• ☼○ 324 ○☼

    ☼○ 324 ○☼

    J'ai laissé Nolhann divertir la petite et je suis sortie prendre l'air, savoir qu'il y a eu une fuite pour mes yeux m'inquiète. J'ai peur que ça se répande, pire qu'ils apprennent en plus pour la petite. Je sais que je vais devoir éclaircir au moins un point avant qu'il ne soit trop tard, je le sais mais même si je me prépare aux réactions de tout le monde j'arrive pas à savoir quoi faire pour Damian et c'est ce qui me freine pour mon départ, je le sais.

    ☼○ 324 ○☼

    - Qu'est-ce qui t'arrive? M'interpelle Nohann en sortant me rejoindre.

    - Mes cousins ont appris pour mes yeux, haussai-je les épaules.

    - Tu le vis comment?

    - Bizarrement, j'avais pas prévu de parler de mes yeux, la petite ça suffit déjà comme nouvelle je trouve, mais maintenant je sens comme une épée au dessus de ma tête, tant que je serais pas rentrée je crois que je me sentirais pas rassurée.

    ☼○ 324 ○☼

    - C'est pourquoi je pense que tu devrais filer dès que ta formation est finie, dit-il après s'être assis.

    - Tu crois?

    - Oui, tu te sentiras mieux quand la vérité pour Dani éclatera.

    - Je sais pas... Ils vont tous m'en vouloir. Et j'en suis consciente. Je sais aussi que c'est le mariage de Ben et je veux pas que ça se passe mal à cause de moi.

    - Tu as le cul entre deux chaises, d'un côté tu veux tout révéler mais de l'autre tu sais que ça va remuer.

    ☼○ 324 ○☼

    - C'est ça.

    - Tiens d'ailleurs je pense que je repartirais en même temps que toi, dit-il en regardant devant lui.

    - Quoi? Mais ce matin encore tu disais pas savoir.

    - J'ai eu un mail, mon boulot est pratiquement fini et j'ai demandé à prendre des vacances, ça fait longtemps et j'ai envie d'aller voir mes neveux.

    - Oh, tu vas donc venir sur L.A. plusieurs jours, compris-je.

    - Oui, et comme à un moment donné tu devras partir, je vais faire le chemin avec vous deux.

     ☼○ 324 ○☼

    - Je m'y attendais pas à celle-là.

    - J'y pensais déjà je dois l'avouer, c'est pour ça que je voulais savoir si tu avais décidé de la date mais du coup ça n'a plus d'importance, dans deux trois quatre semaines je m'en fiche, on partira quand tu le pourras ou quand tu le voudras surtout.

    - T'es trop gentil pour ton bien, tu le sais ça?

    - Je sais pas, tout ce que je sais c'est que j'ai mérité mes vacances.

    - Je me doute bien en tout cas je n'ai plus à prendre en compte le fait de rester ou non dans cette maison.

    - Tout à fait. Mon oncle ne rentrera qu'en septembre alors pas d'inquiétude à ce sujet.

    - D'accord, merci Nolhann.

    « ☼○ 323 ○☼☼○ 325 ○☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :