• ☼○ 481 ○☼

    ☼○ 481 ○☼

    J'essayais de contenir mes tremblements et mes larmes pour ne pas lui donner satisfaction mais c'est difficile pendant ce temps il m'a installé puis ligoté à une chaise.

    - Tu ferais bien de me dire ce que tu me veux grand malade.

    - Je te lai déjà dit, on joue.

    - Pourquoi moi?

    - A ton avis, qu'est-ce qui va blesser le plus ta putain de mère?

    ☼○ 481 ○☼

    - Tu veux faire mal à ma mère en t'en prenant à moi, qu'est-ce qu'elle a pu te faire pour mériter ça? Oh attends je sais, t'es tellement fou qu'elle t'a jeté comme une merde et que tu l'as pas supporté.

    - Fais gaffe comment tu me parles à toi, t'as cru que t'étais à l'abri?

    - Et quoi? De toute façon je ne pense pas qu'on va jouer aux cartes, tu veux quoi à la fin?

    ☼○ 481 ○☼

    - Te voir t'énerver c'est excitant tu sais ça?

    - Ta gueule espèce de malade.

    - Je me doutais bien que tu ne serais pas du genre à pleurer dans un coin mais tu diras pas toujours ça, crois-moi.

    - Voilà, je me suis débarrassé du déchet, reviens l'autre homme.

    ☼○ 481 ○☼

    - Cool, j'ai cru qu'il allait tâché le sol, après le temps qu'elle a mit pour briquer.

    - Elle? répétai-je.

    - T'es dans un endroit où les filles servent de jouet, lance l'autre homme qu'à présent je dévisage, il me semble familier.

    - Avec un pervers pareil j'aurai dû m'en douter, lâchai-je en continuant de le dévisager jusqu'à ce que mon regard se pose sur son tatouage.

    ☼○ 481 ○☼

    Je rassemble les pièces du puzzle, j'ai déjà vu le même et l'air de famille, le gars que j'avais vu que de loin...

    - Jayce, compris-je.

    - On a une petite futée, rit l'homme assis à côté de moi.

    - On parle de moi? Se rouvre en grand la porte.

    « ☼○ 480 ○☼☼○ 482 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :