• ◘ 149 ◘

    Je me suis changée, me mettant à l'aise face à la chaleur qu'il commence déjà à faire aujourd'hui pendant que je rechargeais un peu mon téléphone et pour constater les appels manqués, au lieu d'écouter les messages, je préfère appeler, de toute façon je comptais le faire.

    ◘ 149 ◘

    - Danika ! résonne la voix de mon père à peine une sonnerie plus tard.

    - Relax papa, je vais pas m'envoler.

    - Tu pourrais répondre quand on t'appelle.

    - J'ai pas remarqué qu'il était éteint, je suis désolée. Mais Julie vous a bien dit où j'étais.

    - Oui elle nous l'a dit, et depuis quand on t'a autorisé à aller passer la nuit chez ton copain? Même s'il est malade.

    - J'avais pas prévu de rester, je devais juste lui ramener son traitement et repartir mais j'étais encore sous le choc d'une conversation et il m'a forcé à rester. Lancai-je.

    - Sous le choc? De quoi tu parles?

    - Tu sais pourquoi je m'appelle Danika?

    - Oui je sais pourquoi tu t'appelles ainsi mais de quoi tu parles exactement?

    - Tu le sais et ça te dérange pas?

    - Donne moi le téléphone, entendis-je ma mère.

    ◘ 149 ◘

    - Danika, qu'est-ce que tu racontes? Lance ma mère dans un soupire que je soupçonne être de l'agacement.

    - Si je te fais chier tu le dis tout de suite.

    - Déjà tu te calme, qu'est-ce qui t'arrive?

    - Maman, je l'ai croisé, je lui ai parlé, il m'a bien fait comprendre que ma vie complète le dérange.

    - Damian? Quand?

    - Hier soir, il était avec Yuichi, j'ai pas de chance Kaylan habite l'immeuble à côté de celui de Jillian. C'était une magnifique conversation. Maman pourquoi il m'a reconnu? Pourquoi je porte son nom s'il me déteste autant? Pourquoi tu m'as donné ce prénom? Je m'appelle comme ça parce que c'est un souvenir de lui.

    - Danika, je peux pas parler de ça au téléphone.

    - C'est ça, change de sujet, j'ai l'habitude. Personne ne va jamais me dire la vérité de toute façon. Vous me saoulez.

    ◘ 149 ◘

    - Danika, reprend-elle avec autorité. Si je t'ai donné ce prénom c'est parce que j'aimais ton père sincèrement lorsque tu as été conçue et que tu es née, je ne savais pas ce qui se passerait ensuite. Je ne veux pas que tu renie ton identité parce qu'il est devenu totalement débile.

    - Il a dit que c'est de ma faute s'il t'a perdu, dis-je blasée.

    - Quel enfoiré.

    - Bref. Au fait, j'ai parlé avec tonton, si tu veux savoir si je ramène Kaylan à la maison demande-le moi, j'ai pas envie d'être fliquer.

    - Ne change pas de sujet, Danika.

    - Si je le fais pas je vais dire des choses blessantes maman donc si, je vais changer de sujet, non en fait mieux je vais raccrocher. De toute façon parler de lui avec toi ça sert à rien tu dévies toujours la trajectoire. Allez sur ce je vous laisse, bye. Raccrochai-je.

    ◘ 149 ◘

    Je m'en suis voulue d'avoir parler comme ça mais je le sais si j'insiste elle va se défiler, je lui parlerai face à face quand elle rentrera.Je me ferais tirer les oreilles pour avoir parler comme ça je sais mais je m'en fiche. Je suis agacée et je compte bien me défouler à la cave en frappant un peu alors je descends sans prendre le temps de regarder ce que font les autres, je m'en fiche de toute façon.

    « ◘ 148 ◘◘ 150 ◘ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :