• ☼○ 482 ○☼

    ☼○ 482 ○☼

    - T'arrive à point p'tit mec, elle vient de percuter, lance l'homme que je devine donc être cet oncle de l'autre jour. Pendant que Jayce entre tranquillement.

    - J'ai entendu, à quoi t'as su? Me lance-t-il en me dévisageant un léger sourire sur le visage qui me glace le sang. L'autre jour il était loin t'as pas pu le voir au point de le reconnaître.

    - Le tatouage.

    - Tu vois tonton, je te l'avais dit, elle est maline cette petite.

    - Donc ils avaient raison de se méfier de toi, repris-je.

    ☼○ 482 ○☼

    - Tu devrais sortir, maman te cherche, lance Jayce pendant que j'essaie tant bien que mal de rester calme alors que je suis de plus en plus perdue face à cette situation.

    - Faut que je l'appelle.

    - Va donc, je vais rester là.

    - Ok.

    Celui que je comprends être Jake sort de la pièce alors que Jayce continue d'avancer.

    ☼○ 482 ○☼

    - Liam, tu devais pas vérifier les réactions?

    - Ah merde c'est vrai, mais je reviens.

    - J'en doute pas.

    - Tu vas arriver à la gérer?

    - Tu me prends pour un débutant?

    Ce Liam donc sort sans demander son reste, nous laissant seuls tous les deux.

    ☼○ 482 ○☼

    - Pauvre taré, j'aurais jamais cru que t'étais dans le truc.

    - Ça aurait dû être fini depuis longtemps mais tu as foutu en l'air tous mes plans.

    - Quoi? Froncai-je les sourcils.

    - A vrai dire t'approcher était facile au début tu avais complètement paumé et tu avais besoin de changer d'air, j'ai sauté sur l'occasion. Mais tu crois que je t'ai incité à boire pour t'aider? Tu me fais pitié si c'est ça, j'avais prévu une autre fin à la soirée, si seulement tu t'étais pas barré.

    - Un coup monté, depuis le début, les autres m'ont dit de ne plus traîner avec toi, ils avaient des doutes sur toi, heureusement que je les ai écouté.

    - Je sais, on s'est pas tenu au calme pour rien.

    ☼○ 482 ○☼

    - Mais maintenant on te tient on va pouvoir finir le jeu.

    - Tu parles comme ce psychopathe.

    - Bon parlons sérieusement, je vais maintenant te détacher, si tu oses faire quoi que ce soit sache que tu es morte, il hésitera pas à te tirer dessus, regarde ce qu'il a fait à ton petit chien.

    - Qu'est-ce que tu me veux?

    - Déshabille-toi.

    - Quoi? Écarquillai-je les yeux.

    - Fais-le c'est tout.

    « ☼○ 481 ○☼☼○ 483 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :