• ☼○ 416 ○☼

    ☼○ 416 ○☼

    La matinée finie j'avais toujours pas de nouvelles de Damian et je soupire en voyant l'heure tourner, j'ai même mangé un morceau de pizza pour déjeuner. Je n'aime pas ça, le fait de ne savoir pourquoi il n'est toujours pas rentré. Et quand j'appelle je tombe directement sur sa messagerie. En y pensant, si j'avais encore mon double des clés je serais déjà sortie, je le sais mais je ne les ai pas vu aux alentours alors je suis coincée ici.

    ☼○ 416 ○☼

    - Je me demande ce qu'il fabrique ton père, soupirai-je à Danika.

    Quand j'ai eu maman au téléphone pour lui demander si elle sortait toujours aujourd'hui, j'ai pas su lui dire à quelle heure nous allions arriver car je n'en ai strictement aucune idée.

    J'entends enfin qu'on déverrouille la porte d'entrée.

    - Apparemment il est toujours vivant, dis-je de façon à ce qu'il entende.

     ☼○ 416 ○☼

    - Tu m'attendais, je suis désolé.

    - Tu étais où? T'as vu l'heure?

    - J'ai déjeuné avec des collègues, ça traîne toujours.

    - T'as déjeuné tranquille alors que j'étais ici, toute seule sans savoir pourquoi tu n'étais pas encore là? T'es sérieux?

    ☼○ 416 ○☼

    - Excuse-moi, j'ai pris l'habitude d'accepter leurs invitations et j'ai pas réalisé que tu étais ici à attendre.

    - Nan mais c'est une blague? Tu aurais pu m'envoyer un message, répondre à mes appels, quelque chose, que je sache que tu n'es pas mort.

    - Désolé, j'ai éteins pendant la réunion et j'ai oublié de le rallumer.

    - J'aurais dû appeler Nico, réalisai-je, il était avec toi ce matin.

    - Tu m'en veux? 

    - Un peu, mais rappelle-toi que tu n'es pas tout seul, en plus je suis coincée ici.

    - Les clés, fouille-t-il dans sa poche, merde je devais te les laisser et avec Nico j'ai oublié.

    ☼○ 416 ○☼

    - Papa est une tête en l'air me levai-je.

    - Je le referais plus je te promets.

    - Ne promets pas des choses que tu ne tiendras pas, juste dans ces cas là préviens moi, au moins je reste pas à manger un bout de pizza réchauffé toute seule comme une cloche.

    ☼○ 416 ○☼

    - Donne-la moi, approche-t-il pour prendre Danika de mes bras.

    - Hey !

    - Je suis désolé je me rattraperais.

    - Ça ira pour cette fois mais maman m'a demandé quand on allait venir et j'ai pas su quoi répondre.

    - On peut y aller quand tu veux.

    - Dans ce cas juste le temps de la changer et on y va.

    « ☼○ 415 ○☼☼○ 417 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :