• ◘ 164 ◘

    ◘ 164 ◘

    - Je sais mais je dois faire quoi ?

    - Ignore Damian quand tu le vois, il va chercher à te blesser pour m'atteindre.

    - C'est compliqué maman. Je déteste vraiment faire parti de cette famille.

    - Ne parle pas comme ça.

    - Si, même si on met de côté l'enfoiré de double face, dis-je ce qui fit rire ma mère.

    - Pourquoi tu ris?

    - C'était son surnom à l'époque, je ne crois pas te l'avoir déjà dit. Il ne l'aura jamais autant mérité qu'aujourd'hui.

    - Ah et bien si on le met de côté et bien c'est de la faute à Gwen si je suis aussi perdue.

    ◘ 164 ◘

    - Arrête de vouloir détester quelqu'un, intervient à nouveau Harvey. Ton grand-père t'aime beaucoup c'est tout.

    - Mais je ne veux pas ! Je m'en fiche ! Papa c'est Nolhann McLinston et non pas Damian Griffins ! Et ils font rien pour m'aider !

    - Je t'ai demandé de rester calme, soupire maman.

    - Pourquoi tu n'arrêtes pas de zapper le sujet si c'est que ça au final?

    ◘ 164 ◘

    - Tu vas finir par les rejeter eux aussi, je le sais, tu es ma fille avec ce fichu caractère. Mais prends le temps d'y penser, ils ne te veulent pas de mal.

    - Mais...

    - Il n'y a pas de mais, tu voulais des explications tu les as eu. Damian tel que je l'ai aimé est mort quand il m'a trompé la première fois, ce qu'il est devenu et pourquoi je m'en fiche. Je ne veux pas que tu te rendes malade pour lui alors promets moi que tu vas juste ignorer qui il est.

     Tu es assez grande maintenant. Si tu le croises, ignore-le.

    ◘ 164 ◘

    - C'est facile de dire ça. Il n'en reste pas moins que je tiens de lui sur beaucoup de points.

    - Je sais, souffle-t-elle. Ton sale caractère vient de là.

    - Maman !

    - Je suis réaliste ma fille. Bon maintenant je veux plus entendre ce sujet, tu vas blesser ton père à reparler de Damian.

    - J'ai compris le message, je ferme ma gueule.

    On a fini comme ça, elle m'a demandé à l'aider à rentrer puis je suis retourner avec Harvey pour essayer de comprendre ce qui venait d'être dit. Rien de palpitant en soit sauf que le réel fautif c'est par l'un mais l'autre.

    « ◘ 163 ◘◘ 165 ◘ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :