• ◘ 455 ◘

    ◘ 455 ◘

    Lorsque je me réveille et sors de la chambre je trouve Alvaro déjà affairé en cuisine.

    - Bonjour, bien dormi? Me lance-t-il par dessus l'épaule.

    - Oui, et toi ?

    - Il est confortable mon canapé, sourit-il, j'ai bien dormi. Je prépare un petit déjeuner.

    - Je vais pas te déranger plus longtemps je vais rentrer.

    - Je crois pas, on mange et je te ramène ensuite.

    ◘ 455 ◘

    - Je peux rien dire contre j'imagine.

    - C'est ça. Tu sais quand tes parents rentrent au fait?

    - Non, quelques jours j'imagine.

    - Vite j'espère.

    - Pourquoi tu dis ça?

    ◘ 455 ◘

    - S'ils sont là il aura moins l'occasion de t'ennuyer.

    - Je sais j'ai hâte qu'ils rentrent pour ça aussi. Même s'il n'est pas ma seule préoccupation là.

    - Je sais mais c'est une grosse partie. En tout cas tu viens ici quand tu veux, à partir du moment où je suis dispo évidemment.

    - Évidemment. Mais je ne vais pas abuser de ton hospitalité, j'étais un peu perdue hier soir.

    - Arrête ton baratin, à moi tu la fais pas, t'avais pas envie d'être seule, surtout pas s'il devait rentrer. Y a pas de mal à demander de l'aide dans ces cas là.

    J'hausse simplement les épaules. Le pire c'est qu'il a raison.

    ◘ 455 ◘

    - J'espère que ça ira, je savais pas ce que tu prenais au petit déjeuner.

    - Ça ira. Merci. Perso je cuisine pas, je me fais les trucs de base.

    - Ta mère tient un restaurant, mais tu cuisines pas? S'étonne-t-il.

    - Justement, elle tient à cuisiner à la maison, tous les repas, quand veux-tu que je teste. Elle est tellement contente de pouvoir le faire même si elle n'y voit plus.

    ◘ 455 ◘

    - Je vois, d'ailleurs, je t'ai jamais demandé, c'est arrivé comment? C'est une maladie? Un accident?

    - Une maladie, en gros elle a perdu ses yeux peu à peu .

    - Oh mince.

    - Elle s'y est bien préparé, ne t'inquiète pas pour elle.

    - J'en doute pas.

     ◘ 455 ◘

    - J'espère qu'elle n'a pas autre chose, soufflai-je.

    - Autre chose?

    - Je verrais à son retour, il sera toujours tant d'en parler.

    - Comme tu voudras.

    « ◘ 454 ◘◘ 456 ◘ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :