘ 45 ◘

    - Apparemment elle a pas encore eu assez, il va vraiment falloir que je m'en occupe, serrai-je les poings.

    - C'est pour ça qu'on t'a demandé de venir, lance Kwan pendant que Kaylan arrête à son tour de jouer pour nous rejoindre, on a bien une idée pour lui faire arrêter de mentir mais on va avoir besoin de ton aide.

    - Mon aide? Attention à ce vous allez demander. Tu m'en as déjà demandé la dernière fois que je t'ai vu.

    ◘ 45 ◘

    - C'est pas la même chose. Le plan vient de lui, précise Kwan en regardant Kaylan qui semble sceptique quand il m'aperçoit, mais il ne sait pas qu'on t'a dit de venir.

    - Encore heureux vous m'auriez privé de ma partie de ping pong.

    - Kay, viens il faut que tu lui expliques ce que tu as imaginer pour torturer la punaise.

    ◘ 45 ◘

    - Hey Kwan tu veux pas regarder en dessous de ma chaussure? J'ai l'impression d'avoir un chewing-gum collé.

    - Qu'est-ce que tu racontes encore? Semble ne pas comprendre Athénaïs.

    - Il parle de moi, soupirai-je, il me trouve collante comme du chewing-gum.

    - T'as compris ça toi? S'étonne Kwan.

    - Prévisible venant d'un bouffon, et je te signale monsieur que c'est eux qui m'ont demandé de venir et non l'inverse.

    ◘ 45 ◘

    - Fatiguant, j'aimerais bien savoir pourquoi.

    - Pour ton plan, elle est la mieux placée pour le faire avec toi.

    - C'est une blague? Je laisse tomber si c'est ça.

    - J'aimerais savoir de quoi vous parlez là, m'agacai-je. De quel plan il s'agit au juste?

    - On va la faire courte, on sait que ça agacerait beaucoup l'autre pouf si elle s'imaginait qu'il avait quelqu'un, m'explique Kwan.

     ◘ 45 ◘

    - Vous êtes pas sérieux, me levai-je, c'est bateau comme plan.

    - T'as déjà compris? S'exclame Athénaïs.

    - Vu la réaction de l'autre et ce qui viens d'être dit, oui c'est évident. Gladys en pince pour lui et ça va la mettre en rage qu'il soit avec une autre qu'elle, c'est trop facile, elle marchera pas.

    - Elle est plus quiche que tu ne le penses, soupire Kay, mon problème là c'est que j'ai aucune envie de le faire avec elle, elle va jamais y croire.

    ◘ 45 ◘

    - Dani, ignore-le une minute, réfléchis, tu as côtoyé Gladys pendant un temps, tu sais ce qui cloche.

    - Au final tu me demandes quand même un service, tu veux que je fasse comme si je sortais avec l'autre taré pour l'atteindre? Déjà d'une vous êtes pas gênés, et de deux, ça suffira pas à la faire souffrir.

    - On a d'autres idées, reste avec nous un moment on va en parler.

    - Ok, je vous laisse le reste de l’après-midi pour trouver une meilleure idée je suis pas prête à faire n'importe quoi, j'ai mes propres méthodes.


    votre commentaire
  • J'ai donc passé un long moment à les écouter et je dois l'admettre, leur idée de base semblait bancale mais ce qu'ils prévoient pour la suite m'a beaucoup plus intéressé et donc je suis à l'heure qu'il est encore avec eux, car il faut qu'on se mettre d'accord si on fait ça ou pas.

    Après un saut aux toilettes je les rejoins dehors où ils sont en train de faire des dessins, je dois demander une dernière chose.

    ◘ 46 ◘

    - Kwan ! T'as vraiment cru que Kaylan et moi on serait crédible? On peut même pas aligner deux phrases sans chercher à énerver l'autre.

    - Tout ce que tu as à faire c'est de rester avec lui à la sortie du lycée, faire genre qu'il t'appelle, enfin faire comme si, les sous-entendus ça marche aussi, rassure-toi.

    - Et il est d'accord avec ça?

    ◘ 46 ◘

    - Il n'est pas d'accord mais il va le faire quand même, intervient Kaylan. Je ferais tout ce qu'il faut pour qu'elle se calme une bonne fois pour toute.

    - Alors tu vas le faire? Insiste Athénaïs.

    - Vous êtes sérieux en plus.

    - Tu sais que le plan est bon, elle va pisser dans sa culotte dès qu'elle t'entendra parler, je te le garantis, rit Kwan.

    - Je sais, mais vous vous rendez pas compte de ce que vous me demandez.

    ◘ 46 ◘

    - On sait que tu veux plus aider personne mais dans ce cas plutôt que de nous aider, vois ça comme une vengeance commune pour toute la merde qu'elle a faite dans sa vie.

    - Si c'est dit comme ça, commencai-je à hésiter alors que mon téléphone résonne dans ma poche.

    ◘ 46 ◘

    - Oh merde, ne dites plus rien, dis-je en voyant l'appelant, c'est Giulia, si elle entend ce dont on parle tout le monde sera au courant, elle et les secrets c'est pas compatibles.

    - Décroche pas au pire.

    - Obligé sinon elle va me harceler.

    ◘ 46 ◘

    - Allo?

    - Dani t'es où? Je suis allée chez toi, y a personne.

    - Personne n'est à la maison, t'es rentrée?

    - Oui. Mais t'es où?

    - Quelque part. Je te rappelle.

    - Non pas la peine j'arrive, raccroche-t-elle.

     ◘ 46 ◘

    - Déjà fini s'étonne Kwan alors que je tiens mon téléphone bras ballant.

    - Elle va venir.

    - Tu lui as dit de pas venir, en plus du lui as pas dit où tu étais comment tu veux qu'elle vienne.

    - Elle le saura, elle sait toujours, tu verras le temps de faire le trajet et elle sera là.


    votre commentaire
  • ◘ 47 ◘

    Ils continuent d'essayer de me convaincre mais j'hésite franchement, avoir l'autre qui me tape sur les nerfs comme complice de vengeance ne m'enchante pas des masses, même si l'idée de l'humilier publiquement est réellement tentante.

    Je jette un oeil à l'heure qu'il est car elle ne devrait plus tarder, si je ne me trompe pas elle va arriver dans quelques instants.

    - Trouvée ! Résonne la voix de Giulia dans mon dos.

    ◘ 47 ◘

    - Je t'ai demandé de pas venir ce que je sache.

    - Mais tu m'attendais.

    - Tu me trouves toujours de toute façon, mais franchement pourquoi t'es là?

    - J'ai entendu un truc sur Harvey, il était pourtant chez toi hier non?

    ◘ 47 ◘

    - Il est sorti mais il est venu dormir à la maison oui pourquoi tu me demandes ça? Qu'est-ce que tes nains t'ont racontés?

    - Elles s'en sont prise à lui, les deux garces.

    - Je sais il me l'a dit.

    - Est-ce qu'il t'a dit ce qu'elles ont fait?

    - Non juste qu'elles ont cherché la merde, qu'est-ce que tu sais que j'ignore?

    - Elles ont fait une annonce au micro pour dire des conneries sur lui.

    ◘ 47 ◘

    - T'es sérieuse?

    - Oui ! Je savais qu'il ne t'aurait pas dit ce qu'il y a réellement eu mais ça a fait du bruit. Du coup quand on m'en a parlé j'ai su qu'il faudrait que je te le rapporte.

    - Un appel aurait suffit, j'ai pas le temps pour traîner.

    - Tu fais quoi?

    ◘ 47 ◘

    - Je vais trouver un moyen pour les faire fermer leur gueule pour de bon, elles vont voir ce qu'il en coute de s'en prendre à lui.

    - T'es remontée.

    - Tu viens de m'apporter le déclic qu'il fallait.

    - Comment ça?

     ◘ 47 ◘

    - C'est bon pour moi ! Je suis d'accord !

    J'ai crié pour qu'ils m'entendent tous les trois, j'hésitais mais il faut vraiment qu'il se passe quelque chose, j'en ai marre qu'elles essaient de s'en prendre à moi par le biais d'Harvey, ce n'est pas juste pour lui.


    votre commentaire
  • ◘ 48 ◘

    - T'es sûre? Arrive vers nous Athénaïs.

    - Je t'ai déjà vu toi, plisse les yeux Giulia, tu me rappelles quelqu'un.

    - T'occupe pas de ça, soupirai-je, Gigi rentre chez toi on se verra demain.

    - Je viens d'arriver.

    ◘ 48 ◘

    - Et bien tu vas repartir, je dois discuter avec mes amis.

    - Sans moi?

    - Oui sans toi, tu n'avais pas à faire le déplacement, j'étais vraiment trop occupée. Et de toute façon tu les connais pas.

    - Bien. D'accord, j'ai compris. Mais tu vas faire quelque chose pour Harvey?

    - Je vais faire quelque chose pour les deux garces surtout, t'en fais pas je m'en occupe.

    ◘ 48 ◘

    - Ok, bon je peux venir demain pour partir ensemble?

    - Tu viendras même si je dis non, mais pars maintenant j'ai vraiment des choses à faire.

    - J'y vais, je t'appelle?

    - Si tu veux, plus tard.

    - Ok, tourne-t-elle les talons.

    ◘ 48 ◘

    - C'est ta pote et tu la vires comme ça?

    - Elle va pas se vexer pour si peu, elle a l'habitude et puis plus important, je marche pour ce que vous avez prévu.

    - Qu'est-ce qui t'a fait changé d'avis?

    - Le rapport qu'elle vient de me faire, il faut vraiment que ça cesse.

    ◘ 48 ◘

    - Kwan ! Kay ! Danika a dit qu'elle va le faire pour de vrai.

    - Seulement si vous me laissez aussi agir comme d'habitude, je leur dois une baffe.

    - Fais leur ce que tu veux tant que tu restes avec nous dans le plan pour les humilier.

    - Je marche. Faudra juste que je me fasse à ce caractère de merde.


    votre commentaire
  • ◘ 49 ◘

    Avant de rentrer je me retrouve seule avec Kaylan, j'ai pas envie d'être là mais il le faut bien pour qu'on puisse mettre au point une petite stratégie. J'ai dit être prête à jouer le jeu mais il va falloir que je me le coltine je sens la grande source d'énervement arriver.

    ◘ 49 ◘

     - Tu voulais rien? Lance-t-il alors qu'on est enfin assis à table.

    - Non, plus vite on parle plus vite je pars.

    - Sois pas si agressive.

    - Je comprends pas pourquoi je dois faire ça avec toi.

    - Parce qu'elle peut pas t'encadrer, ça aura un meilleur effet qu'avec une autre.

    - C'est vrai. Tu marques un point.

    ◘ 49 ◘

    - Par contre qu'on soit d'accord, tu fais rien sans m'en parler avant. Genre débarquer au lycée où je ne sais quoi.

    - T'inquiète je vais pas venir plus que nécessaire.

    - T'as intérêt, sinon j'abandonne.

    - Il y a quand même une chose à faire pour que ça ne capote pas.

    - Quoi?

    ◘ 49 ◘

    - Tu dois dire à tes amis qu'on sort vraiment ensemble.

    - Je me doute, je leur expliquerais quand ça sera fini ce qu'il en est réellement. Mais toi aussi tu dois jouer le jeu.

    - C'est mon idée je te signale si ça foire ce ne sera pas de ma faute.

    - Commence pas.

    - Donne moi ton numéro.

    - Quoi? Et pour quoi faire?

    - Donne le moi, comment tu veux qu'on s'organise sinon. Et pire qu'on fasse penser qu'on est en couple?

    ◘ 49 ◘

    - Tu le gardes pour toi et tu le supprimes dès qu'on a fini.

    - Même chose pour toi. D'ailleurs ne m'enregistre pas avec un surnom ridicule.

    Je m'arrête pour supprimer ce que j'étais en train d'écrire, comment a-t-il su.

    - Je le savais, et c'était quoi?

    - Parfait crétin, je pense que ça t'aurai été à merveille.

     

    ◘ 49 ◘

    - C'est toi la crétine, soupire-t-il. Si je t'appelle et que dessus c'est écrit un truc détestable, tu crois que c'est crédible?

    - Admettons, et dans ce cas pareil pour toi.

    Je le vois s'arrêter et soupirer.

    - Tu l'avais vraiment fait alors que tu me dis de pas le faire. Et c'était quoi?

    - Chewing-gum.

    - J'hallucine.

    - C'est pas comme si elle pouvait tomber sur mon téléphone mais admettons.

     On a discuté quelques minutes de quoi faire dès le lendemain et je suis rentrée.


    votre commentaire