• ☼○ 489 ○☼

    ☼○ 489 ○☼

    De nouveau seule j'ai remis ce truc et je me demande pourquoi car je suis certaine qu'à la seconde ou quelqu'un viendra il me l'enlèvera encore. Mais je réfléchis à ce qui peut pousser quelqu'un à organiser tout ça juste pour son frère, il doit y avoir des histoires que je ne connais pas mais ce que je comprends c'est que je suis un dommage collatéral, si j'avais ressemblé à papa comme Juju alors ils m'auraient peut-être laissé tranquilles.

    ☼○ 489 ○☼

    - Il paraît que tu as rencontré le vieux, ne tarde pas à venir Jayce.

    - Vous séquestrez les gens en famille ici? Ta mère fait partie du truc ou comment ça se passe?

    - Ma mère? Non elle aime bien trop Charlie pour faire partie de ça.

    - Dis-moi si je me trompe mais j'ai affaire à une bande de fous échappés d'un asile? Ils sont complètement taré de faire ça juste pour des trucs du passé? Et toi et ta sœur c'est quoi votre truc?

    ☼○ 489 ○☼

    - Tu parles beaucoup. Nous on aide mon père à venger son frère, sa mort l'a rendu fou, c'est une vérité.

    - Admettons mais ça, c'est en rapport avec Alix, pas ma mère.

    - On blesse Charlie, on blesse Alix, elles sont comme deux sœurs, tu le sais ça, et puis Liam l'a bien aidé et il lui doit un service alors comme il a une dent contre ta mère, nous voilà ici.

    - Donc le but est de les blesser en vous servant de moi, tout bêtement.

    ☼○ 489 ○☼

    - Voilà, avec Valérie ça n'a pas marché comme on aurait voulu mais avec toi ça marchera mieux, surtout avec ta petite fille qui n'a plus sa maman.

    - Dani, serrai-je les dents, j'avais pas arrêté de penser à elle.

    - Bref, j'ai entendu que Liam était à deux doigts de craquer tout à l'heure, tu n'avais pas à remettre ça, tu vas la retirer, on a une séance photo.

    - Quoi?

    - C'est l'heure d'accélérer le mouvement alors debout.

    ☼○ 489 ○☼

    - J'ai pas besoin d'être nue pour montrer que je suis au fond du trou.

    - Oh mais pour ce qu'on veut montrer si, ça passera mieux.

    Je le dévisage alors qu'il me redresse contre mon gré et m'enlève cette nuisette qu'il jette à l'autre bout de la pièce pendant que la porte s'ouvre laissant entrer son père.

    « ☼○ 488 ○☼☼○ 490 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :