• ☼○ 547 ○☼

    ☼○ 547 ○☼

    Lendemain matinal...très...puisque j'ai à peine dormi, je me suis préparée très vite pour finir de boucler mes sacs, je veux partir d'ici aujourd'hui et avant qu'il ne rentre, je sais que je devrais le voir mais là je veux retrouver ma fille, rien d'autre.

    Ben vient de sonner à l'interphone et je suis contente qu'il soit arrivé tôt.

    ☼○ 547 ○☼

    En attendant qu'il monte, je contemple mes sacsen me demandant quand est-ce que ma fille aura vraiment une maison à elle. Maintenant je vais devoir nous retrouver un toit pour toutes les deux mais en attendant je vais devoir rester chez mes parents, c'est pas ça que je veux pour elle, pour nous, ça me plaît pas.

    On toque à la porte ce qui me sort de mes pensées.

    - C'est ouvert.

    ☼○ 547 ○☼

     - T'as l'air complètement abattu toi, lance mon frère en ouvrant la porte.

    - Blasée, Ben comment j'ai pu être aveuglée à ce point sur son compte?

    - De quoi tu parles au juste?

    - Il a dit qu'il me trompait depuis des mois, et que s'occuper de la petite ne l'intéresse pas.

    - Je vais définitivement le tuer.

    - J'ai réussi à pas lui en coller une, contiens-toi.

    ☼○ 547 ○☼

    - Je sais pas comment tu as fais, me prend-il dans ses bras.

    - Je suis un peu perdue là, je sais pas, je l'ai écouté et je me suis rendue compte que la tromperie me passe au dessus, ce qui me blesse c'est son attitude envers sa fille.

    - Elle n'a pas besoin d'un père qui ne peut pas la gérer.

    - C'est vrai mais je suis censée faire quoi maintenant?

    - Arrêter de croire à la famille parfaite, Damian n'a pas grandi et n'arrive pas à devenir adulte, tu dois prendre de bonnes décisions et ouvrir un peu les yeux à ce qui t'entoure.

    - Ouvrir les yeux?

    ☼○ 547 ○☼

    - Demande-toi pourquoi tu ne lui en as pas collé une quand il t'a parlé de sa tromperie.

    - J'étais déjà blasé, j'ai préféré laissé couler, haussai-je les épaules.

    - Réfléchis-y quand même, s'il-te-plaît, ma petite soeur n'est pas du genre à se faire marcher dessus.

    - Si ça peut te faire plaisir. Mais on peut y aller? Je veux pas le croiser s'il rentre.

    - Oui allons-y, c'est tout ce qui a là?

    - Oui le reste il aura qu'à le mettre au feu, je m'en fiche.

    « ☼○ 546 ○☼☼○ 548 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :